Aller au contenu

7 mili­tants climat d’ANV-COP21 Poitiers convoqués au commis­sa­riat

Samedi dernier 15 septembre 7 mili­tants d’ANV-COP21 Poitiers ont été arrê­tés devant une agence de la Société Géné­rale, pour avoir inscrit un message au blanc de Meudon sur les vitrines de la Société Géné­rale des messages pour rappe­ler la banque à ses respon­sa­bi­li­tés dans le finan­ce­ment de projets clima­ti­cides.

Ces 7 personnes sont convoquées à une audi­tion au commis­sa­riat de police ce mardi 18 septembre après-midi pour une enquête judi­ciaire.

Qui sont les vrais délinquants ?

Nous vous invi­tons tous à nous rejoindre devant la Société Géné­rale
place d’Armes, mardi 18 septembre à 13h30

Diffu­sez large­ment – et rapi­de­ment – dans vos réseaux !

Commu­niqué

7 mili­tants climat convoqués au commis­sa­riat

Poitiers, le 17 septembre – 7 mili­tants d’Ac­tion Non-Violente-COP21 (ANV-COP21) Poitiers sont convoqués à une audi­tion au commis­sa­riat de police ce mardi 18 septembre pour une enquête judi­ciaire, après avoir été arrê­tés, le samedi 15 septembre devant une agence de la Société Géné­rale lors d’une action dénonçant le soutien de la banque aux éner­gies sales.

Samedi 15 septembre, sept mili­tants d’ANV-COP21 ont marqué au blanc de Meudon, un produit nettoyant faci­le­ment nettoyable, un message clair sur les vitrines des agences de Société Géné­rale : puisque la banque est cham­pionne française des éner­gies sales et refuse de chan­ger sa poli­tique, des mili­tants venus de partout en France se donnent rendez-vous le 14 décembre à Paris pour une action de nettoyage géante de son agence centrale [1].

L’ac­tion de déso­béis­sance civile non-violente de samedi s’est soldée par l’ar­res­ta­tion, le menot­tage, le contrôle d’iden­tité et la convo­ca­tion au commis­sa­riat des sept mili­tants. Un trai­te­ment spéci­fique à Poitiers puisque, sur les autres actions simul­ta­nées d’ANV-COP21 et Amis de la Terre menées en France, aucune arres­ta­tion simi­laire n’a été recen­sée. Ils sont déve­lop­peur infor­ma­tique, docto­rant en chimie, lycéenne, tech­ni­cien du spec­tacle, profes­seur de flûte traver­sière, méde­cin à la retraite, éduca­trice de jeunes enfants : ces citoyens ont choisi samedi de lancer le groupe poite­vin ANV-COP21 et d’ef­fec­tuer leur première action pour aler­ter sur l’ur­gence clima­tique et dénon­cer la respon­sa­bi­lité de Société Géné­rale.

Ils s’ins­cri­vaient ainsi dans une semaine de mobi­li­sa­tion au cours de laquelle un millier d’ac­ti­vistes ont mené 104 actions, répon­dant à l’ap­pel lancé par ANV-COP21, mouve­ment non-violent lancé avant la COP21 en 2015 pour rele­ver le défi clima­tique, et les Amis de la Terre, fédé­ra­tion écolo­giste présente dans plus de 70 pays. Depuis le 8 septembre, ANV-COP21 et les Amis de la Terre engagent un bras de fer avec Société Géné­rale, la pire banque française au niveau des inves

tisse­ments dans les éner­gies sales (char­bon, sables bitu­mi­neux, gaz et pétrole de schiste, forages arctiques et ultra-profonds, termi­naux de gaz natu­rel liqué­fié). Ils lui demandent de chan­ger sa poli­tique en mettant fin à son soutien aux éner­gies sales, et en prio­rité au projet texan de termi­nal d’ex­port de gaz de schiste liqué­fié, Rio Grande LNG. La banque est en effet la première au monde à finan­cer l’ex­por­ta­tion de gaz de schiste en Amérique du Nord via ses soutiens aux nombreux projets de termi­naux de gaz liqué­fié prévus sur les côtes améri­caines. Elle a accordé 1,1 milliard de dollars à ce secteur rien qu’en 2017 [2].

“ L’ur­gence clima­tique se fait chaque jour plus pres­sante et si nous voulons limi­ter l’aug­men­ta­tion de la tempé­ra­ture du globe en dessous du seuil critique de 1,5 °C, il faut lais­ser les éner­gies fossiles dans le sol ! Pour­tant, une banque française comme Société Géné­rale conti­nue de soute­nir le déve­lop­pe­ment de ces éner­gies clima­ti­cides : c’est tota­le­ment irres­pon­sable, et en contra­dic­tion avec la volonté affi­chée de la France de se placer en leader clima­tique. La créa­tion du groupe ANV-COP21 à Poitiers montre notre déter­mi­na­tion, en tant que citoyens, à ne pas lais­ser les respon­sables du dérè­gle­ment clima­tique agir en toute impu­nité. Nous n’hé­si­tons pas à entrer en déso­béis­sance civile par ces actions, 100 % non-violentes, qui oeuvrent pour l’in­té­rêt géné­ral. C’est la banque qu’il faut pour­suivre, pas celles et ceux qui lancent l’alerte !” déclare Gaby, lycéenne et une des porte-paroles d’ANV-COP21 Poitiers.

ANV-COP21 Poitiers et ses soutiens appellent à se réunir le mardi 18 septembre à 13h30 devant l’agence de la Société Géné­rale, place d’Armes à Poitiers, pour appor­ter du soutien aux mili­tants convoqués au commis­sa­riat central à 14h30. Ils appellent égale­ment à parti­ci­per à l’ac­tion de nettoyage géante orga­ni­sée le 14 décembre à Paris devant l’agence centrale de la banque, si celle-ci n’a pas changé sa poli­tique.

Contact : contact@anv-cop21.org

[1] L’ap­pel à orga­ni­ser cette action géante est soute­nue par plus de vingt orga­ni­sa­tions françaises et inter­na­tio­nales : http://www.amis­de­la­terre.org/Faisons-un-nettoyage-geant-de-Societe-Gene­rale.html

[2] Selon le rapport des Amis de la Terre, http://www.amis­de­la­terre.org/Rapport-Societe-Gene­rale-plein-gaz-sur-les-fossiles.html

www.amis­de­la­terre.org

Faisons un nettoyage géant de Société Géné­rale ! – Les Amis de la Terre

[English version below] Le 14 décembre, à Paris, orga­ni­sons le nettoyage géant de Société Géné­rale si celle-ci n’a pas changé sa poli­tique ! Nous (…)

www.amis­de­la­terre.org

Rapport : Société Géné­rale, plein gaz sur les fossiles – Les Amis de la Terre

Montreuil, lundi 5 mars 2018 – Dans un rapport publié ce matin, Les Amis de la Terre dénoncent l’as­saut engagé par Société Géné­rale sur un marché en (…)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.