Aller au contenu

« Pour que la voix des femmes, une nouvelle fois, ne soit pas rendue silen­cieuse ! « 

 L’his­to­rienne Michèle Riot-Sarcey , dans la revue Contre­temps, nous donne à lire un article très riche.

Sa lecture rappelle que dans le passé il y eut une indif­fé­rence-voire une hosti­lité- à la cause des colo­ni­sés et à celle des femmes  très majo­ri­taire dans le mouve­ment d’éman­ci­pa­tion. C’est l’ inven­tion d’une vraie éman­ci­pa­tion que nous avons à inven­ter.

C’est de la voix des femmes deve­nue audible dont il est surtout ques­tion.

PB, 25–2–2018

https://entre­les­li­gne­sen­tre­les­mots.word­press.com/2018/02/18/tout-soublie-rien-ne-passe-pour-que-la-voix-des-femmes-une-nouvelle-fois-ne-soit-pas-rendue-silen­cieuse/ 

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.