Aller au contenu

« L’ac­tua­lité Poitou Charentes »

Un bricà-brac réjoui­sant de l’ac­tua­lité scien­ti­fique au sens large

Ce numéro de la belle revue éditée par l’es­pace Mendès France de Poitiers est comme à l’ha­bi­tude un réjouis­sant bric-à-brac cultu­rel.

On peut y voir une photo qui semble publi­ci­taire et qui est en fait la photo d’une vraie cher­cheuse contre le cancer ; un dessin de Glenn Baxter ; un article sur une roue élec­trique pour brouette ; les primi­tifs de la photo à Poitiers ; une planche d’un roman graphique ; la chro­nique d’un répu­bli­cain anti­sé­mite et anti pétai­niste pendant la guerre ; on voyage des proprié­tés de la Montes­pan autour de Oiron jusqu’à aller à 3,3 millions d’an­nées avant notre ère en passant par une analyse du nazisme ou des tondues à la Libé­ra­tion.

Le dossier prin­ci­pal inti­tulé « pas de culture scien­ti­fique sans les scien­ti­fiques » nous propose des dizaines de micro-témoi­gnages très variés sur ce thème : « où sont les femmes de sciences ? », « et l’édu­ca­tion popu­laire ? », « ouvrir les usines et les labos », etc.

Au détour de l’ar­ticle sur les débuts de la vulga­ri­sa­tion scien­ti­fique à Poitiers, le Pop Physique en 1977, on peut lire dans une petit note discrète, que cette action inno­vante pour l’époque était aussi sous la repon­sa­bi­lité de Bernard Bour­det « conseiller d’édu­ca­tion popu­laire Jeunesse et Sport ».

Gloire aux esprits curieux ! Hommage à toi, Bernard !

Trimes­triel, n°110, oct-nov-dec 2015, 5,5 euros

Une réflexion au sujet de « « L’ac­tua­lité Poitou Charentes » »

  1. Thierry Pasquier dit :

    Merci de cette présentation et de ce rappel que Bernard Bourdet fut effectivement à l’origine, avec Christian Brochet, de cette association dynamique et ouverte entre l’université de Poitiers et l’éducation populaire pour la popularisation de la culture scientifique qui conduisit à la création de l’Espace Mendès France et de cette revue, L’Actualité Poitou-Charentes. C’est d’ailleurs lors du lancement du dernier numéro de la revue que nous avons appris son décès, des hommages émouvants  lui ont été rendu pendant les discours et sa mémoire était très présente dans les discussions.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.