Aller au contenu

L’al­liance Trump-Neta­nya­hou, un danger mortel pour la Pales­tine !

Commu­niqué de Ensemble!

D.Trump à peine installé à Washing­ton, B. Neta­nya­hou, qui n’at­ten­dait que cette nomi­na­tion, annonce la construc­tion de 566 loge­ments à Jéru­sa­lem en contra­dic­tion totale avec la récente réso­lu­tion 2334 votée à l’ONU inter­di­sant de nouvelles construc­tions dans les terri­toires pales­ti­niens occu­pés depuis 1967.

Et ce n’est qu’un début ! Un plan « ambi­tieux » est annoncé de construc­tion de 11000 loge­ments à Jéru­sa­lem-Est et en Cisjor­da­nie.

La poli­tique pro-israé­lienne annon­cée par D.Trump pendant la campagne élec­to­rale étasu­nienne (soutien à la colo­ni­sa­tion, projet de trans­fert de l’am­bas­sade améri­caine à Jéru­sa­lem corres­pon­dant à une recon­nais­sance impli­cite quoi qu’illé­gale de son annexion à Israël) contri­buera à enter­rer   défi­ni­ti­ve­ment le proces­sus d’Oslo déjà mori­bond de créa­tion d’un Etat de Pales­tine à côté d’Is­raël dans les fron­tières de 1967 avec Jéru­sa­lem-Est comme capi­tale.

Face à une telle poli­tique insti­tu­tion­na­li­sée  de mise devant le fait accom­pli, les pouvoirs publics natio­naux (et en parti­cu­lier la France qui avait annoncé par la voix de L. Fabius qu’elle recon­naî­trait l’Etat de Pales­tine en cas d’échec de la confé­rence de Paris) et inter­na­tio­naux et en premier lieu l’ONU et l’UE doivent enfin, avant qu’il ne soit trop tard, mettre en appli­ca­tion les moyens insti­tu­tion­nels et de sanc­tions dont ils disposent : suspen­sion immé­diate de l’ac­cord d’as­so­cia­tion entre l’UE et Israël; pour­suite des crimi­nels de guerre devant les tribu­naux inter­na­tio­naux et natio­naux(comme Tzipi Livni en Belgique); mesure de rétor­sion contre les destruc­tions de bâti­ments finan­cés par l’UE et les inter­dic­tions d’en­trée sur le terri­toire.

Et les citoyens et citoyennes utili­ser le moyen simple et effi­cace dont ils elles disposent pour contrer la poli­tique morti­fère d’Is­raël : le boycott.

Le 26 janvier 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.