Aller au contenu

Les chan­tiers de l’es­poir

Depuis plusieurs semaines, des réunions se sont tenues rassem­blant des anima­teurs du mouve­ment social, des citoyens, des mili­tants syndi­caux, asso­cia­tifs, alter­mon­dia­listes, fémi­nistes, des repré­sen­tants natio­naux d’Eu­rope Ecolo­gie, du Front de Gauche…

Un article de media­part ICI

Un article du Monde

 

Ces réunions ont débou­ché sur la rédac­tion d’un texte d’ap­pel « Chan­tiers d’es­poir » qui se fixe pour objec­tif d’en­ga­ger une démarche commune entre des forces sociales et poli­tiques : « Nous mobi­li­ser, ensemble, pour élabo­rer une alter­na­tive poli­tique, sociale et écolo­giste : c’est l’objet des chan­tiers d’es­poir que nous vous propo­sons de construire. À travers ce rassem­ble­ment inédit, l’objec­tif est de mettre en mouve­ment nos conci­toyens et bâtir ainsi une majo­rité d’idées dans le pays, de montrer qu’il est possible de faire autre­ment en dessi­nant  les mesures urgentes de trans­for­ma­tion sociale et écolo­gique que mettrait en œuvre un gouver­ne­ment qui ne renonce pas face à la finance. »

 

L’ap­pel a été publié par Média­part le jeudi 22 janvier, avec les 500 premiers signa­taires. Sa diffu­sion doit main­te­nant permettre que le proces­sus soit large­ment connu.

 

Cette initia­tive ambi­tieuse vise à initier un travail d’éla­bo­ra­tion de propo­si­tions et de pers­pec­tives communes qui se prolon­gera sur plusieurs mois, à travers une multi­pli­cité de réunions locales et natio­nales, visant à asso­cier le plus large­ment possible et permettre la prise de parole des citoyens et leur impli­ca­tion dans cette construc­tion.

 

Il s’agit d’un proces­sus qui se met en place progres­si­ve­ment, à mesure que les équipes mili­tantes locales s’en emparent, avec les réti­cences ou résis­tances qui existent parfois quand il y a quelques tensions accu­mu­lées, à l’in­té­rieur des orga­ni­sa­tions ou entre elles, quand les agen­das sont pleins, les prio­ri­tés élec­to­rales etc. Il faut prendre le temps néces­saire pour réus­sir les initia­tives en asso­ciant large­ment, sans qu’il s’agisse de réunions de type « Fdg élargi » ou appe­lées par le Fdg. Nous y avons, en tant qu’En­semble !, un rôle déter­mi­nant à jouer.

 

Cette note présente la démarche géné­rale qui est envi­sa­gée. D’autres éléments plus précis seront envoyés et dispo­nibles sur le site inter­net.

 

Chan­tiers d’es­poir : comment ça marche ?

 

La méthode propo­sée est de lais­ser le plus d’au­to­no­mie et de donner un carac­tère le plus décen­tra­lisé possible à ce proces­sus.

 

Pour cela, il convient de s’as­su­rer que, pour toute initia­tive, l’en­semble des parte­naires parti­ci­pants soit asso­cié dès le départ à l’or­ga­ni­sa­tion concrète, à la concep­tion du dérou­lé…etc…

 

Chaque réunion locale est libre de choi­sir le ou les thèmes qui semblent perti­nents. Il est impor­tant de partir des grandes ques­tions qui se posent aujourd’­hui : quelles réponses face aux crises écono­miques et écolo­giques ? Comment lutter contre le chômage ? Quelle nouvelle démo­cra­tie ? Comment impo­ser une véri­table égalité des droits entre tous ? Quelle Europe voulons-nous ?… (Liste non exhaus­tive et non hiérar­chique…)

 

L’objec­tif des réunions doit être non seule­ment d’ou­vrir des espaces de débats, d’échanges, mais égale­ment de permettre de recen­ser les points d’ac­cords, les conver­gences poli­tiques, ainsi que les ques­tions sur lesquelles il peut y avoir des avis diffé­rents.

 

La mutua­li­sa­tion des propo­si­tions qui émer­ge­ront des réunions locales sera réali­sée à travers un site inter­net (qui va entrer en fonc­tion sous peu), qui servira de plate-forme permet­tant une visi­bi­lité de la démarche enga­gée, une parti­ci­pa­tion maxi­mum de chacun.

 

 Quel démar­rage ?

 

Le proces­sus que nous enga­geons s’étend sur plusieurs mois. Son lance­ment aura lieu dans plusieurs villes de France dans la première quin­zaine de février, le 7 notam­ment à Paris et Mont­pel­lier, le 14 vrai­sem­bla­ble­ment à Lyon, Nice et Tarbes.

 

D’autres initia­tives sont d’ores et déjà envi­sa­gées ulté­rieu­re­ment à Rennes, Nantes, Limoges, Cler­mont-Ferrand, Marseille … Un groupe de travail s’est mis en place pour pour­suivre le travail de recen­se­ment.

 

Si des groupes locaux pensent possible d’or­ga­ni­ser une initia­tive à cette période, il ne faut pas hési­ter à le propo­ser. Il suffit d’en­voyer un message à chan­tiers­des­poir@g­mail.com

 

Quelques pistes sur l’or­ga­ni­sa­tion des réunions locales

 

Il y a un défi à rele­ver pour permettre une véri­table prise de parole citoyenne à travers les « Chan­tiers d’Es­poir ».

 

Cela suppose une réflexion sur la forme, le déroulé, l’or­ga­ni­sa­tion pratique, le choix des lieux… qui doivent être à l’op­posé des meetings « tradi­tion­nels », c’est à dire éviter une succes­sion de longues inter­ven­tions d’ora­teurs natio­naux, qui ne laisse place ni au dialogue ni à la parti­ci­pa­tion citoyenne, condi­tions d’une élabo­ra­tion commune

 

L’objec­tif est de créer du commun, de la dyna­mique dans le terri­toire avec toutes les forces qui veulent travailler à une alter­na­tive.

 

Des repré­sen­tants natio­naux des diffé­rents mouve­ments et orga­ni­sa­tions parties prenantes sont dispo­nibles pour inter­ve­nir. Mais il est tout à fait envi­sa­geable d’ou­vrir les réunions en donnant la parole à une « person­na­lité » (anima­teur du mouve­ment social, intel­lec­tuel-le…) pour éviter la succes­sion des repré­sen­tants d’or­ga­ni­sa­tion qui peuvent tout à fait s’ex­pri­mer de la salle…

 

Il y a un enjeu à invi­ter très large­ment, de façon person­na­li­sée, toutes les compo­santes du mouve­ment social et des forces de gauche qui s’ins­crivent dans cette démarche.

 

Le site sera un outil pour renfor­cer l’écho des réunions locales, un moyen de retrans­mettre « en direct » les réunions via les réseaux sociaux.

Le site de l’ap­pel est ICI

Sur la Vienne déjà une campagne elec­to­rale commune

 

Une réflexion au sujet de « Les chan­tiers de l’es­poir »

  1. Ping : Invitation à un essai de bilan d’Inventons | Reve 86

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.