Aller au contenu

« Grand débat » contre « vrai débat »

: les cinq diffé­rences entre la plate­forme du gouver­ne­ment et celle des « gilets jaunes »

Un collec­tif de « gilets jaunes » a créé son propre site de débat, avec les mêmes outils que celui mis en place par le gouver­ne­ment mi-janvier. 

https://www.fran­cet­vinfo.fr/econo­mie/trans­ports/gilets-jaunes/grand-debat-contre-vrai-debat-les-cinq-diffe­rences-entre-la-plate­forme-du-gouver­ne­ment-et-celle-des-gilets-jaunes_3169305.html

« C’est génial, on a une bombe atomique dans les mains, avec le même outil que le gouver­ne­ment et nous, on est hyper légi­times », s’en­thou­siasme Lydie Coulon. Cette « gilet jaune » est l’une des admi­nis­tra­trices du « vrai débat », une plate­forme concur­rente du « grand débat » du gouver­ne­ment mise en ligne mercredi 30 janvier. Le site repose sur les mêmes outils que son double gouver­ne­men­tal, four­nis par la société Cap Collec­tif, mais a voca­tion, selon Lydie Coulon, à offrir un espace à « l’in­tel­li­gence collec­tive ». Une démarche qu’elle oppose à celle du gouver­ne­ment, qu’elle quali­fie de « baudruche » dont « l’objec­tif n’est pas clair, pas défini ». Mais quelles sont les vraies diffé­rences entre les deux sites ? Fran­ceinfo les a testés et a trouvé cinq diffé­rences majeures.

Sur les thèmes propo­sés

Tous les thèmes doivent-ils être abor­dés, dans un débat natio­nal ? Pour le gouver­ne­ment, non. Mais pour les « gilets jaunes », pourquoi pas : la plate­forme du « vrai débat » laisse les inter­nautes libres d’abor­der tous les sujets qu’ils souhaitent. Dans les deux cas, une « corbeille », garan­tie de « trans­pa­rence », est consul­table. On y trouve les propo­si­tions qui ont été modé­rées, pas rete­nues car elles ne respectent pas la charte du site mais acces­sibles à la lecture.

Le « grand débat ». Après avoir tergi­versé (sur la ques­tion de l’im­mi­gra­tion notam­ment), le gouver­ne­ment s’est arrêté sur quatre grands thèmes : « Tran­si­tion écolo­gique », « Fisca­lité et dépenses publiques », « Démo­cra­tie et citoyen­neté » et « Orga­ni­sa­tion de l’Etat et des services publics ».

   
    (GRANDDEBAT.FR)

Le « vrai débat ». Les « gilets jaunes » ont visé plus large, avec neuf thèmes, « simple­ment pour s’y retrou­ver », affirme Lydie Coulon à fran­ceinfo. Le premier, « Expres­sion libre », permet d’abor­der tout ce qui n’en­tre­rait pas dans les autres caté­go­ries. Voici les huit autres : « Sport, culture », « Educa­tion, jeunesse, ensei­gne­ment supé­rieur, recherche et inno­va­tion », « Econo­mie, finances, travail, comptes publics », « Santé, soli­da­rité », handi­cap », « Europe, affaires étran­gères, outre-mer », « Justice, police, armée », « Tran­si­tion écolo­gique et soli­daire, agri­cul­ture et alimen­ta­tion, trans­port » et enfin « Démo­cra­tie, insti­tu­tions ».

(…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.