Aller au contenu

Le 26 mai, voter pour la liste de la France insou­mise.

Ensemble!, comme orga­ni­sa­tion, s’en­fonce dans la crise et dans la lente dégra­da­tion de ce qui était censé regrou­per le meilleur des expé­riences de la gauche révo­lu­tion­naire (LCR) des auto­ges­tion­naires (Alter­na­tifs) des ex PCF deve­nus critiques de certaines insti­tu­tions, etc.

Ensemble! n’ap­pelle à rien pour les élec­tions euro­péennes qui viennent.

Par contre, « Ensemble! insou­mis » regroupe celles et ceux qui, dans Ensemble!, ne mettent pas sur le même plan la liste de Manon Aubry avec celles des ex socia­listes de Glucks­mann toujours énamou­rés des insti­tu­tions euro­péennes ou celle du PCF toujours ami de la maire de Paris (une PS).

Et nous n’ou­blions pas d’être soli­daires des orga­ni­sa­tions de la gauche radi­cale d’ Espagne, du Portu­gal, du Dane­mark, d’Ita­lie, etc, qui ont fait alliance à juste titre avec France insou­mise.

Pascal Bois­sel, 10–04–2019

Commu­niqué de Ensemble insou­mis !

A Lisbonne puis à Bruxelles, plusieurs mouve­ments poli­tiques euro­péens (Pode­mos, Bloco de Esquerda, Franc insou­mise, l’Al­liance rouge et verte au Dane­mark, le parti de gauche en Suède, l’Al­liance de gauche en Finlande) ont adopté une décla­ra­tion « pour une révo­lu­tion citoyenne en Europe ».

C’est un appel à desti­na­tion des peuples euro­péens pour « briser les chaînes des trai­tés euro­péens » respon­sables de l’aus­té­rité, du dumping social et fiscal, de l’iné­ga­lité des droits.

Ils veulent un nouveau projet pour l’Eu­rope pour la justice sociale, la tran­si­tion écolo­gique, l’éga­lité des droits. Tout le contraire du libé­ra­lisme respon­sable de drames humains, sociaux et écolo­giques, et de la montée d’une extrême-droite menaçante.

En France, cette orien­ta­tion est portée par la France insou­mise. « Ensemble insou­mis » est plei­ne­ment impliqué dans la campagne de la liste menée par Manon Aubry, depuis son lance­ment.

Les mobi­li­sa­tions sociales actuelles (gilets jaune, climat, éduca­tion, santé, contre les licen­cie­ments, les violences sexuelles et pour les droits des femmes, contre le racis­me…) sont autant de résis­tances aux poli­tiques libé­rales d’E. Macron et de la Commis­sion euro­péenne.

Le 26 mai doit être l’oc­ca­sion que se mani­feste une oppo­si­tion la plus massive possible à la fois à la poli­tique d’Em­ma­nuel Macron et aux trai­tés euro­péens, pour une Europe des droits sociaux, démo­cra­tiques, de l’éga­lité des droits pour toutes et tous et qui ne laisse pas se noyer les migrant.e.s dans la Médi­ter­ra­née et assume son devoir d’ac­cueil.

C’est pourquoi, « Ensemble insou­mis ! » appelle à soute­nir et à parti­ci­per à la campagne aux côtés de la France insou­mise et à voter le 26 mai pour la liste menée par Manon Aubry.

Le 10 avril 2019.

Billets en relation :

Une réflexion au sujet de « Le 26 mai, voter pour la liste de la France insou­mise. »

  1. pascal b dit :

    Un rendez-vous internationaliste

    Réunion publique à Paris (20e)

    Retrouvez Manon Aubry, Miguel Urban (Podemos), Danielle Simonnet, Laurence Lyonnais et Sergio Coronado au Studio de l’Ermitage le lundi 15 Avril, à 19h30 ! 

    Pour rejoindre l’évènement Facebook : 
    https://www.facebook.com/events/2097599063669774/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.