Aller au contenu

Flaman­ville : commu­niqué de la Coor­di­na­tion anti­nu­cléaire Ouest

Le commu­niqué du Collec­tif anti-nucléaire Ouest vient d’être mis en ligne
https://www.can-ouest.org/epr-de-flaman­ville-le-burlesque-saggrave-en-plein-ete/

EPR de Flaman­ville : le burlesque s’ag­grave en plein été une consul­ta­tion du public pour en auto­ri­ser l’ex­ploi­ta­tion, démarre ce 8 juillet 2021.

Commu­niqué du 8 juillet 2021
Alors que la presse inter­na­tio­na­le* vient de se faire l’écho à la mi-juin de problèmes critiques et inquié­tants sur l’EPR de Taishan en Chine dont on ignore l’exacte origine et la gravité, que le feuille­ton des malfaçons et erreurs de concep­tions s’al­longe de jour en jour à en deve­nir risible et lassant si cela ne mettait en ques­tion notre avenir et notre santé sans parler du porte-monnaie, le gouver­ne­ment de Mr Macron, sourd au désastre du chan­tier de l’EPR de Flaman­ville, met en ligne ce jour une consul­ta­tion du public jusqu’au 22 juillet pour auto­ri­ser l’ex­ploi­ta­tion d’une instal­la­tion** dont la mise en service de plus en plus impro­bable est repor­tée après l’élec­tion prési­den­tielle de 2022 .
Briè­ve­ment voici les plus graves problèmes connus qui affectent ce réac­teur nucléaire EPR où la sûreté est hypo­thé­tique.
– la cuve fabriquée en 2006 avant même la paru­tion du décret, peut se rompre sous l’ef­fet d’un choc ther­mique brutal  et entraî­ner une catas­trophe irré­ver­sible type Fuku­shima ; AREVA n’a révélé la malfaçon qu’en 2014 qu’une fois la cuve instal­lée dans le bâti­ment réac­teur d’où elle ne peut être sortie. Le couvercle doit être changé au plus tard en 2024
– plus d’une soixan­taine de soudures ont du être refaites ; 8 d’entre elles, diffi­ci­le­ment acces­sibles car situées entre les deux parois de l’en­ceinte de confi­ne­ment restent à refaire.
– les soupapes du pres­su­ri­seur ont des problèmes de corro­sion
– trois piquages du circuit primaire ont été mal conçus et doivent être repris
– fin mai 2021, Bernard Doroszc­zuk, président de l’Au­to­rité de Sûreté Nucléaire (ASN) avoue une anoma­lie de distri­bu­tion de puis­sance au cœur du réac­teur de Taishan.
– En juin 2021 son homo­logue chinois recon­naît une rupture de gaines de 5 crayons à Taishan mais refuse d’ar­rê­ter le réac­teur . C’est le même combus­tible fabriqué par Frama­tome à Romans sur Isère qui a été livré pour l’EPR de Flaman­ville. Il a un gainage dit « M5 » qui a posé de nombreux problèmes dès 2002, n’a été auto­risé en 2014 sur les anciens réac­teurs qu’a­vec des réserves. Il semble poser problème à nouveau dans les réac­teurs de Chooz, Catte­nom et visi­ble­ment aussi à Taishan où il n’a jamais été testé dans un réac­teur de cette puis­sance.

Cela devient burlesque de consul­ter le public pour auto­ri­ser l’ex­ploi­ta­tion d’une telle machine infer­nale à moins de vouloir se faire hara-kiri !
Certes cette consul­ta­tion publique se veut décon­nec­tée des problèmes tech­niques de l’ins­tal­la­tion comme celle en octobre pour la livrai­son du combus­tible. Le dossier de 17 pages ne comporte que des consi­dé­ra­tions poli­tiques d’ap­pro­vi­sion­ne­ment élec­trique. Ces auto­ri­sa­tions sont morce­lées pour que le gouver­ne­ment s’éxo­nère de toute respon­sa­bi­lité globale.


Le Collec­tif anti-nucléaire Ouest réitère sa demande d’ar­rêt des réac­teurs franco-chinois EPR défaillants, exige l’aban­don immé­diat du chan­tier EPR de Flaman­ville et de tous les chan­tiers EPR enga­gés que ce soit à Hink­ley Point au Royaume Uni ou en Finlande à Olki­luoto , appelle chaque citoyen conscient du risque à se mobi­li­ser pour un avenir libéré du nucléaire, éner­gie de destruc­tion massive.
*https://www.ouest-france.fr/envi­ron­ne­ment/nucleaire/la-fuite-de-l-epr-chinois-fait-le-tour-du-monde-30eac7e8-cd2e-11eb-a8da-e398395d2765
**http://www.consul­ta­tions-publiques.deve­lop­pe­ment-durable.gouv.fr/consul­ta­tion-du-public-sur-l-auto­ri­sa­tion-d-a2428.html
Contact presse : Chan­tal Cuis­nier 06 84 14 58 87 / Martial Château 06 45 30 74 66 /

Collec­tif Anti-Nucléaire Ouest
9 Bis sente des Grès, 76920 Amfre­ville-la-Mi-Voie
07 68 35 03 38
contact@­can-ouest.orgwww.can-ouest.org
https://www.face­book.com/can.ouest/ https://twit­ter.com/canouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.