Aller au contenu

Appel : Ensemble, remet­tons la réduc­tion du temps de travail au cœur du débat public

150 person­na­li­tés s’en­gagent

La France compte actuel­le­ment 6,5 millions d’ins­crits à Pôle emploi, 2,8 millions de plus qu’en 2008. Le chômage de masse mine depuis long­temps déjà la société hexa­go­nale, mais ce fléau a pris une ampleur sans précé­dent ces dernières années. Il y a urgence à réagir.

L’ac­ti­vité a certes repris depuis 2015 et elle pour­rait accé­lé­rer encore un peu avec des poli­tiques écono­miques plus dyna­miques en Europe. Mais avec la crise écolo­gique qui s’ag­grave, les pers­pec­tives de crois­sance sont limi­tées et le reste­ront. De plus, la révo­lu­tion numé­rique et la robo­ti­sa­tion pour­raient bien, elles aussi, mena­cer de nombreux emplois. Il n’y a donc quasi­ment aucune chance que l’évo­lu­tion spon­ta­née de l’éco­no­mie permette de faire recu­ler le chômage à un rythme suffi­sant pour éviter les risques d’ex­plo­sion auxquels la société française est confron­tée aujourd’­hui.

Si on veut éviter la paupé­ri­sa­tion des travailleurs tout en faisant recu­ler rapi­de­ment le chômage, il faut « travailler moins pour travailler tous et mieux »

D’autres pays affichent cepen­dant un taux de chômage plus faible que la France. Le plus souvent ce résul­tat est atteint grâce à un vaste secteur de « travailleurs pauvres », via une crois­sance massive du travail à temps partiel fémi­nin et un retour en force du travail indé­pen­dant. Ces personnes occupent certes un emploi, mais n’en ont pas moins les plus grandes diffi­cul­tés à se loger, à se soigner, à éduquer leurs enfants… Bref, à mener une vie décente. Ces poli­tiques creusent de plus les inéga­li­tés entre riches et pauvres et les écarts entre hommes et femmes.

Si on veut éviter ces écueils tout en faisant recu­ler rapi­de­ment le chômage, il faut « travailler moins pour travailler tous et mieux ». Au tour­nant des années 2000, le passage aux 35 heures hebdo­ma­daires avait eu un effet très posi­tif sur l’em­ploi et l’ac­ti­vité, malgré certaines diffi­cul­tés dans sa mise en oeuvre, notam­ment en matière d’in­ten­si­fi­ca­tion du travail. Il faut d’ur­gence reprendre ce chemin, même s’il faut proba­ble­ment s’y prendre autre­ment, et notam­ment ne plus raison­ner seule­ment sur le temps de travail hebdo­ma­daire.

Nous avons plei­ne­ment conscience de la diffi­culté de l’exer­cice tant en termes de finan­ce­ment que d’or­ga­ni­sa­tion des entre­prises, mais cette ques­tion doit reve­nir au coeur du débat public. Non seule­ment pour réduire le chômage, mais aussi pour reprendre la marche en avant du progrès social et socié­tal, en favo­ri­sant des modes de vie plus équi­li­brés et plus respec­tueux de l’en­vi­ron­ne­ment. Nous vous deman­dons de nous y aider en portant vous aussi ce débat sur votre lieu de travail, dans vos collec­ti­vi­tés, vos syndi­cats, vos partis, vos asso­cia­tions… Il en va de l’ave­nir de notre démo­cra­tie et de notre modèle social.

Liste des signa­taires :

