Aller au contenu

La Réifi­ca­tion, Histoire et actua­lité d’un concept critique

Sortie d’un livre auquel a parti­cipé un cama­rade poite­vin d’En­semble

La Réifi­ca­tion Histoire et actua­lité d’un concept critique
Sous la direc­tion de Vincent Chan­son, Alexis Cukier  et Frédé­ric Monfer­rand

Le capi­ta­lisme est une tota­lité qui produit des effets dans toutes les sphères de la vie. Le concept de réifi­ca­tion, élaboré par Georg Lukács pour dési­gner « le fait qu’un rapport, une rela­tion entre per sonnes, prend le carac­tère d’une chose », permet  d’en rendre compte et de critiquer la réduc­tion des indi­vi­dus à de simples fonc­tions de la repro­duc­tion sociale, ainsi que la domi­na­tion qu’y exercent la marchan­dise, la divi­sion du travail, l’État, le droit formel et la bureau­cra­tie, sur les pratiques et les formes de vie.

La Réifi­ca­tion réunit les contri­bu­tions de philo­sophes qui inter­rogent l’his­toire et l’ac­tua­lité de ce concept dans la pers­pec­tive d’une critique du capi­ta­lisme contem­po­rain. Y sont expliquées, discu­tées et réac­tua­li­sées les théo­ries de la réifi­ca­tion à l’œuvre dans les marxismes et les théo­ries sociales critiques, depuis Marx, Weber et Lukács jusqu’à Adorno, Lefebvre, Sartre, Honneth, Žižek et les théo­ries
queer et fémi­nistes

Cet ouvrage collec­tif, en montrant au-­delà des théo­ries philo­so­phiques et socio­lo­giques habi­tuelles que le capi­ta­lisme est une forme sociale totale, port e un éclai­rage origi­nal dans le s débats contem­po­rains sur le capi­ta­lisme et son dépas­se­ment.

A lire  la fiche : Argu­men­taire – La réifi­ca­tion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.