Aller au contenu

DNSI Poitiers: « Une famille armé­nienne avec deux enfants à la rue. Inac­cep­table ! »

Le Collec­tif DNSI soli­daire de cette famille, soutient l’ac­tion des parents d’élèves qui exigent un loge­ment d’ur­gence accep­table pour la famille et rapi­de­ment une solu­tion de loge­ment pérenne.

Soyons nombreux lundi matin 25 septembre pour le 2eme rassem­ble­ment …

…et les lundis suivants devant l’école Damien Allard dés 8h20.

La famille Y. est arri­vée en France en décembre 2013.

Les parents ont effec­tué une demande d’asile en 2014 et béné­fi­cié, par la Croix-Rouge, d’un héber­ge­ment dans un hôtel de la gare (jusqu’en mai 2014) puis dans une chambre de l’Au­berge de Jeunesse.

Les 2 garçons Jano et Karen ont été scola­ri­sés dés janvier 2015 à Damien Allard- Jules Ferry. Ils sont actuel­le­ment respec­ti­ve­ment en CM1 et CE2.

Ils parlent couram­ment français ainsi que leurs 2 parents qui ont suivi les cours de français du Toit du Monde et sont béné­voles à l’as­so­cia­tion L’Éveil de la Zup.

Leur demande d’asile a été refu­sée en novembre 2015. Une obli­ga­tion à quit­ter le terri­toire a été pronon­cée mais non exécu­tée.

Le 21 août dernier la Croix-Rouge leur a demandé de quit­ter la chambre de l’Au­berge de jeunesse.

Toute la famille est à la rue. Le Centre d’Hé­ber­ge­ment d’Ur­gence ne leur a fait aucune propo­si­tion. Seule une mobi­li­sa­tion des parents d’élèves, avec DNSI, permet d’évi­ter le pire en assu­rant tempo­rai­re­ment un héber­ge­ment soli­daire.

Un nouvel exemple de la bruta­lité ordi­naire avec laquelle les pouvoirs publics traitent les migrants et migrantes.

La famille à rendez-vous le 2 octobre à la Préfec­ture pour dépo­ser une demande de titre de séjour (vie privé et fami­liale).

L’ac­cueil des migrants et migrantes ainsi que l’hé­ber­ge­ment d’ur­gence sont de la respon­sa­bi­lité de l’État donc de la Préfec­ture, mais le Maire de Poitiers ne peut qu’être concerné par la situa­tion de familles et d’en­fants à la rue dans sa commune.

Contact : dnsi86in­fo@g­mail.com

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.