Aller au contenu

Soutien et soli­da­rité avec deux mili­tants anti­nu­cléaires

Commu­niqué de la « Coor­di­na­tion poite­vine pour la sortie du nucléaire »

Le 6 août dernier, en commé­mo­rant le triste anni­ver­saire des bombar­de­ments nucléaires d’Hi­ro­shima et Naga­saki, Sophie et Rémi ont signi­fié leur refus de l’arme atomique en collant quelques auto­col­lants sur la vitrine pari­sienne d’un local de parti poli­tique favo­rable à ce qu’on appelle « la dissua­sion nucléaire ». Celle-ci entraîne la proli­fé­ra­tion des armes atomiques dans le monde prépa­rant un crime sans précé­dent contre l’hu­ma­nité.

Arrê­tés et placés en garde à vue pendant 28h30, ils sont pour­sui­vis pour « dégra­da­tion grave en réunion » t passe­ront au Tribu­nal de Grande Instance de Paris le 7 novembre prochain. Ils risquent 2 ans de prison et 30 000 € d’amende !  En soutien avec ces deux mili­tants arrê­tés et pour­sui­vis comme de vrais crimi­nels, la Coor­di­na­tion poite­vine pour la sortie du nucléaire appelle les poite­vins choqués par cette déme­sure à une action symbo­lique de soli­da­rité le 02 novembre prochain à 15h. Le rendez-vous est fixé devant le parking Carnot à Poitiers.

La Coor­di­na­tion poite­vine pour la sortie du nucléaire

***

Si vous cher­chez comment adres­ser un soutien finan­cier aux 2 anti­nu­cléaires qui passent en juge­ment le 7 novembre prochain, à Paris : https://www.helloasso.com/…/soutien-au-proces-de-2-anti­nu­cl…

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.