Aller au contenu

« Pour que la voix des femmes, une nouvelle fois, ne soit pas rendue silen­cieuse ! « 

 L’his­to­rienne Michèle Riot-Sarcey , dans la revue Contre­temps, nous donne à lire un article très riche.

Sa lecture rappelle que dans le passé il y eut une indif­fé­rence-voire une hosti­lité- à la cause des colo­ni­sés et à celle des femmes  très majo­ri­taire dans le mouve­ment d’éman­ci­pa­tion. C’est l’ inven­tion d’une vraie éman­ci­pa­tion que nous avons à inven­ter.

C’est de la voix des femmes deve­nue audible dont il est surtout ques­tion.

PB, 25–2–2018

https://entre­les­li­gne­sen­tre­les­mots.word­press.com/2018/02/18/tout-soublie-rien-ne-passe-pour-que-la-voix-des-femmes-une-nouvelle-fois-ne-soit-pas-rendue-silen­cieuse/ 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.