Aller au contenu

Lettre ouverte aux élec­trices et élec­teurs de Poitiers.

La liste « Osons Poitiers » sera, bien sûr, présente au second tour

Mili­tant-e-s d’En­semble (Mouve­ment pour une alter­na­tive de gauche, écolo­gique et soli­daire), nouveau courant poli­tique membre du Front de Gauche, nous faisons partie de la liste « Osons Poitiers, écolo­gique, sociale, soli­daire et citoyenne » conduite par Chris­tiane Fraysse. Elle réunit EE-LV, le PG, le NPA et Ensemble, ainsi qu’un grand nombre de citoyen-e-s enga­gées dans la vie syndi­cale, asso­cia­tive cultu­relle et spor­tive de notre ville.

Nous nous réjouis­sons de notre bon résul­tat au premier tour, et appe­lons toutes les élec­trices et tous les élec­teurs de gauche à voter pour « Osons Poitiers » au deuxième tour le 30 mars prochain.

Le candi­dat du PS, Alain Claeys, n’a souhaité négo­cier avec nous ni lors de la consti­tu­tion des listes, ni après le premier tour. Il a préféré le mensonge et la morgue à la négo­cia­tion et à la consti­tu­tion d’un vrai projet poli­tique réunis­sant toutes les compo­santes de la gauche à Poitiers. Nous en avons pris acte. Nous travaillons pour notre part depuis le début de la campagne à un tel rassem­ble­ment, autour d’un programme concret, des mili­tantes et mili­tantes, élec­trices et élec­teurs, citoyennes et citoyens fémi­nistes, vrai­ment socia­listes, anti-capi­ta­listes, inter­na­tio­na­listes, écolo­gistes, anti­ca­pi­ta­listes, auto­ges­tion­naires.

Nous sommes des oppo­sant-e-s résolu-e-s au néoli­bé­ra­lisme, au capi­ta­lisme préda­teur et à l’aus­té­rité, mais aussi à la manière anti-démo­cra­tique de faire de la poli­tique qui a été la marque de fabrique d’Alain Claeys ces dernières années à Poitiers, dans sa parti­ci­pa­tion au gouver­ne­ment actuel, et pendant la campagne. C’est cette alter­na­tive, écolo­gique, soli­daire et démo­cra­tique que propose la liste « Osons Poitiers » conduite par Chris­tiane Fraysse.

Nous sommes de celles et ceux qui pensons que ce n’est pas en multi­pliant, comme le fait aujourd’­hui le PS, les mesures contre les salari-é-es, les chômeur-ses, les migrant-e-s et la grande majo­rité de la popu­la­tion ; en cédant sans rechi­gner aux exigences des grands patrons et du MEDEF ; en recu­lant face aux groupes les plus réac­tion­naires, que nous pour­rons battre la droite. Quelle raison sérieuse y a-t-il de consi­dé­rer de gauche un gouver­ne­ment qui vote le Pacte de respon­sa­bi­lité en suppri­mant les coti­sa­tions patro­nales qui finançaient les Allo­ca­tions fami­liales depuis la Libé­ra­tion, qui prévoit une réduc­tion des dépenses publiques et des priva­ti­sa­tions pour les finan­cer, afin d’ « amélio­rer la compé­ti­ti­vité des entre­prises », c’est à dire à augmen­ter les divi­dendes des action­naires ? Et le candi­dat Claeys, membre du PS, député depuis 1997, qui refuse de discu­ter et de s’al­lier avec les écolo­gistes, Ensemble, le NPA et le Parti de Gauche, peut-il se dire sérieu­se­ment « de gauche » ?

Au contraire, en soute­nant au niveau natio­nal cette poli­tique d’aus­té­rité, et en refu­sant systé­ma­tique­ment le débat avec la gauche à la mairie comme pendant la campagne, en semant volon­tai­re­ment la confu­sion concer­nant les respon­sa­bi­li­tés de chacune et chacun, il contri­bue à la montée de l’abs­ten­tion, de la droite et de l’ex­trême-droite. A toutes les citoyennes et citoyens de notre ville, parti­cu­liè­re­ment à l’élec­to­rat popu­laire et à celles et ceux qui ont voté « par défaut » ou se sont abstenu au premier tour, nous adres­sons cet appel :
Pour une alter­na­tive de gauche à Poitiers, pour une poli­tique claire, honnête et construc­tive, dimanche prochain, faites gagner la liste « Osons Poitiers, écolo­gique, sociale, soli­daire et citoyenne » !

2 réflexions au sujet de « Lettre ouverte aux élec­trices et élec­teurs de Poitiers. »

  1. carl1917 dit :

    D’accord avec ce communiqué.
    Et « Ensemble » poursuit le travail du Front de gauche contre l’austérité au niveau local comme au niveau national ou européen, résolument et sans faiblir.
    « Ensemble » est au premier plan contre cette droite de plus en plus subordonnée au MEDEF, de plus en plus proche du FN. Dans notre combat contre le droite et l’extrême-droite, nous trouvons face à nous la xénophobie d’Etat déployée par Sarkozy et poursuivie par Valls, et ce gouvernement social-libéral.
    Nous sommes face à la droite et l’extrême-droite, et au MEDEF. Claeys est de ceux dont plus personne ne sait s’il n’est pas excessif de le situer au centre-gauche, lui qui est à la direction du PS, ce parti qui soutient un pacte de responsabilité qui donne carte blanche aux patrons. Tant d’abstentions dans cette ville, comme ailleurs,c’est de la responsabilité du député-maire sortant et de ce gouvernement.
    Oui, voter à gauche résolument, c’est voter pour la liste « Osons Poitiers », au second tour des Municipales.

    Répondre
  2. Ping : Communiqués des composantes de la liste « Osons Poitiers… » | Osons Poitiers, écologique, sociale, solidaire et citoyenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *