Aller au contenu

Réponse à Alain Rous­set, Président de la Région Aqui­taine, sur ses propos de « fatwa sur la LGV »

Réponse du Collec­tif non à la LGV Poitiers Limoges

Smarves, le 19 janvier 2015

A l’at­ten­tion de Monsieur Alain ROUSSET, Président de la Région Aqui­taine

http://www.non-lgv-poitiers-limoges.fr

Monsieur,

Comme tout homme poli­tique, vous savez que les mots ont un sens, et que leur utili­sa­tion doit être gérée avec beau­coup d’at­ten­tion. C’est pourquoi nous nous élevons avec fureur contre la compa­rai­son que vous avez osé faire dans « Centre Presse » de ce jour où vous parlez sans honte de « Fatwa contre la LGV ». Ceci est inac­cep­table ! En prononçant ces paroles, vous clas­sez notre combat et nos méthodes en rela­tion avec celles de terro­ristes assas­sins et violents, dans le contexte des évène­ments trau­ma­ti­sants que nous venons de vivre. Voilà bien des méthodes de récu­pé­ra­tion de l’émo­tion pour faire passer des idées écœu­rantes.

Je comprends la néces­sité, dans le cadre d’une soli­da­rité de parti, et de la prépa­ra­tion d’élec­tions régio­nales diffi­ciles, de soute­nir un Président de la Répu­blique en diffi­culté, même lorsqu’il se comporte en petit notable de province faisant des cadeaux élec­to­raux à ses féodaux, mais il est des limites que vous ne pouvez dépas­ser. Nous avons-vous traité d’Aya­tol­lah du Tout-TGV, d’Imam de la Crois­sance à Tout Prix, de Gardien de la Foi envers les Dépenses Inutiles ? Non. Les diver­gences de vue dans nos concep­tions de l’ave­nir et de la mobi­lité ne vous empêchent pas de faire preuve de réflexion avant d’uti­li­ser des expres­sions outra­geantes et insul­tantes.

Nous ne vous saluons pas et ne vous souhai­tons certai­ne­ment pas de voir vos vœux de réélec­tion exhaus­sés.

Le Président du Collec­tif « Non à la LGV Poitiers-Limoges »

Nico­las BOURMEYSTER

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.