Aller au contenu

Le « grand projet inutile » de l’aé­ro­port de Notre Dame des Landes

Lettre ouverte à l’at­ten­tion de Mmes et MM les député-es de La Vienne

La dernière mani­fes­ta­tion de masse du 8 octobre dernier à Notre Dame des Landes a montré une fois de plus la déter­mi­na­tion des oppo­sant-es à ce grand projet inutile et coûteux élaboré sur une zone humide à proté­ger, « nuisible » à l’en­vi­ron­ne­ment, contraire aux pres­crip­tions de la COP 21 et sans aucune justi­fi­ca­tion écono­mique crédible.

En se réfé­rant au résul­tat du réfé­ren­dum de juin 2016, une grande partie de la droite et du P.S. reste favo­rable au dossier et souhaite obte­nir le début des travaux, après évacua­tion des 300 occu­pant-es de la ZAD.

Pour­tant ce refe­ren­dum n’a consulté que la seule Loire Atlan­tique alors que le débat dépasse large­ment ce seul dépar­te­ment ; il fut basé sur un matraquage média­tique et poli­tique enta­ché de mensonges ; il a occulté la prise en compte du bien commun contenu par exemple dans les lois sur l‘eau et la protec­tion des espèces proté­gées.

Les habi­tant-es et occu­pant-es de la ZAD sont soutenu-es par une majo­rité de rive­rains, de mili­tant-es et de citoyen-es dans la France entière. Rappe­lons que Ségo­lène Royal a récem­ment désap­prouvé le projet et l’éva­cua­tion violente de la ZAD préa­la­ble­ment au lance­ment du chan­tier .

M. Valls et une partie de son gouver­ne­ment souhaitent le début des travaux dans les jours ou les semaines à venir. Pour l’éva­cua­tion de la ZAD, un déploie­ment massif de forces de l’ordre est prévu depuis long­temps : 600 CRS et gendarmes mobiles dans un premier temps, 3 000 à terme.

Si ce plan déme­suré était mis en œuvre et face à la déter­mi­na­tion des oppo­sant-es sur la zone, l’af­fron­te­ment serait terrible. N’ou­blions pas qu’en 2014, un jeune mili­tant écolo­giste a été assas­siné par les gendarmes mobiles à Sivens, au moyen d’une grenade offen­sive, (engin de guerre utilisé sur les champs de bataille depuis 1916 !…).

Pour toutes ces raisons, nous avons souhaité vous inter­pel­ler afin que vous puis­siez inter­ve­nir auprès de M. Valls afin de lui faire aban­don­ner cette idée folle.

Dans l’at­tente de vous lire, rece­vez, Mmes et MM les député-es de La Vienne, l’ex­pres­sion de nos salu­ta­tions rouges et vertes.

Pour Ensemble ! 86

JP Bujeau et P. Canaud

Poitiers, le 26/10/16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.