Aller au contenu

Notre Dame des Landes : commu­niqué de l’as­so­cia­tion des oppo­sants

Commu­niqué de presse de l’ACIPA du 14 décembre 2018
Média­tion : les analyses des oppo­sants confir­mées dans le rapport
L’ACIPA prend acte de la remise du rapport des média­teurs au gouver­ne­ment et attend serei­ne­ment la déci­sion qu’il va prendre d’ici la fin du mois de Janvier.
Nous avons appré­cié la méthode de travail rigou­reuse des média­teurs, nous appré­cions aussi de voir bons nombre d’ana­lyses avan­cées par les oppo­sants depuis de très nombreuses années, reprises dans ce rapport. Aux termes de ce dernier, l’op­ti­mi­sa­tion de Nantes-Atlan­tique ressort mani­fes­te­ment comme le seul véri­table projet à même de permettre une réponse aux enjeux agri­coles, envi­ron­ne­men­taux, écono­miques et sociaux de la région pour les années à venir.
Par ailleurs, les éléments de fond mis en lumière par les média­teurs remettent en cause tant la consul­ta­tion de juin 2016, quali­fiée de « défaillante » dans le rapport, que l’ana­lyse des juri­dic­tions admi­nis­tra­tives sur le carac­tère non satis­fai­sant de l’op­ti­mi­sa­tion de Nantes-Atlan­tique (arrê­tés envi­ron­ne­men­taux) basée sur des exper­tises faus­se­ment orien­tées en faveur de la construc­tion de l’aé­ro­port à Notre Dame des Landes par les déci­deurs locaux et la Direc­tion Géné­rale de l’Avia­tion Civile.
L’ACIPA appelle ses adhé­rents, sympa­thi­sants et comi­tés de soutien à rester vigi­lants jusqu’à la déci­sion gouver­ne­men­tale, et à l’ac­cueillir, quelle qu’elle soit, dans la non-violence et le respect des personnes et sans dégra­da­tions.
Si la pour­suite du projet est annon­cée, nous conti­nue­rons la résis­tance contre un projet injuste et pour empê­cher l’éva­cua­tion de la ZAD, de nombreux recours juri­diques étant encore en cours d’exa­men par les juri­dic­tions admi­nis­tra­tives et civiles.
Si l’aban­don du projet est annoncé, une autre échéance sera pour nous aussi impor­tante, celle de la date d’ex­pi­ra­tion de la Décla­ra­tion d’Uti­lité Publique, le 09 février 2018. Si la DUP devient caduque ce jour-là, cela signi­fiera un coup d’ar­rêt défi­ni­tif au projet de Notre Dame des Landes.
Dans cette attente l’ACIPA remer­cie ses soutiens et toutes les personnes ayant colla­boré à l’éla­bo­ra­tion des dossiers qui ont permis aux média­teurs de réali­ser un travail de rééqui­li­brage attendu depuis bien trop long­temps.
Au cours des mois qui viennent, l’ACIPA assu­mera ses respon­sa­bi­li­tés et pren­dra sa part, au côté des autres compo­santes du mouve­ment, et comme c’est déjà le cas depuis long­temps, à la prépa­ra­tion et la tran­si­tion apai­sée vers un avenir de la ZAD sans aéro­port.

L’ACIPA

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.