Aller au contenu

Il faut que le peuple reprenne la parole

A propos du vote de confiance à l’As­sem­blée au gouver­ne­ment Valls2. Commu­niqué natio­nal de « Ensemble! Mouve­ment pour une alter­na­tive de gauche, écolo­giste et soli­daires » du 17 septembre 2014

« 269 dépu­téEs, dont 253 socia­listes, ont voté la confiance à M. Valls. Soit une majo­rité rétré­cie par rapport au précé­dent vote du 8 avril. M. Valls n’a pas convaincu les fron­deurs de lui accor­der leur confiance.
31 socia­listes et 17 dépu­téEs écolo­gistes ont choisi de s’abs­te­nir.
Les dépu­téEs du Front de gauche ont voté contre la confiance au gouver­ne­ment Valls 2.
Aucune inflexion n’a été annoncé par le premier ministre dans son discours de poli­tique géné­rale.
Le cap est main­tenu en ce qui concerne les cadeaux au patro­nat avec la suppres­sion de leurs charges sociales à hauteur de 40 milliards  ainsi que la dimi­nu­tion de 50 milliards en trois ans pour les dépenses publiques, dont 21 milliards en 2015.
Au peuple de reprendre la parole pour censu­rer le gouver­ne­ment, refu­ser cette poli­tique d’aus­té­rité aux consé­quences sociales désas­treuses.
Il faut assu­rer le succès des mobi­li­sa­tions sociales déjà annon­cées.
Mais, en même temps faire la démons­tra­tion qu’une autre poli­tique alter­na­tive à l’aus­té­rité est possible.
Il s’agit main­te­nant de rassem­bler les forces poli­tiques de gauche et écolo­gistes, les forces du mouve­ment social pour co-construire partout des assises contre l’aus­té­rité et pour la trans­for­ma­tion sociale, démo­cra­tique et écolo­gique.
C’est ce que propose « Ensemble ! Mouve­ment pour une alter­na­tive de gauche écolo­giste et soli­daire », membre du Front de gauche. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.