Aller au contenu

Foyers, centres de réten­tion, sans-papiers : des mesures immé­diates contre la bombe sani­taire !

Dans les foyers surpeu­plés et aban­don­nés, aucune distan­cia­tion physique n’est possible. Le virus risque de se propa­ger sans frein. C’est aussi le cas dans les centres de réten­tion, et à cela s’ajoutent la violence répres­sive et l’an­goisse. Pour les migrantEs à la rue, c’est la faim, l’in­sé­cu­rité sociale et sani­taire. 

Ajou­tons à cela que les sans-papiers sont sans droits, sans reve­nus et sans espoir d’ac­cès aux allo­ca­tions propo­sées par l’Etat. Pour elles et pour eux, il n’y a pas d’ac­cès gratuit aux soins et pas d’autre possi­bi­lité pour survivre que de cher­cher des moyens de subsis­tance.

Pour ces popu­la­tions la crise sani­taire actuelle est en train de deve­nir une véri­table bombe sani­taire. Pour elles-mêmes et eux-mêmes aban­don­néEs à la menace du virus mais aussi pour toute la société.

La seule solu­tion pour désa­mor­cer cette bombe, sauver celles et ceux qui sont mena­céEs et proté­ger ainsi toute la société, c’est la mise en place immé­diate des mesures suivantes :

–       Tests systé­ma­tiques effec­tués dans les foyers, offi­ciels ou non, par des orga­nismes indé­pen­dants de la préfec­ture et des gestion­naires assu­rant confiance et confi­den­tia­lité pour les concer­néEs avec leur accord

–       Isole­ment des personnes conta­mi­nées dans des lieux décents en concer­ta­tion avec les collec­tifs de sans-papiers et de rési­dents ou asso­cia­tions choi­sies par les concer­néEs

–       Distri­bu­tion massive de masques, gants et de gels dans les foyers

–       Ferme­ture immé­diate des Centres de réten­tion admi­nis­tra­tive (CRA)

–       Ouver­ture immé­diate de lieux sans condi­tion de papiers et de reve­nus pour permettre un héber­ge­ment et une vie collec­tive respec­tant la distan­cia­tion physique.

– Suspen­sion des loyers pendant toute la durée de confi­ne­ment (mars, avril et mai) et apure­ment des loyers impayés

–       Régu­la­ri­sa­tion incon­di­tion­nelle de touTEs les sans-papiers avec droit aux reve­nus sociaux, droit aux mesures de chômage partiel pour celles et ceux qui travaillaient et accès gratuit à la santé.

Ces exigences, hier de justice et d’éga­lité, sont aussi aujourd’­hui d’im­pé­rieuses néces­si­tés sani­taires hors desquelles tous les discours contre la propa­ga­tion du coro­na­vi­rus sont vains.

Les appels à imiter la mesure de régu­la­ri­sa­tion adop­tée par le Portu­gal vont dans le bon sens. Mais il est indis­pen­sable pour que cette mesure soit effi­cace qu’elle s’ap­plique, sans condi­tions, à touTEs les Sans-Papiers et MigrantEs.

Nous soutien­drons à cette fin toutes les actions déci­dées par les rési­dents des foyers, les personnes rete­nuEs dans les CRA et les sans-papiers et migrantEs pour défendre leur droit à vie qui est aussi notre droit à la vie.

Nous appe­lons à parti­ci­per aux initia­tives qui seront prises le 1er mai à l’oc­ca­sion de la Jour­née Inter­na­tio­nale des travailleurs et travailleuses et à y porter ces reven­di­ca­tions.

Nous appe­lons à une jour­née de mani­fes­ta­tions le samedi 30 mai selon des moda­li­tés tenant compte de la situa­tion et des mesures de distan­cia­tion physique.

