Aller au contenu

Consomm’ac­teurs et produc­teurs à Mont­mo­rillon : March’é­qui­table

Un autre monde se construit déjà

Né en 2006 de l’ini­tia­tive d’un groupe de consom­ma­teurs et de produc­teurs ( 7 à l’ori­gine) du Mont­mo­rillon­nais, et avec l’aide du CIVAM, (Centre d’ini­tia­tives pour valo­ri­ser l’agri­cul­ture et le milieu rural), du pays mont­mo­rillon­nais, March’é­qui­table a pour objec­tif de mettre en place un circuit court de commer­cia­li­sa­tion de produits paysans et arti­sa­naux locaux avec une exigence de qualité dans les produits propo­sés.

Le cahier des charges de l’as­so­cia­tion demande à tous les produc­teurs de privi­lé­gier la qualité du produit au meilleur coût et la valo­ri­sa­tion des acti­vi­tés rurales.  D’autre part , on  privi­lé­gie la rela­tion de proxi­mité entre produc­teurs et consom­ma­teurs par la vente directe sur le terri­toire.

A la diffé­rence d’une AMAP, (Asso­cia­tion pour le main­tien d’une agri­cul­ture paysanne), les produc­teurs travaillent à la commande et four­nissent leurs clients, un jour par semaine, le jeudi soir, dans une vieille ferme prêtée par le lycée agri­cole de Mont­mo­rillon, Jean-Marie Bouloux, à l’ex­té­rieur de Mont­mo­rillon.

Pour les produc­teurs locaux, l’in­té­rêt est de :

  • reva­lo­ri­ser un métier avec un plus juste rému­né­ra­tion, dans le respect de l’en­vi­ron­ne­ment
  • favo­ri­ser les emplois en milieu rural
  • répondre à l’enjeu écolo­gique
  • dimi­nuer les dépenses éner­gé­tiques (produc­tion et trans­ports), par la trans­for­ma­tion et la vente sur le terri­toire local

Pour les consom­ma­teurs, l’in­té­rêt est de trou­ver à proxi­mité des produits de qualité, des prix attrac­tifs et de favo­ri­ser une alimen­ta­tion variée saine et équi­li­brée.

Le respect de la saison­na­lité des produc­tions locales permet de décou­vrir des goûts propres à chaque saison. Les produc­teurs échangent des idées de recettes.

March’é­qui­table se déve­loppe petit à petit et  essaie d’agran­dir sa clien­tèle, en propo­sant un ensemble d’ani­ma­tions (visite de fermes, dégus­ta­tions, confé­rences débats illus­trés par des films docu­men­taires,…)

Les visites de fermes favo­risent la connais­sance des produc­teurs et de leurs modes de produc­tion et contri­buent à instal­ler une rela­tion de confiance.

En 2012, l’ou­ver­ture d’un maga­sin en centre ville permet à March’é­qui­table d’avoir un local mieux adapté et de gagner en visi­bi­lité, ce qui lui permet d’ac­croître sa clien­tèle et permet de plus grandes plages d’ou­ver­ture et a permis aussi l’em­ploi d’une sala­riée :

les mercre­dis de 9h à13h, les jeudis  et vendre­dis de 15h30 à 19h et les same­dis de  9h à 13h.

Ce nouveau lieu de vente, situé en centre-ville de Mont­mo­rillon, permet aujourd’­hui d’of­frir une plus grande gamme de produits aux consom­ma­teurs. Dans le respect de la charte d’en­ga­ge­ment, de nouveaux produc­teurs ont rejoints le groupe, ils sont plus d’une ving­taine aujourd’­hui.

Les perma­nences sont assu­rées par les produc­teurs, quelques consomm’ac­teurs et la personne sala­riée ( à temps partiel) à la caisse.
Ce nouveau maga­sin est une des rares ouver­tures de commerce en centre ville et a contri­bué à redon­ner un certain dyna­misme dans cette partie de la ville et reçoit en moyenne de 50 à 60 personnes par jour.

Depuis le début, March’é­qui­table s’est tourné vers la restau­ra­tion collec­tive et alimente quelques cantines scolaires dans les écoles du Mont­mo­rillon­nais : Saulgé, Moulismes, Sillars,… et ce parte­na­riat repose sur un dialogue régu­lier entre les communes, les employés des cantines et les produc­teurs mais cela pose parfois quelques problèmes : appro­vi­sion­ne­ment, trans­for­ma­tion, etc. Son site : http://www.march-equi­table.com

Mont­mo­rillon, Jean-Pierre Huot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.