Aller au contenu

Méde­cine et guerre nucléaire

Je viens de lire la dernière livrai­son de « Méde­cine et guerre nucléaire » (n° 29 de décembre 2014), publi­ca­tion de l’As­so­cia­tion des Méde­cins Français pour la Préven­tion de la Guerre Nucléaire (AMFPGN) qui m’a semblé inté­res­sante à bien des égards :

-l’édi­to­rial de Domi­nique LALANNE revient sur la 3e confé­rence inter­na­tio­nale sur les effets huma­ni­taires d’une frappe nucléaire (tenue à Vienne en décembre): plus de 150 pays inté­res­sés. Il rappelle que 2015 verra la Confé­rence d’exa­men du TNP (Traité de Non Proli­fé­ra­tion) qui se tient tous les 5 ans.  Note perso : elle se tien­dra 70 ans après Hiro­shima/Naga­saki qu’il nous faudra commé­mo­rer dans notre dépar­te­ment : comment ?

-l’ar­ticle très inté­res­sant de Philippe BUJNOCZKY sur l’as­pect « éthique » à prendre en compte au sujet de l’ar­me­ment nucléaire : il ne peut pas céder le pas au prétendu « réalisme nourri de consi­dé­ra­tions géos­tra­té­giques à courte vue ». Il analyse notam­ment les posi­tions des Eglises.

-la direc­trice de la campagne ICAN Europe-Afrique de l’est, Arielle DENIS, revient sur l’ini­tia­tive huma­ni­taire prise à l’oc­ca­sion de l’As­sem­blée Géné­rale des Nations Unies, en parti­cu­lier la posi­tion affir­mée par La Nouvelle Zélande soute­nue par 155 pays pour l’abo­li­tion des armes nucléaires.

-les acci­dents nucléaires, c’est possible, article signé Fran­cine COHEN BOULAKIA, qui trouve que faire une campagne de préven­tion et d’édu­ca­tion du public pour le sensi­bi­li­ser à ce risque, c’est bien et c’est recon­naître qu’il est bien réel mais qu’il faut y inclure les sites mili­taires comme Valduc.

-le compte rendu, rédigé par Daniel HOFNUNG (ATTAC), de l’en­tre­tien accordé par François REVARDEAUX, conseiller de François HOLLANDE (24/11/14) auquel ont parti­cipé des repré­sen­tants de ICAN France dont l’AMFPGN, ATTAC, Armes nucléaires Stop…

-le compte rendu de l’au­dience (13/11/14) entre M Guillaume OLLAGNIER, conseiller au minis­tère des affaires étran­gères et une délé­ga­tion de l’AMFPGN et de ICAN France à la suite de 3 ques­tions posées préa­la­ble­ment.

 

Au-delà de souhai­ter une bonne année à tous, je forme le vœu que 2015 voie se dessi­ner concrè­te­ment la sortie du nucléaire civil et mili­taire, en France et partout. Dans notre dépar­te­ment, que la coor­di­na­tion SDN ampli­fie son travail en 2015 et réus­sisse à remplir la salle de la M3Q de Poitiers le 17 avril autour de « L’im­pos­sible procès ».

A bien­tôt.

Pierre VALLAT

 

Le site de l’as­so­cia­tion est ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.