Contacts presse :

Anzou­mane Sissoko : 06 51 70 74 92

Verveine Angeli : 06 82 37 28 15

140 premières orga­ni­sa­tions signa­taires :

Les collec­tifs de sans-papiers et de rési­dents des foyers :

CISPM, CSP59, CSP75, CSP Paris 20, CSP93, CSP95, CTSP Vitry, Collec­tif Schaef­fer d’Au­ber­vil­liers, COPAF, Droits Devant !!,

La Marche des Soli­da­ri­tés,

Et :

Ah Bien­ve­nue Clan­des­tins !, ACDR, ACORT, ACTIT, ADTF, AFD Inter­na­tio­nal, AFJD, AMDH-Paris/IDF, AMF, ANC, ANVITA, APARDAP 38, APCV, APICED, Assem­blée anti­ra­ciste Paris 20, ASIAD, ASTI de Romans, Asso­cia­tion Les Oranges, ATMF, Attac, Attac 35, autre­monde, Baga­gé­rue, BAN, BDS France Paris, CADTM-France, CAPJPO-EuroPa­les­tine, CEDETIM, Chemins Pluriels, Cisem 38, CIVCR, CNAFAL, CNT-FTE, CNT-Soli­da­rité ouvrière, Collec­tif 20ème Soli­daire avec les migrant.e.s, Collec­tif Bien­ve­nue MigrantEs 34, Collec­tif de Défense des Services Publics et des Droits Sociaux Choisy-Thiais-Orly, Collec­tif Loire « Pour que personne ne dorme à la rue », Collec­tif Ni Guerre Ni Etat de Guerre, Collec­tif « Pays Viga­nais Terre d’Ac­cueil », Collec­tif Romeu­rope du Val Maubuée, Collec­tif de soutien aux réfu­giés en Ariège, Collec­tif de soutien aux Sans-papiers du Trégor, Collec­tif de soutien de l’EHESS aux sans-papiers et aux migrant-es, Collec­tif Vigi­lance pour les droits des étran­gers  Paris 12ème, Comité Anti­ra­cisme de Gérard­mer, Comité de Vigi­lance sur le Droit des Etran­gers de Mont­bé­liard, CRLDHT, DAL, DIEL, DNSI 67, DNSI 86, Ecodrom93, Ecole Thot, Eman­ci­pa­tion Lyon-69, Eman­ci­pa­tion tendance inter­syn­di­cale, EELV Paris 18, ETM 31–46, FASTI, FTCR, FSU35, Femmes Egalité, Femmes Plurielles, FFR, Fonda­tion Frantz Fanon, FI Paris 17, Gasprom-Asti de Nantes, GAT réfu­giés migrants FI 35, Géné­ra­tions Soli­daires, GISTI, Groupe Loge­ment du 14 octobre-Rennes, ICARE 05, Iden­tité Plurielle, inFLE­chir, La Conquête du Pain, La conver­gence des loutres, La Poule aux Yeux d’or, Le paria, Les lanceurs de tuiles, LDH 70, LDH Paris 18, MAN fédé­ral, MRAP, MRAP du Vaucluse, Mouve­ment Utopia, NPA, OCML-VP, Pas Sans Nous 49, PCOF, PEPS, PG Paris 17, PG Paris 18, PIR, Réseau Foi & Justice Afrique Europe, Réseau Ritimo, Revue d’Etudes Déco­lo­niales, REMCC, RESF 69, RESF bassin minier 71, Roya Citoyenne, RUSF Paris 1, RUSF Paris 8, SKB, SMG, SNUASFP-FSU, SNPES-PJJ/FSU, Section CGT-Cité Natio­nale de l’His­toire de l’im­mi­gra­tion, Soli­daires Etudiant-e-s, Stop Préca­rité, SUD Educa­tion 92, SUD Protec­tion sociale 93, Sun of Soudan, Survie, Tada­munExil 70, TPC Maison Soli­daire, Tous Citoyens !, Tous Migrants, UD Soli­daires Val de Marne, UCL, UJFP, UJR, Union Syndi­cale Soli­daires, United Migrants, UNRPA, UPML, UTAC, ZEMBRA Echo, ZSP18,

Et plus de 300 signa­taires à rejoindre sur https://www.change.org/Bombe-sani­taire-Sans-Papiers-Appel-30mai

