Aller au contenu

La revue indé­pen­dante Pres­crire et les deux vaccins contre le Covid19

https://www.pres­crire.org/fr/203/1845/60615/0/Posi­tionDe­tails.aspx

6 janvier 2022

Les titres des para­graphes:

Un essai clinique chez envi­ron 30 000 adultes, dont envi­ron 7 600 profes­sion­nels de santé.

À court terme, forte dimi­nu­tion du nombre de cas de mala­die covid-19 symp­to­ma­tique dans le groupe vaccin.

Effi­cace chez les personnes âgées de moins de 65 ans avec un facteur de risque de covid-19 grave ; effi­ca­cité d’am­pleur incon­nue chez les personnes âgées de plus de 75 ans.

Effets indé­si­rables locaux et systé­miques, dont des réac­tions d’hy­per­sen­si­bi­lité.

La conclu­sion:

En pratique, une effi­ca­cité à court terme chez les adultes, mais des incer­ti­tudes. Le prin­ci­pal essai clinique compa­ra­tif ayant évalué le vaccin Sars-CoV-2 ARNm-1273, à raison de deux injec­tions espa­cées de 28 jours, apporte quelques repères pour aider les personnes visées par la vacci­na­tion, dans l’at­tente d’une analyse appro­fon­die :

  • Cet essai a inclus envi­ron 30 000 personnes âgées de 18 ans et plus. La moitié des patients avaient plus de 53 ans. Envi­ron 25 % avaient plus de 65 ans et envi­ron 22 % avaient au moins un facteur de risque de covid-19 grave autre que l’âge.
  • Cet essai a montré que ce vaccin a une effi­ca­cité globa­le­ment élevée pour préve­nir à court terme les cas symp­to­ma­tiques de la mala­die covid-19, y compris les formes sévères ; mais comme avec le vaccin tozi­na­mé­ran, la durée de cette protec­tion n’est pas connue.
  • Chez les personnes âgées de moins de 65 ans avec un facteur de risque de covid-19 grave autre que l’âge et chez celles âgées de 65 ans à 75 ans, l’ef­fi­ca­cité à court terme du vaccin pour préve­nir la mala­die covid-19 paraît élevée, mais avec une marge d’in­cer­ti­tude un peu plus grande.
  • Cet essai n’a pas été conçu pour évaluer l’ef­fi­ca­cité du vaccin Sars-CoV-2 ARNm-1273 chez les personnes âgées de 75 ans et plus, qui n’ont compté que pour envi­ron 5 % des parti­ci­pants. Chez ces personnes, comme avec le vaccin tozi­na­mé­ran, en tenant compte de l’en­semble des données de l’es­sai, une effi­ca­cité paraît vrai­sem­blable, mais son ampleur est incon­nue.
  • Les effets indé­si­rables connus du vaccin sont surtout des réac­tions locales et systé­miques très fréquentes, parfois intenses, et des réac­tions d’hy­per­sen­si­bi­lité. Il n’a pas été mis en évidence de signal parti­cu­lier d’ef­fets indé­si­rables, mais il subsiste encore de nombreuses incon­nues inhé­rentes au faible recul d’uti­li­sa­tion, comme avec n’im­porte quel autre nouveau médi­ca­ment, vaccin ou autre.

En somme, début 2021, ce que l’on sait et ce que l’on ne sait pas avec le vaccin Sars-CoV-2 ARNm-1273 est très proche de ce que l’on sait et de ce que l’on ne sait pas avec le vaccin tozi­na­mé­ran (lire ici). Ces infor­ma­tions, ainsi que celles concer­nant le risque de contrac­ter une forme grave de covid-19, sont à four­nir aux personnes concer­nées par cette vacci­na­tion, en prenant le temps néces­saire, y compris avec celles qui auront des diffi­cul­tés à les perce­voir et à les comprendre. Donner aux personnes qui le souhaitent un temps de réflexion avant qu’elles prennent leur déci­sion (dans un sens ou dans un autre) est une démarche indis­pen­sable.

©Pres­crire 6 janvier 2021

Sources :

  1. FDA « FDA brie­fing docu­ment. Moderna covid-19 vaccine » 17 décembre 2020 : 54 pages.
  2. Pres­crire Rédac­tion « Vaccin covid-19 à ARN messa­ger tozi­na­mé­ran (Comir­naty° des firmes Pfizer et BioNTech) et personnes âgées : quelques données, beau­coup d’in­cer­ti­tudes » 23 décembre 2020.
  3. A study to evaluate effi­cacy, safety, and immu­no­ge­ni­city of mRNA-1273 vaccine in adults aged 18 years and older to prevent covid-19. NCT04470427″. Site www.clini­cal.trials.gov consulté le 30 décembre 2020.
  4. Moderna TX « A phase 3, rando­mi­zed, stra­ti­fied, obser­ver-blind, placebo-control­led study to evaluate the effi­cacy, safety, and immu­no­ge­ni­city of mRNA-1273 sars-CoV-2 vaccine in adults aged 18 years and older. Clini­cal study proto­col » 23 décembre 2020 : 158 pages.
  5. Moderna TX « MRNA-1273. Spon­sor Brie­fing docu­ment » 17 décembre 2020 : 84 pages.
  6. APMNews « Un décès après vacci­na­tion contre le covid-19 en Suisse, pas de lien démon­tré » 30 décembre 2020 : 2 pages.
  7. Commis­sion euro­péenne « RCP-Comir­naty » 29 décembre 2020 : 15 pages.
  8. Santé Canada « Mono­gra­phie-Vaccin de Moderna contre la covid-19 » 23 decembre 2020 : 25 pages.
  9. AFP « covid-19 : huit personnes reçoivent par erreur cinq doses de vaccin en Alle­magne » 28 décembre 2020 : 1 page.

Le texte complet, avec l’en­semble de ses ressources docu­men­taires,
est dispo­nible dans la rubrique « Dans l’ac­tua­lité« 
de l’Ap­pli­ca­tion Pres­crire.


> Tous les sujets « Dans l’ac­tua­lité », dispo­nibles dans l’Ap­pli­ca­tion Pres­crire

Parta­ger
Parta­ger
Retour en haut de page 

(….) « En somme, début 2021, ce que l’on sait et ce que l’on ne sait pas avec le vaccin Sars-CoV-2 ARNm-1273 est très proche de ce que l’on sait et de ce que l’on ne sait pas avec le vaccin tozi­na­mé­ran (lire ici). Ces infor­ma­tions, ainsi que celles concer­nant le risque de contrac­ter une forme grave de covid-19, sont à four­nir aux personnes concer­nées par cette vacci­na­tion, en prenant le temps néces­saire, y compris avec celles qui auront des diffi­cul­tés à les perce­voir et à les comprendre. Donner aux personnes qui le souhaitent un temps de réflexion avant qu’elles prennent leur déci­sion (dans un sens ou dans un autre) est une démarche indis­pen­sable.

©Pres­crire 6 janvier 2021

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.