Aller au contenu

Le Conseil d’État annule la décla­ra­tion d’uti­lité publique des travaux néces­saires à la réali­sa­tion de la LGV Poitiers-Limoges

Le Conseil d’État était saisi de demandes d’an­nu­la­tion du décret par lequel le Premier ministre a déclaré d’uti­lité publique et urgents les travaux néces­saires à la réali­sa­tion de la ligne ferro­viaire à grande vitesse reliant Poitiers à Limoges.

Le Conseil d’État a annulé ce décret pour deux motifs :

  • il a estimé que l’éva­lua­tion écono­mique et sociale, qui doit obli­ga­toi­re­ment être réali­sée pour ce type de projets, présen­tait des insuf­fi­sances qui avaient été de nature à vicier la procé­dure d’adop­tion du décret ;
  • il a jugé que les incon­vé­nients du projet l’em­por­taient sur ses avan­tages, de sorte que le projet n’était pas d’uti­lité publique.

Lire les moti­va­tion de cette déci­sion sur le site du Conseil d’État.

Pour mémoire et alors que cette déci­sion était atten­due, devant  les maires des régions Aqui­taine Limou­sin Poitou-Charentes réunis ce weekend à l’Isle D’Es­pa­gnac, Alain Rous­set, le président de la région ALPC, pas avare d’un revi­re­ment, avait souhaité « que le gouver­ne­ment passe outre la déci­sion du conseil d’état le cas échéant ».

Site du Collec­tif NON à la LGV Poitiers-Limoges.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.