Aller au contenu

Obser­va­toire de vigi­lance laïque: l’ou­ver­ture d’un nouveau collège privé est annon­cée à Poitiers. Et l’école laïque?

Commu­niqué de presse de l’OVL 86

Depuis 2 ans, l’an­nonce de l’ou­ver­ture d’un nouveau collège privé sur Poitiers à la prochaine rentrée scolaire a amené l’Ob­ser­va­toire de Vigi­lance Laïque de la Vienne (OVL 86) à être inter­ro­ga­tif, puis inquiet et enfin répro­ba­teur.

Ses inter­ro­ga­tions ont voulu être portées auprès des diffé­rents pouvoirs publics concer­nés : préfec­ture, dépar­te­ment, recto­rat, mairie, diocèse. L’OVL a rencon­tré la préfète, le groupe d’élus d’op­po­si­tion puis le vice-président du Conseil Dépar­te­men­tal (CD) en charge des collèges et enfin l’Ins­pec­teur d’Aca­dé­mie. Le maire de Poitiers, de report en report de sa part depuis un an, n’a fina­le­ment pas donné suite. Quant au diocèse, il n’a pas souhaité rece­voir l’OVL.

Même si des réponses de la part des services de la préfec­ture et du CD ne lui sont pas encore parve­nues, l’inquié­tude de l’OVL a succédé à ses inter­ro­ga­tions : les collèges publics du grand secteur de « Poitiers- Est » ne vont-ils pas en subir les consé­quences en terme de mixité sociale ? En effet, les parents d’élèves des caté­go­ries socio-profes­sion­nelles (CSP) favo­ri­sées risquent fort de se tour­ner vers cette nouvelle offre privée.

Enfin ces diffé­rentes rencontres ont laissé place à la répro­ba­tion : le service public d’édu­ca­tion a failli. La respon­sa­bi­lité des pouvoirs publics, en parti­cu­lier dépar­te­ment et Educa­tion Natio­nale, par absence d’an­ti­ci­pa­tion de la hausse des effec­tifs de collé­giens sur la ville de Poitiers et son agglo­mé­ra­tion, semble évidente et offre au diocèse l’au­baine de pallier cette carence. Le laxisme ou l’at­ten­tisme de la mairie et de la préfec­ture y ont égale­ment contri­bué.

Un nouveau collège public aurait dû ouvrir depuis plusieurs années déjà, permet­tant la scola­ri­sa­tion de tous les enfants et non seule­ment à la rentrée 2021 sur le versant opposé de la ville (à Poitiers-Ouest) comme annoncé d’ailleurs après notre rencontre avec le vice-président du CD…

L’OVL 86 regrette et déplore cette situa­tion. Irait-elle dans le sens du « lien » proclamé ce lundi 9 avril par M Macron (lors de la confé­rence des évêques à laquelle il avait été invité) entre la Répu­blique et l’église catho­lique ? Cela, alors même que la loi de 1905 dans son article 2 affirme l’in­verse : « la Répu­blique ne recon­naît, ne sala­rie ni ne subven­tionne aucun culte » ! A son niveau, l’OVL 86 conti­nuera à exer­cer sa vigi­lance quant au respect de cette loi pour que partout l’école publique demeure l’école de la Répu­blique.

Le 10 avril 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.