Aller au contenu

DNSI Poitiers: « Une famille armé­nienne avec deux enfants à la rue. Inac­cep­table ! »

Le Collec­tif DNSI soli­daire de cette famille, soutient l’ac­tion des parents d’élèves qui exigent un loge­ment d’ur­gence accep­table pour la famille et rapi­de­ment une solu­tion de loge­ment pérenne.

Soyons nombreux lundi matin 25 septembre pour le 2eme rassem­ble­ment …

…et les lundis suivants devant l’école Damien Allard dés 8h20.

La famille Y. est arri­vée en France en décembre 2013.

Les parents ont effec­tué une demande d’asile en 2014 et béné­fi­cié, par la Croix-Rouge, d’un héber­ge­ment dans un hôtel de la gare (jusqu’en mai 2014) puis dans une chambre de l’Au­berge de Jeunesse.

Les 2 garçons Jano et Karen ont été scola­ri­sés dés janvier 2015 à Damien Allard- Jules Ferry. Ils sont actuel­le­ment respec­ti­ve­ment en CM1 et CE2.

Ils parlent couram­ment français ainsi que leurs 2 parents qui ont suivi les cours de français du Toit du Monde et sont béné­voles à l’as­so­cia­tion L’Éveil de la Zup.

Leur demande d’asile a été refu­sée en novembre 2015. Une obli­ga­tion à quit­ter le terri­toire a été pronon­cée mais non exécu­tée.

Le 21 août dernier la Croix-Rouge leur a demandé de quit­ter la chambre de l’Au­berge de jeunesse.

Toute la famille est à la rue. Le Centre d’Hé­ber­ge­ment d’Ur­gence ne leur a fait aucune propo­si­tion. Seule une mobi­li­sa­tion des parents d’élèves, avec DNSI, permet d’évi­ter le pire en assu­rant tempo­rai­re­ment un héber­ge­ment soli­daire.

Un nouvel exemple de la bruta­lité ordi­naire avec laquelle les pouvoirs publics traitent les migrants et migrantes.

La famille à rendez-vous le 2 octobre à la Préfec­ture pour dépo­ser une demande de titre de séjour (vie privé et fami­liale).

L’ac­cueil des migrants et migrantes ainsi que l’hé­ber­ge­ment d’ur­gence sont de la respon­sa­bi­lité de l’État donc de la Préfec­ture, mais le Maire de Poitiers ne peut qu’être concerné par la situa­tion de familles et d’en­fants à la rue dans sa commune.

Contact : dnsi86in­fo@g­mail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.