Aller au contenu

Vaccins anti Covid-19 bloqués par l’ar­mée israé­lienne à la fron­tière avec Gaza

Commu­niqué d’En­semble!

Le refus du gouver­ne­ment Neta­nya­hou d’ap­pliquer le droit inter­na­tio­nal doit être sanc­tionné !

Selon plusieurs sources (Auto­rité pales­ti­nienne, presse israé­lienne) plusieurs milliers de doses du vaccin anti Covid-19 Spout­nik V ont été bloquées par l’ar­mée israé­lienne à la fron­tière avec Gaza. Ces vaccins sont desti­nés au person­nel soignant dans une enclave où la situa­tion sani­taire est déjà forte­ment dégra­dée. Aucun argu­ment y compris celui de peser sur des échanges de prison­niers évoqué par la presse Israé­lienne ne saurait justi­fier une viola­tion si flagrante du droit immu­ni­taire appli­cable en tant de guerre comme de paix.  Alors que le Tribu­nal Pénal Inter­na­tio­nal a reçu mandat pour enquê­ter sur les crimes de guerre en Pales­tine et en parti­cu­lier à Gaza cette nouvelle action est clai­re­ment un bras d’hon­neur aux instances inter­na­tio­nales et au droit. 

Ensemble ! exige que cet embargo soit levé et que tant le gouver­ne­ment français que les instances euro­péennes et inter­na­tio­nales engagent immé­dia­te­ment toute action néces­saire en ce sens. 

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.