Aller au contenu

Décla­ra­tion finale du Sommet des Peuples “Dehors l’OMC– Cons­trui­sons la souve­rai­neté”

Le Sommet des Peuples « Dehors l’OMC – Cons­trui­sons la souve­rai­neté » s’est
rassem­blé du 11 au 13 Décembre 2017 à Buenos Aires, en Argen­tine, face à la XI
Confé­rence Minis­té­rielle de l’Or­ga­ni­sa­tion Mondiale du Commerce (OMC)
orga­ni­sée dans cette ville.Voir la décla­ra­tion finale du sommet des peuples
Nous, le Sommet des Peuples, composé de réseaux sociaux et orga­ni­sa­tions
syndi­cales, terri­to­riales, étudiantes, poli­tiques, paysannes, anti-extrac­ti­vistes,
autoch­tones, de femmes et de droits de l’homme, entre autres, du monde entier,
réaf­fir­mons notre rejet des poli­tiques de libre-échange de l’OMC.

  • En vue de l’an prochain, le Sommet des Peuples appelle à tous les peuples du
    monde à se mobi­li­ser contre le Sommet Prési­den­tiel du G-20 qui se tien­dra à
    Buenos Aires en 2018. Le G-20, comme l’OMC et tous les ALE, reflète unique­ment
    la soif de profit des entre­prises et non les besoins des gens. Ce n’est pas une
    coïn­ci­dence que l’Ar­gen­tine orga­nise à la fois l’OMC et le G20: ce pays veut se
    présen­ter comme un leader régio­nal dans la libé­ra­li­sa­tion du commerce. Pour
    cette raison, la mobi­li­sa­tion de nos peuples est cruciale. C’est nous qui devons
    élever notre voix et faire entendre nos propo­si­tions alter­na­tives à la crise du
    climat et de la civi­li­sa­tion.
  • De même, nous appe­lons à construire une grève inter­na­tio­nale des femmes
    le 8 mars prochain, basée sur une large vision du travail prenant en compte nos
    réali­tés hété­ro­gènes. Il n’y aurait pas de capi­ta­lisme sans le travail domes­tique
    non-rému­né­rés des femmes.
  • Les orga­ni­sa­tions et les mouve­ments sociaux du Sommet des Peuples Dehors
    l’OMC appellent aussi à la pour­suite et la conti­nuité des luttes de résis­tance face
    à l’of­fen­sive du capi­tal inter­na­tio­nale contre les droits des peuples, à travers une
    construc­tion collec­tive du Forum Social Mondial 2018 à Salva­dor , Bahia au
    Brésil, du 13 au 17 mars. Résis­ter c’est créer, résis­ter c’est trans­for­mer!
    La résis­tance mondiale a été vue et enten­due à Buenos Aires. Une fois de plus,
    partout où iront les grands forums mondiaux, la résis­tance des peuples qui se
    battent pour leurs droits les atten­dra.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.