Aller au contenu

Grève à Vita­lis: le commu­niqué « d’Osons Poitiers »

Commu­niqué du 01 décembre 2015

Pour Osons Poitiers écolo­gique, sociale, soli­daire et citoyenne, la grève déclen­chée hier à Vita­lis pose une nouvelle fois la ques­tion de la qualité des rapports sociaux à l’in­té­rieur de l’en­tre­prise. Il faut s’inquié­ter en effet, de la manière dont la direc­tion respecte les droits des person­nels : en un mois, il y a eu le cas d’un sala­rié en congé mala­die sans salaire du jour au lende­main et le cas de cette employée remer­ciée avec bruta­lité sans qu’elle soit en mesure de se défendre.

Nous compre­nons la réac­tion du person­nel face à une telle désin­vol­ture face aux droits des sala­riés : qu’on mette fin à une période d’es­sai alors que le point aux 6 mois était posi­tif et ce sur une simple convo­ca­tion orale, sans que quiconque soit informé n’est pas admis­sible et justi­fie plei­ne­ment la riposte syndi­cale immé­diate et unanime de ses collègues. Nous deman­dons que la direc­tion soit inter­pel­lée par les élus respon­sables de Grand Poitiers : ils doivent exiger que soient respec­tés les droits élémen­taires de chacun et faire en sorte que l’en­tre­prise puisse serei­ne­ment remplir le service public de trans­port qui est sa raison d’être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.