Aller au contenu

« Couron­ne­ries demain »,Si l’as­so­cia­tion a changé, la direc­tion reste la même

Commu­niqué de presse du syndi­cat dépar­te­men­tal Sud santé sociaux

À l’oc­ca­sion de la créa­tion de l’as­so­cia­tion « Couron­ne­ries demain » et de la prise de fonc­tion d’un nouveau conseil d’ad­mi­nis­tra­tion, le syndi­cat dépar­te­men­tal Sud santé sociaux de la Vienne tient à faire connaître publique­ment les condi­tions de travail impo­sées par la direc­tion du centre d’ani­ma­tion des Couron­ne­ries qui remplace depuis le début de l ‘année la maison des jeunes de la culture Aliè­nor d’Aqui­taine.

Ces condi­tions préoc­cupent un certain nombre de sala­riés. Ils redoutent que se pour­suivent les récri­mi­na­tions voire les accu­sa­tions infon­dées qui souvent portent préju­dice à leur inté­grité profes­sion­nelle et person­nelle.Ces pratiques provoquent un mal-être au travail et de trop nombreux arrêts de mala­die.

L’or­ga­ni­sa­tion du travail, la plani­fi­ca­tion ainsi que les fiches de poste laissent à dési­rer et témoignent d’ un défaut de compé­tence direc­to­riale.

Les règles de fonc­tion­ne­ment des instances repré­sen­ta­tives sont loin d’être respec­tées.

Dans le but de réta­blir un bon climat social,les services de la Direccte ont du être infor­més.

Il est primor­diale que les repré­sen­tants des sala­riés du centre d’ani­ma­tion soient enten­dus rapi­de­ment par le nouveau conseil d’ad­mi­nis­tra­tion.

À l’heure où la nouvelle asso­cia­tion souhaite redon­ner un nouveau démar­rage dyna­mique il est impor­tant que les condi­tions d’exer­cice des profes­sion­nels soient amélio­rées pour garan­tir le bon fonc­tion­ne­ment du centre d’ani­ma­tion des « Couron­ne­ries demain ».

Poitiers, le 27/01/16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.