Aller au contenu

 Soli­daires de 4 familles et d’autres

lundi 11 avril article de Philippe Bonnet de Centre Presse:

« Vingt à trente personnes, mili­tants asso­cia­tifs et poli­tiques, parents d’élèves, sont rassem­blés ce matin devant une maison de la rue Carnot, à Poitiers, squat­tée depuis plusieurs semaines par des familles roumaines, dont l’ex­pul­sion est immi­nente, selon eux. Les familles ont reçu la visite d’un huis­sier la semaine dernière.

 

Ce sont des parents d’élèves des écoles du quar­tier (Damien-Allard/Jules Ferry, Renau­dot) qui ont alerté les asso­cia­tions. Plusieurs enfants du squat sont scola­ri­sés dans ses établis­se­ments scolaires, et ces parents d’élèves s’inquiètent de savoir dans quelles condi­tions les enfants et leurs familles seront relo­gés.

 

Lundi dernier, au conseil muni­ci­pal de Poitiers, Alain Claeys avait évoqué l’ex­pul­sion immi­nente de ce squat, pour des raisons de sécu­rité et de salu­brité. »
A partir d’in­for­ma­tions commu­niquées par Yvon Plaçais, porte-parole de DNSI86 , le 13 avril:

Les 4 familles roumaines ayant fait l’objet de l’ex­pul­sion lundi 11 avril sont depuis cette date héber­gées dans des hôtels trou­vés par le service d’hé­ber­ge­ment d’ur­gence de la Croix-Rouge manda­tée par la Préfec­ture via la Direc­tion Dépar­te­men­tale de la Cohé­sion Sociale (DDCS).


Concrè­te­ment cela veut dire.
1ere nuit lundi 11:  2 famille à l’Ibis de la Gare, 1 famille aux Kyriades de Poitiers Sud, 1 famille à l’hô­tel de l’Eu­rope.
2eme et 3eme nuit:  1 famille à l’Au­berge de la Jeunesse, 1 famille à l’Ibis de Beau­lieu, 1 famille aux Kyriades, 1 famille à l’hô­tel Novel à Châtel­le­rault.

Il y a jeudi matin une rencontre Préfec­ture, DDCS, Accueil d’ur­gence 115  Croix-Rouge sur la ques­tion.
Il semble­rait que la Préfec­ture n’ait pas l’in­ten­tion de mettre à la rue, du moins à court terme, des familles avec enfants ni d’exé­cu­ter les OQTF.

 

Les mili­tant.e.s conti­nue­ront à mettre la pres­sion en appe­lant régu­liè­re­ment Préfec­ture, DDCS et Croix-Rouge pour suivre la situa­tion  et aussi rester en lien avec les familles. 

 

Les parents d’élèves de Jules Ferry-Damien Allard envoient une nouvelle lettre à la préfète et au Maire ainsi qu’au Recteur pour deman­der que tout soit fait pour permettre aux enfants de ces familles de pour­suivre leur scola­rité dans leur école. Il est prévu de trans­for­mer à la rentrée ce cour­rier en péti­tion propo­sée à tous les parents.

 

Selon des sources sûres, il y a actuel­le­ment envi­ron 60 personnes qui « dorment » dehors chaque nuit!

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.