  • Sarah Abdel­nour (socio­logue, cher­cheuse asso­ciée à l’Irisso)
  • Michel Abhervé (profes­seur asso­cié à Paris Est-Marne-la-Vallée)
  • Yacine Aït Kaci (artiste)
  • Claude Alphan­déry (président d’hon­neur de France active et du Labo-ESS)
  • Pouria Amir­shahi (député des Français de l’étran­ger)
  • Gérard Aschieri (Syndi­ca­liste FSU)
  • Danielle Auroi (député EELV du Puy-de-Dôme, prési­dente de la Commis­sion des affaires euro­péennes)
  • Clémen­tine Autain (porte-parole d’En­semble)
  • Alexis Bache­lay (député PS des Hauts-de-Seine)
  • Guillaume Balas (député euro­péen PS)
  • Philippe Ballot (arche­vêque de Cham­béry)
  • Serge Bardy (député PS du Maine et Loire)
  • Fran­cine Bavay (haut fonc­tion­naire)
  • Julien Bayou (porte-parole d’EELV)
  • Rémi Bazi­lier (écono­miste, fonda­teur d’Eco­links)
  • Romain Beau­cher (consul­tant)
  • Simon Besnard (président du MRJC)
  • Sophie Bessis (histo­rienne et jour­na­liste)
  • Martin Bontemps (vice-président de l’Unef)
  • Andreas Botsch (syndi­ca­liste, conseiller du président du DGB alle­mand)
  • Jean-Yves Boulin (socio­logue, cher­cheur asso­cié à l’Irisso)
  • Kheira Bouziane (dépu­tée PS de Côte-d’Or)
  • Alain Caillé (rédac­teur en chef de La revue du Mauss)
  • Fané­lie Carrey-Conte (dépu­tée PS de Paris)
  • Jean-Pierre Chan­teau (écono­miste, univer­sité Grenoble-Alpes)
  • Jean-Paul Chan­te­guet (député PS de l’Indre)
  • Filippa Chat­zis­ta­vrou (avocate et poli­to­logue)
  • Denis Clerc (écono­miste, fonda­teur d’Al­ter­na­tives Econo­miques)
  • Hadrien Clouet (docto­rant en socio­lo­gie)
  • Yves Cochet (ancien ministre de l’En­vi­ron­ne­ment)
  • Daniel Cohn Bendit (ancien député euro­péen)
  • Chris­tian Comé­liau (écono­miste)
  • Laurent Cordon­nier (écono­miste, univer­sité de Lille)
  • Benja­min Coriat (écono­miste, univer­sité Paris 13)
  • Marthe Corpet (tréso­rière de l’Unef)
  • Thomas Coutrot (écono­miste)
  • Ronan Dantec (séna­teur EELV de Loire-Atlan­tique)
  • Fran­cis Danvers (vice-président de l’uni­ver­sité Popu­laire de Lille)
  • Olivier Darti­golles (porte-parole du PCF)
  • Sylvain David (profes­seur de sciences écono­miques et sociales)
  • Jean-Baptiste de Foucauld (ancien commis­saire au Plan)
  • Caro­line De Haas (mili­tante fémi­niste, cheffe d’en­tre­prise)
  • Joël Decaillon (syndi­ca­liste, vice-président du Lasaire)
  • Hervé Defal­vard (profes­seur à l’uni­ver­sité de Marne-la-Vallée)
  • Karima Delli (dépu­tée euro­péenne EELV)
  • Didier Dema­zière (socio­logue du travail)
  • Jean Deses­sard (séna­teur EELV de Paris)
  • Marie Desple­chin (écri­vaine)
  • François Desriaux (rédac­teur en chef de Santé et Travail)
  • Benja­min Dessus (ingé­nieur et écono­miste)
  • José­pha Dirrin­ger (juriste, membre du groupe de recherche pour un autre code du travail)
  • Cécile Duflot (dépu­tée EELV de Paris, ancienne ministre)
  • Marc Dufu­mier (profes­seur émérite à l’AgroPa­risTech)
  • Jacques Dughera (mili­tant asso­cia­tif et syndi­cal)
  • Antoine Dulin (repré­sen­tant des orga­ni­sa­tions de jeunesse au Cése)
  • Pascal Durand (député euro­péen EELV)
  • Chris­tine Durieux (maître de confé­rences en écono­mie, univer­sité Grenoble Alpes)
  • Marie Duru-Bellat (socio­logue)
  • Nico­las Duvoux (profes­seur de socio­lo­gie à Paris 8)
  • Guillaume Etié­vant (Secré­taire natio­nal du Parti de Gauche à l’éco­no­mie et au travail)
  • Anne Eydoux (cher­cheuse au Centre d’études de l’em­ploi)
