Aller au contenu

Lettre ouverte aux élec­trices et élec­teurs de Poitiers.

La liste « Osons Poitiers » sera, bien sûr, présente au second tour

Mili­tant-e-s d’En­semble (Mouve­ment pour une alter­na­tive de gauche, écolo­gique et soli­daire), nouveau courant poli­tique membre du Front de Gauche, nous faisons partie de la liste « Osons Poitiers, écolo­gique, sociale, soli­daire et citoyenne » conduite par Chris­tiane Fraysse. Elle réunit EE-LV, le PG, le NPA et Ensemble, ainsi qu’un grand nombre de citoyen-e-s enga­gées dans la vie syndi­cale, asso­cia­tive cultu­relle et spor­tive de notre ville.

Nous nous réjouis­sons de notre bon résul­tat au premier tour, et appe­lons toutes les élec­trices et tous les élec­teurs de gauche à voter pour « Osons Poitiers » au deuxième tour le 30 mars prochain.

Le candi­dat du PS, Alain Claeys, n’a souhaité négo­cier avec nous ni lors de la consti­tu­tion des listes, ni après le premier tour. Il a préféré le mensonge et la morgue à la négo­cia­tion et à la consti­tu­tion d’un vrai projet poli­tique réunis­sant toutes les compo­santes de la gauche à Poitiers. Nous en avons pris acte. Nous travaillons pour notre part depuis le début de la campagne à un tel rassem­ble­ment, autour d’un programme concret, des mili­tantes et mili­tantes, élec­trices et élec­teurs, citoyennes et citoyens fémi­nistes, vrai­ment socia­listes, anti-capi­ta­listes, inter­na­tio­na­listes, écolo­gistes, anti­ca­pi­ta­listes, auto­ges­tion­naires.

Nous sommes des oppo­sant-e-s résolu-e-s au néoli­bé­ra­lisme, au capi­ta­lisme préda­teur et à l’aus­té­rité, mais aussi à la manière anti-démo­cra­tique de faire de la poli­tique qui a été la marque de fabrique d’Alain Claeys ces dernières années à Poitiers, dans sa parti­ci­pa­tion au gouver­ne­ment actuel, et pendant la campagne. C’est cette alter­na­tive, écolo­gique, soli­daire et démo­cra­tique que propose la liste « Osons Poitiers » conduite par Chris­tiane Fraysse.

Nous sommes de celles et ceux qui pensons que ce n’est pas en multi­pliant, comme le fait aujourd’­hui le PS, les mesures contre les salari-é-es, les chômeur-ses, les migrant-e-s et la grande majo­rité de la popu­la­tion ; en cédant sans rechi­gner aux exigences des grands patrons et du MEDEF ; en recu­lant face aux groupes les plus réac­tion­naires, que nous pour­rons battre la droite. Quelle raison sérieuse y a-t-il de consi­dé­rer de gauche un gouver­ne­ment qui vote le Pacte de respon­sa­bi­lité en suppri­mant les coti­sa­tions patro­nales qui finançaient les Allo­ca­tions fami­liales depuis la Libé­ra­tion, qui prévoit une réduc­tion des dépenses publiques et des priva­ti­sa­tions pour les finan­cer, afin d’ « amélio­rer la compé­ti­ti­vité des entre­prises », c’est à dire à augmen­ter les divi­dendes des action­naires ? Et le candi­dat Claeys, membre du PS, député depuis 1997, qui refuse de discu­ter et de s’al­lier avec les écolo­gistes, Ensemble, le NPA et le Parti de Gauche, peut-il se dire sérieu­se­ment « de gauche » ?

Au contraire, en soute­nant au niveau natio­nal cette poli­tique d’aus­té­rité, et en refu­sant systé­ma­tique­ment le débat avec la gauche à la mairie comme pendant la campagne, en semant volon­tai­re­ment la confu­sion concer­nant les respon­sa­bi­li­tés de chacune et chacun, il contri­bue à la montée de l’abs­ten­tion, de la droite et de l’ex­trême-droite. A toutes les citoyennes et citoyens de notre ville, parti­cu­liè­re­ment à l’élec­to­rat popu­laire et à celles et ceux qui ont voté « par défaut » ou se sont abstenu au premier tour, nous adres­sons cet appel :
Pour une alter­na­tive de gauche à Poitiers, pour une poli­tique claire, honnête et construc­tive, dimanche prochain, faites gagner la liste « Osons Poitiers, écolo­gique, sociale, soli­daire et citoyenne » !

Billets en relation :

2 réflexions au sujet de « Lettre ouverte aux élec­trices et élec­teurs de Poitiers. »

  1. carl1917 dit :

    D’accord avec ce communiqué.
    Et « Ensemble » poursuit le travail du Front de gauche contre l’austérité au niveau local comme au niveau national ou européen, résolument et sans faiblir.
    « Ensemble » est au premier plan contre cette droite de plus en plus subordonnée au MEDEF, de plus en plus proche du FN. Dans notre combat contre le droite et l’extrême-droite, nous trouvons face à nous la xénophobie d’Etat déployée par Sarkozy et poursuivie par Valls, et ce gouvernement social-libéral.
    Nous sommes face à la droite et l’extrême-droite, et au MEDEF. Claeys est de ceux dont plus personne ne sait s’il n’est pas excessif de le situer au centre-gauche, lui qui est à la direction du PS, ce parti qui soutient un pacte de responsabilité qui donne carte blanche aux patrons. Tant d’abstentions dans cette ville, comme ailleurs,c’est de la responsabilité du député-maire sortant et de ce gouvernement.
    Oui, voter à gauche résolument, c’est voter pour la liste « Osons Poitiers », au second tour des Municipales.

    Répondre
  2. Ping : Communiqués des composantes de la liste « Osons Poitiers… » | Osons Poitiers, écologique, sociale, solidaire et citoyenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.