Aller au contenu

Meeting de soutien au peuple grec à Poitiers

Le jeudi 2 avril. Réunion-débat avec Alexis Cukier, philo­sophe, respon­sable du collec­tif unitaire « Avec les Grecs », sympa­thi­sant de Syriza.

Soli­da­rité avec le peuple grec contre l’Eu­rope néoli­bé­rale

La victoire élec­to­rale de Syriza le 25 janvier 2015 consti­tue un événe­ment poli­tique majeur pour les peuples euro­péens et les forces sociales et poli­tiques de gauche : une première contre-attaque poli­tique contre l’Eu­rope de la finance, de l’aus­té­rité et du néoli­bé­ra­lisme.

Le gouver­ne­ment grec défend un programme de combat contre la pauvreté, le chômage, la fraude fiscale, la corrup­tion, le néoli­bé­ra­lisme, et pour la justice sociale, la défense de l’en­vi­ron­ne­ment, le droit des migrants, la démo­cra­ti­sa­tion de la vie sociale, cultu­relle et poli­tique. Cepen­dant, il doit faire face à des pres­sions, chan­tages et diktats des insti­tu­tions euro­péennes, et notam­ment de la BCE et de l’Eu­ro­group. Elles visent à empê­cher la mise en œuvre du programme progres­siste de Syriza et à impo­ser la pour­suite de la « cure d’aus­té­rité » en Grèce en dépit du choix démo­cra­tique du peuple grec.

Les forces néoli­bé­rales euro­péennes tentent d’or­ga­ni­ser l’ef­fron­dre­ment rapide du soutien popu­laire au gouver­ne­ment grec; ils veulent faire la preuve par les faits qu’il n’y a pas d’al­ter­na­tive en Grèce et en Europe. Jean-Claude Juncker, président de la Commis­sion euro­péenne a ainsi osé affir­mer :« il ne peut y avoir de choix démo­cra­tique contre les trai­tés euro­péens ».

Cette situa­tion poli­tique pose de nouveaux problèmes, des défis inédits, pour le gouver­ne­ment grec mais aussi toutes les forces de la gauche en Europe.

Où en sont les négo­cia­tions et le bras de fer entre le gouver­ne­ment grec et les insti­tu­tions euro­péennes ?

Comment comprendre les rapports de force dans l’UE, au sein de Syriza, dans la société grecque ? Quels sont les diffé­rents scéna­rios possibles ?

Ici, en France : quel a été le rôle du gouver­ne­ment français, et que pouvons-nous en attendre ?

Comment répondre à la propa­gande média­tique qui répète qu’il n’y a pas d’al­ter­na­tive à l’aus­té­rité, ni en Grèce ni ailleurs ?

Enfin, comment construire sur la durée un mouve­ment massif de soutien au peuple grec ?

Jeudi 2 avril

à 20h30

salle de la Fédé­ra­tion des Oeuvres Laïques (FOL)

17 rue de la Brouette du vinai­grier à Poitiers

Premières orga­ni­sa­tions appe­lantes :

Collec­tif contre la dette, CADTM, ATTAC, Ensemble, PG, PCF, NPA, EELV, FSU  …

Le tract d’ap­pel est télé­char­geable ICI

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.