Aller au contenu

Green­peace: Nous avons gagné!

« Nous y sommes ! Après trois ans de mobi­li­sa­tion, de procé­dure, de bataille juri­dique, la déci­sion est tombée et nous avons gagné ! Le tribu­nal admi­nis­tra­tif de Paris nous a donné raison face à l’Etat dans le cadre de l’Af­faire du Siècle.

Pour la première fois, l’Etat français est sommé par la justice de répa­rer les dommages à l’en­vi­ron­ne­ment causés par son inac­tion clima­tique, d’ici au 31 décembre 2022. Reconnu respon­sable d’avoir aggravé le dérè­gle­ment clima­tique par son iner­tie et de ne pas avoir respecté ses enga­ge­ments, l’Etat n’a plus d’autre choix que d’agir.

La lutte pour la défense de l’en­vi­ron­ne­ment est longue, âpre et souvent frus­trante tant la tâche est immense. Nous en savons quelque chose. Cette victoire est donc d’au­tant plus enthou­sias­mante ! Elle est la parfaite illus­tra­tion de ce que nous nous efforçons de faire, quoti­dien­ne­ment, à Green­peace. En utili­sant tous les leviers à notre dispo­si­tion, il est possible d’ob­te­nir des chan­ge­ments qui semblaient impos­sibles. Action juri­dique, mobi­li­sa­tion, mili­tan­tisme, plai­doyer et travail en commun avec d’autres asso­cia­tions, comme celles qui ont porté l’Af­faire du Siècle à nos côtés, donnent des résul­tats concrets.

Merci à toutes celles et ceux qui ont cru à cette Affaire du Siècle, quand d’autres nous trai­taient d’idéa­listes : plus de 2,3 millions de personnes ont rejoint notre appel. Un record de mobi­li­sa­tion en France ! Sans elles, ce recours n’au­rait pas eu la même dimen­sion.

Ce n’est évidem­ment pas la fin de ce formi­dable mouve­ment. C’est au contraire le début d’une nouvelle étape, parti­cu­liè­re­ment impor­tante alors que le pays est déjà entré en campagne prési­den­tielle.

Désor­mais, plus aucun·e candi­dat·e à l’élec­tion prési­den­tielle ne peut igno­rer ceci : en refu­sant d’agir pour le climat, il ou elle mettra l’Etat hors-la-loi. Nous serons là pour le lui rappe­ler. Et nous comp­tons sur vous pour le faire, dès à présent, en parta­geant ces publi­ca­tions de nos réseaux sociaux (Twit­ter, Face­book et Insta­gram) ou direc­te­ment à vos proches en leur trans­fé­rant cet e-mail.

Un très grand merci à vous !

Jean-François Julliard, direc­teur géné­ral de Green­peace France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.