  • Eric Favey (vice-président de la Ligue de l’en­sei­gne­ment)
  • Sacha Feie­ra­bend (secré­taire géné­rale de l’Unef)
  • David Flacher (écono­miste, univer­sité Paris 13)
  • Cynthia Fleury (philo­sophe)
  • Fabrice Flipo (maître de confé­rences en philo­so­phie)
  • Chris­tophe Fourel (président de l’As­so­cia­tion des lecteurs d’Alter­na­tives Econo­miques)
  • Yann Fradin (direc­teur géné­ral d’une asso­cia­tion d’in­ser­tion)
  • Jacques Freys­si­net (écono­miste, profes­seur émérite Paris 1)
  • Jean Gadrey (écono­miste, profes­seur émérite Lille 1)
  • Corinne Gaudart (ergo­nome)
  • Vincent de Gaulejac (socio­logue)
  • Bernard Gazier écono­miste, profes­seur émérite Paris 1)
  • François Gèze (éditeur)
  • Pierre-Nöel Giraud (écono­miste, profes­seur à Mines Paris-Tech et Dauphine)
  • Alain Godard (chef d’en­tre­prise et admi­nis­tra­teur de socié­tés)
  • Daniel Gold­berg (député PS de Seine-Saint Denis)
  • Régis Grana­rolo (président du MUNCI, entre­pre­neur)
  • Laurent Grand­guillaume (député PS de la Côte-d’or)
  • Alain Grandjean (écono­miste, fonda­teur de Carbone 4)
  • Berna­dette Groi­son (secré­taire géné­rale de la FSU)
  • Chan­tal Guit­tet (dépu­tée PS du Finis­tère)
  • Benoît Hamon (député PS des Yvelines, ancien ministre)
  • Jean-Marie Harri­bey (écono­miste, copré­sident du conseil scien­ti­fique d’At­tac)
  • Pierre Héri­tier (syndi­ca­liste, fonda­teur du Lasaire, vice-président du Forum syndi­cal euro­péen)
  • Eric Heyer (écono­miste)
  • Michel Husson (écono­miste, cher­cheur à l’Ires)
  • Sabina Isseh­nane (écono­miste, membre du CA des écono­mistes atter­rés)
  • Yannick Jadot (député euro­péen EELV)
  • Florence Jany-Catrice (écono­miste, univer­sité Lille 1)
  • Arthur Jatteau (docto­rant en écono­mie et en socio­lo­gie)
  • Antoine Jeam­maud (juriste, profes­seur émérite Lumière Lyon 2)
  • Rémy Jean­nin (profes­seur de sciences écono­miques et sociales)
  • Thierry Jean­tet (président du think tank Mars)
  • Wojtek Kali­nowski (codi­rec­teur de l’Ins­ti­tut Veblen)
  • Pierre Khalfa (copré­sident de la Fonda­tion Coper­nic)
  • Chay­nesse Khirouni (dépu­tée PS de Meurthe-et-Moselle)
  • Michel Lalle­ment (socio­logue, profes­seur au Cnam)
  • Aurore Lalucq (codi­rec­trice de l’Ins­ti­tut Veblen)
  • Bruno Lamotte (écono­miste, univer­sité de Grenoble Alpes)
  • Bruno Lamour (président du Collec­tif Roose­velt)
  • Dany Lang (écono­miste)
  • Bernard Laponche (écono­miste, expert en poli­tiques de l’éner­gie)
  • Pierre Larrou­tu­rou (écono­miste, copré­sident de Nouvelle Donne)
  • Elena Lasida (écono­miste)
  • Pierre Laurent (secré­taire natio­nal du PCF)
  • Germain Lefebvre (président de la scop Oxalis)
  • Arnaud Lelache (chef d’en­tre­prise)
  • Daniel Le Scor­net (mutua­liste)
  • Lila Lebas (délé­guée géné­rale de l’Unef)
  • Arnaud Leche­va­lier (écono­miste, maître de confé­rences à Paris 1)
  • Philippe Légé (écono­miste, maître de confé­rences à l’uni­ver­sité de Picar­die)
  • Emeric Lendjel (écono­miste, maître de confé­rences à Paris 1)
  • Frédé­ric Lerais (écono­miste)
  • Marie-Noëlle Liene­mann (séna­trice PS de Paris)
  • Pascal Lokiec (juriste, profes­seur à Paris Ouest-Nanterre-La Défense)
  • Benja­min Lucas (président du MJS)
  • Edouard Martin (député euro­péen PS)
  • William Marti­net (président de l’Unef)
  • Philippe Marti­nez (secré­taire géné­ral de la CGT)