Dont,

Verveine Angeli, Union syndi­cale Soli­daires

Saïda Amarouche

Etienne Bali­bar, philo­sophe

Auré­lien Barrau, astro­phy­si­cien

Anne Baudoux, actrice

Gisèle Benoit

Fatima Beno­mar, cofon­da­trice des effronté-es

Wiam Berhouma ensei­gnante sud éduca­tion 93 

Judith Bernard, ensei­gnante, metteuse en scène

Arno Bertina, écri­vain

Jean Marie Bonne­mayre, président du CNAFAL

Cathe­rine Bosko­witz, metteure en scène

Nico­las Bouchaud, comé­dien

Alice Bséréni, Anima­trice d’ate­liers d’écri­ture

Sekou Camara

Robert Canta­rella, metteur en scène et ensei­gnant

Chry­sis Capo­ral, Elue Cham­pi­gny sur Marne

Damien Carême, Président et son bureau de l’As­so­cia­tion natio­nale des villes et terri­toires accueillants

Carmen Castillo, cinéaste

Laurence Chable, comé­dienne

Yvette Cecco­nello

Clau­die Chaf­fard

Jean François Chalot maire adjoint à Vaux le Pénil 77

Naïg Char­lin

Gonza­lez Cia, Membre du collec­tif ciga­lois, et de l’ACCOSOR

Enzo Cormann, écri­vain

Vincent Cusol

Sonia Dayan-Herz­brun, Socio­logue

Laurence De Cock, histo­rienne, ensei­gnante

Chris­tian Dela­rue – MRAP (CN et Rennes) et ATTAC-Migra­tions

Chris­tine Delphy, socio­logue

Chris­tian de Mont­li­bert socio­logue, profes­seur émérite

Irina Drozd

Françoise Ducam

Didier Epsz­tajn, anima­teur du blog ‘entre les lignes entre les mots »

Gwen Fauchois, acti­viste santé

Éric Fassin, socio­logue, ensei­gnant-cher­cheur

Isabelle Garo, ensei­gnante

Chris­tiane Gaye­rie

Sylvain George, cinéaste

Alain G.Lepage

Denis Godard, acti­viste anti­ra­ciste

Pierre Gillet

Liliane Girau­don, écri­vain

Elisa­beth Graf

Nacira Guénif, socio­logue, univer­sité Paris 8

Michelle Guerci, jour­na­liste 

Jean-Marie Guion (membre du Réseau Chré­tien – Immi­grés)

Imho­tep du groupe IAM

Stathis Kouvé­la­kis, ensei­gnant-cher­cheur

Nata­sha Kren­bol, artiste plas­ti­cienne

Lazare, auteur

Elisa­beth Lebo­vici, critique d’art

Béné­dicte Leclercq

Olivier Le Cour Grand­mai­son, univer­si­taire

Camille Louis, philo­sophe et drama­turge

Marie-Thérèse Lenoir

Jean-Marc Lévy-Leblond, physi­cien et essayiste

Gilles Mance­ron, histo­rien

Maguy Marin, choré­graphe

Sylvia Marti­nez MRAP PARIS 19–20EME

Madjid Messaou­dene, élu St Denis

Mathilde Monnier, choré­graphe

John Mullen

Véro­nique Nahoum Grappe, anthro­po­logue

Jean-Luc Nancy, philo­sophe

Olivier Neveux, univer­si­taire

Yves Pagès, écri­vain et éditeur (Verti­cales)

Gene­viève Payet

Robert Pelle­tier, retraité

Willy Pelle­tier, socio­logue

Charles Pennequin, écri­vain

Serge Pey, écri­vain

Michel Peyrache

Timo­thy Perkins, enseignent l’ENSCI-les ateliers, artiste, archi­tecte

Pablo Pillaud Vivien jour­na­liste

Joël Pomme­rat, metteur en scène

Michel Rachet

Noëlle Renaude, auteur

Laurent Ripoche, Droits devant !!

Cathe­rine Samary, écono­miste alter­mon­dia­liste

Omar Slaouti mili­tant anti­ra­ciste

Aïssata Seck adjointe au maire de Bobi­gny

Jean-Pierre Siméon, poète et drama­turge 

Anzou­mane Sissoko, porte-parole CISPM

Jean François Siva­dier, metteur en scène 

Cathe­rine Stern

Bernard Stie­gler, philo­sophe

Julien Théry, histo­rien

Enzo Traverso, histo­rien

Chris­tiane Vollaire, philo­sophe

Elisa­beth Zucker GJ Paris Sud et LDH Paris 14 et CGT affaires sociales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.