Aller au contenu

« Le pire a été évité, construi­sons main­te­nant une gauche debout ! »

Les élec­teurs et élec­trices ont rejeté le danger immé­diat

d’une acces­sion au pouvoir de l’ex­trême-droite, et ce qu’elle aurait entrainé : remise en cause des liber­tés fonda­men­tales, des droits démo­cra­tiques et sociaux, chasse aux étran­gers, « préfé­rence natio­nale » atti­sant le racis­me…

Mais près de 11 millions de voix se sont portées sur Marine Le Pen, révè­lant une pous­sée de ses idées nauséa­bondes dans la société.  Il faut encore convaincre que les idées du FN ne sont pas « banales », les fascistes ont toujours utilisé la déses­pé­rance, qui s’est empa­rée d’une part impor­tante de la popu­la­tion, pour se déve­lop­per.
Il faut donc aller à la racine du mal. Le Pen avance sous couvert d’un discours d’im­pos­ture sociale ! La poli­tique du quinquen­nat de Hollande porte une grande part de respon­sa­bi­lité dans la déses­pé­rance. Mais l’es­sen­tiel est d’agir pour en finir avec les poli­tiques néoli­bé­rales et néocon­ser­va­trices des gouver­ne­ments qui se sont succé­dés depuis quinze ans, qui n’ont apporté aucun progrès social pour le plus grand nombre et remis en cause nombre de liber­tés fonda­men­tales. En empi­rant ces choix, la poli­tique de Macron accen­tuera les injus­tices et le danger du FN, si elle n’est pas combat­tue et reje­tée par une alter­na­tive de gauche et écolo­gique.

Face à E. Macron, agir et se mobi­li­ser sans attendre
Ce vote ne donne pas à Emma­nuel Macron légi­ti­mité pour appliquer sa poli­tique. Il a été élu « par défaut », rassem­blant des élec­teurs de tous bords pour barrer la route à M. Le Pen, mais certai­ne­ment pas pour approu­ver la poli­tique qu’il veut déve­lop­per, qui n’a même pas réuni un quart des voix au 1° tour. Il n’a ni mandat, ni légi­ti­mité pour déman­te­ler l’État social, augmen­ter la CSG, aggra­ver encore la loi Travail et remettre en cause les régimes de retraite comme il l’en­vi­sage. Après la disqua­li­fi­ca­tion des deux partis de gouver­ne­ment, PS et Répu­bli­cains, et la montée d’une gauche véri­table avec les 20 % réunis par JL. Mélen­chon, il ne pourra affron­ter le mouve­ment social sans crise poli­tique majeure. Macron entend déve­lop­per son projet ultra-libé­ral y compris par ordon­nances dès cet été, ou en ayant recours au 49.3. La mobi­li­sa­tion de toutes les forces du mouve­ment social contre ces projets doit commen­cer dès main­te­nant.

S’unir aux élec­tions légis­la­tives pour une alter­na­tive poli­tique
Les prochaines élec­tions légis­la­tives seront déci­sives pour faire vivre l’es­poir qui a émergé au premier tour de la prési­den­tielle avec la candi­da­ture de Jean-Luc Mélen­chon.
Nous devons faire élire des repré­sen­tant.es d’une gauche véri­table qui combat­tra la poli­tique de Macron et travaillera à une alter­na­tive. Rien n’est joué d’avance. Il faut empê­cher Macron d’ob­te­nir une majo­rité de député.es alliant des secteurs de la droite tradi­tion­nelle et la droite du Parti socia­liste, qui conti­nue­rait et aggra­ve­rait les poli­tiques du quinquen­nat de Hollande.
Pour cela, il est impé­ra­tif que les forces qui ont soutenu la candi­da­ture de Jean-Luc Mélen­chon se présentent ensemble dans les circons­crip­tions pour prolon­ger et élar­gir le succès du premier tour. Au-delà, il est néces­saire de réunir des candi­da­tures communes des forces de la gauche et de l’éco­lo­gie, en rupture avec le social-libé­ra­lisme, ayant un poids suffi­sant pour s’op­po­ser à la poli­tique de Macron et faire front contre l’ex­trême-droite et les droites.

Recons­truire dès main­te­nant
La ques­tion de la recons­truc­tion d’une gauche d’al­ter­na­tive est aujourd’­hui posée. Les forces existent pour un large mouve­ment popu­laire. Elles doivent se regrou­per et se dépas­ser à partir de la dyna­mique de la campagne de Jean-Luc Mélen­chon et des aspi­ra­tions au rassem­ble­mentd’une gauche véri­table. C’est un défi crucial.

Commu­niqué de « Ensemble ! », le 7 mai 2017, 21 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.