  • Chris­tiane Marty (cher­cheuse, membre du conseil scien­ti­fique d’At­tac et de la Fonda­tion Coper­nic)
  • Serge Mas (écono­miste)
  • Gustave Massiah (écono­miste)
  • Antoine Math (cher­cheur à l’Ires)
  • Emma­nuel Maurel (député euro­péen PS)
  • Domi­nique Méda (socio­logue, profes­seure des univer­si­tés)
  • Michel Mousel (président de l’Ins­ti­tut tribune socia­liste)
  • Pierre-Alain Muet (député PS du Rhône)
  • Claude Neusch­wan­der (consul­tant)
  • Jean-Luc Outin (écono­miste, membre de l’Onpes)
  • Bruno Palier (direc­teur de recherche au CNRS, Sciences-Po)
  • Arnaud Parienty (profes­seur de sciences écono­miques et sociales)
  • Laure Pasca­rel (Porte-parole du mouve­ment Utopia)
  • Domi­nique Paucard (Syndex, respon­sable du pôle restruc­tu­ra­tions)
  • Chris­tian Paul (député PS de la Nièvre)
  • Jean-Marie Perbost (jour­na­liste chez Ask Média et ensei­gnant)
  • Bernard Perret (socio-écono­miste)
  • Camille Peugny (maître de confé­rences en socio­lo­gie)
  • Claire Pignol (histo­rienne de la pensée écono­mique à Paris 1)
  • Nico­las Pinsard (docto­rant en écono­mie à Paris 13)
  • Domi­nique Plihon (écono­miste)
  • Philippe Pochet (profes­seur à l’Uni­ver­sité catho­lique de Louvain)
  • Jean-Claude Pons (maire de Luc-sur-Aude)
  • Thomas Porcher (écono­miste)
  • Jean-François Poupard (direc­teur de Syndex)
  • Nico­las Postel (écono­miste, univer­sité de Lille 1, secré­taire de l’Afep)
  • Emma­nuelle Puis­sant (écono­miste, univer­sité de Grenoble)
  • Gilles Raveaud (écono­miste, univer­sité Paris 8)
  • Denys Robi­liard (député PS du Loir-et-Cher)
  • Michel Rocard (ancien Premier ministre)
  • Barbara Roma­gnan (dépu­tée PS du Doubs)
  • Maria Roubt­sova (docto­rante en écono­mie à Paris 13)
  • Guy Rous­tang (cher­cheur en écono­mie et socio­lo­gie du travail)
  • Eva Sas (dépu­tée EELV de l’Es­sonne)
  • Lucile Schmid (vice-prési­dente de la Fonda­tion de l’éco­lo­gie poli­tique)
  • Domi­nique Sicot (jour­na­liste)
  • Camille Signo­retto (cher­cheuse au Centre d’études de l’em­ploi)
  • Gabrielle Siry (secré­taire natio­nale du PS à l’éco­no­mie)
  • Laura Slimani (prési­dente des Jeunes socia­listes euro­péens)
  • Richard Sobel (maître de confé­rences en écono­mie à Lille 1)
  • Olivier Szul­zyn­ger (éditeur et scéna­riste)
  • Domi­nique Taddéi (écono­miste)
  • Pierre Tarta­kowsky (jour­na­liste et mili­tant asso­cia­tif)
  • Bruno Théret (direc­teur de recherche émérite au CNRS)
  • Fabien Verdier (secré­taire natio­nal du PS pôle produc­tion et répar­ti­tion des richesses)
  • Denis Viche­rat (éditeur, éditions Utopia)
  • Patrick Vive­ret (philo­sophe)
  • Claire Vivés (cher­cheuse au Centre d’études de l’em­ploi)
  • Serge Volkoff (statis­ti­cien, direc­teur de recherche au Centre d’études de l’em­ploi)
  • Pierre Volo­vitch (ancien cher­cheur)
  • Domi­nique Voynet (ancienne ministre)
  • Philippe Watre­lot (profes­seur de sciences écono­miques et sociales)
  • Michel Wieviorka (socio­logue)
  • Jean-Pierre Worms (socio­logue)
  • Muttiah Yoga­nan­than (chef d’en­tre­prise)

source : http://www.alte­re­co­plus.fr/temps-de-travail/ensemble-remet­tons-la-reduc­tion-du-temps-de-travail-au-coeur-du-debat-public-201605031004–00003400.html

Ne ratez pas notre dossier spécial consa­cré à la réduc­tion du temps de travail, dispo­nible en kiosque dès le 5 mai ou à comman­der sur notre site :

alter-eco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.