Aller au contenu

Les macro­nistes : tricheurs et voleurs ?

NON AUX TRIPATOUILLAGES ET AU PLAGIAT MACRONISTES

Commu­niqué d’En­semble! du 18 mai

Le Minis­tère de l’In­té­rieur refuse de prendre en compte dans l’an­nonce des résul­tats des légis­la­tives le sigle NUPES. Il s’agit là d’un tripa­touillage anti­dé­mo­cra­tique qui montre la peur des macro­nistes à l’égard du rassem­ble­ment de la gauche et des écolo­gistes.
Cette déci­sion est d’au­tant plus honteuse que le sigle Ensemble (union des macro­nistes) est pris en compte.
Or, ce sigle repré­sente le plagiat du nom de notre mouve­ment, ENSEMBLE! Mouve­ment pour une Alter­na­tive de Gauche Écolo­giste et Soli­daire, plagiat contre lequel nous avons entamé une action en justice.
ENSEMBLE! dénonce ces manœuvres indignes et appelle à la mobi­li­sa­tion pour faire gagner les candi­da­tures de la NUPES (Nouvelle Union Popu­laire Écolo­gique et Sociale).

Ce jeudi va être adressé par notre avocat au siège d’ENSEMBLE ! ( Majo­rité prési­den­tielle ) une mise en demeure à son président  Richard FERRAND  ainsi qu’aux président-e-s des 7 partis compo­sants cette majo­rité prési­den­tielle  (  Renais­sance  –  Le mouve­ment Démo­crate –  Hori­zons –  Agir –  Terri­toires de progrès –  Parti Radi­cal et En Commun ). Dans un délai de 7 jours à comp­ter de la récep­tion de ce cour­rier si cette mise en demeure n’en­traîne pas la cessa­tion de l’uti­li­sa­tion du nom  »  ENSEMBLE !  » une assi­gna­tion en référé sera effec­tuée contre ENSEMBLE ( Majo­rité prési­den­tielle ) et son président ainsi que contre les 7 partis compo­sants cette majo­rité.
Par ailleurs concer­nant les candi­da­tures dépo­sées par ENSEMBLE ! ( Majo­rité prési­den­tielle ) pour ces élec­tions  légis­la­tives  3 ou 4 actions en réfé­rés seront  enga­gées, ceci pour plus de faci­lité à Paris ou en Région Pari­sienne.

Billets en relation :

Une réflexion au sujet de « Les macro­nistes : tricheurs et voleurs ? »

  1. pascal b dit :

    Ce vendredi a été adressé à Ensemble, Majorité présidentielle, président Richard FERRAND, ainsi qu’aux 7 partis composant cette majorité une mise en demeure de cessation d’utilisation du nom d’ENSEMBLE.
    Notre mouvement, ENSEMBLE !, Mouvement pour une Alternative de Gauche, Ecologiste et Solidaire !, entend ainsi protéger son nom de l’inadmissible plagiat perpétré à son encontre. Le rapt ne peut être une orientation politique.Nous demanderons, par un référé, à la justice de se prononcer rapidement sur l’utilisation illégitime de notre nom pour éviter une injustice flagrante.

     

    L’Equipe d’animation nationale d’Ensemble !, le 21 mai 2022.
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.