Aller au contenu

 Soli­daires de 4 familles et d’autres

lundi 11 avril article de Philippe Bonnet de Centre Presse:

« Vingt à trente personnes, mili­tants asso­cia­tifs et poli­tiques, parents d’élèves, sont rassem­blés ce matin devant une maison de la rue Carnot, à Poitiers, squat­tée depuis plusieurs semaines par des familles roumaines, dont l’ex­pul­sion est immi­nente, selon eux. Les familles ont reçu la visite d’un huis­sier la semaine dernière.

 

Ce sont des parents d’élèves des écoles du quar­tier (Damien-Allard/Jules Ferry, Renau­dot) qui ont alerté les asso­cia­tions. Plusieurs enfants du squat sont scola­ri­sés dans ses établis­se­ments scolaires, et ces parents d’élèves s’inquiètent de savoir dans quelles condi­tions les enfants et leurs familles seront relo­gés.

 

Lundi dernier, au conseil muni­ci­pal de Poitiers, Alain Claeys avait évoqué l’ex­pul­sion immi­nente de ce squat, pour des raisons de sécu­rité et de salu­brité. »
A partir d’in­for­ma­tions commu­niquées par Yvon Plaçais, porte-parole de DNSI86 , le 13 avril:

Les 4 familles roumaines ayant fait l’objet de l’ex­pul­sion lundi 11 avril sont depuis cette date héber­gées dans des hôtels trou­vés par le service d’hé­ber­ge­ment d’ur­gence de la Croix-Rouge manda­tée par la Préfec­ture via la Direc­tion Dépar­te­men­tale de la Cohé­sion Sociale (DDCS).


Concrè­te­ment cela veut dire.
1ere nuit lundi 11:  2 famille à l’Ibis de la Gare, 1 famille aux Kyriades de Poitiers Sud, 1 famille à l’hô­tel de l’Eu­rope.
2eme et 3eme nuit:  1 famille à l’Au­berge de la Jeunesse, 1 famille à l’Ibis de Beau­lieu, 1 famille aux Kyriades, 1 famille à l’hô­tel Novel à Châtel­le­rault.

Il y a jeudi matin une rencontre Préfec­ture, DDCS, Accueil d’ur­gence 115  Croix-Rouge sur la ques­tion.
Il semble­rait que la Préfec­ture n’ait pas l’in­ten­tion de mettre à la rue, du moins à court terme, des familles avec enfants ni d’exé­cu­ter les OQTF.

 

Les mili­tant.e.s conti­nue­ront à mettre la pres­sion en appe­lant régu­liè­re­ment Préfec­ture, DDCS et Croix-Rouge pour suivre la situa­tion  et aussi rester en lien avec les familles. 

 

Les parents d’élèves de Jules Ferry-Damien Allard envoient une nouvelle lettre à la préfète et au Maire ainsi qu’au Recteur pour deman­der que tout soit fait pour permettre aux enfants de ces familles de pour­suivre leur scola­rité dans leur école. Il est prévu de trans­for­mer à la rentrée ce cour­rier en péti­tion propo­sée à tous les parents.

 

Selon des sources sûres, il y a actuel­le­ment envi­ron 60 personnes qui « dorment » dehors chaque nuit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.