Aller au contenu

Obser­va­toire de vigi­lance laïque: l’ou­ver­ture d’un nouveau collège privé est annon­cée à Poitiers. Et l’école laïque?

Commu­niqué de presse de l’OVL 86

Depuis 2 ans, l’an­nonce de l’ou­ver­ture d’un nouveau collège privé sur Poitiers à la prochaine rentrée scolaire a amené l’Ob­ser­va­toire de Vigi­lance Laïque de la Vienne (OVL 86) à être inter­ro­ga­tif, puis inquiet et enfin répro­ba­teur.

Ses inter­ro­ga­tions ont voulu être portées auprès des diffé­rents pouvoirs publics concer­nés : préfec­ture, dépar­te­ment, recto­rat, mairie, diocèse. L’OVL a rencon­tré la préfète, le groupe d’élus d’op­po­si­tion puis le vice-président du Conseil Dépar­te­men­tal (CD) en charge des collèges et enfin l’Ins­pec­teur d’Aca­dé­mie. Le maire de Poitiers, de report en report de sa part depuis un an, n’a fina­le­ment pas donné suite. Quant au diocèse, il n’a pas souhaité rece­voir l’OVL.

Même si des réponses de la part des services de la préfec­ture et du CD ne lui sont pas encore parve­nues, l’inquié­tude de l’OVL a succédé à ses inter­ro­ga­tions : les collèges publics du grand secteur de « Poitiers- Est » ne vont-ils pas en subir les consé­quences en terme de mixité sociale ? En effet, les parents d’élèves des caté­go­ries socio-profes­sion­nelles (CSP) favo­ri­sées risquent fort de se tour­ner vers cette nouvelle offre privée.

Enfin ces diffé­rentes rencontres ont laissé place à la répro­ba­tion : le service public d’édu­ca­tion a failli. La respon­sa­bi­lité des pouvoirs publics, en parti­cu­lier dépar­te­ment et Educa­tion Natio­nale, par absence d’an­ti­ci­pa­tion de la hausse des effec­tifs de collé­giens sur la ville de Poitiers et son agglo­mé­ra­tion, semble évidente et offre au diocèse l’au­baine de pallier cette carence. Le laxisme ou l’at­ten­tisme de la mairie et de la préfec­ture y ont égale­ment contri­bué.

Un nouveau collège public aurait dû ouvrir depuis plusieurs années déjà, permet­tant la scola­ri­sa­tion de tous les enfants et non seule­ment à la rentrée 2021 sur le versant opposé de la ville (à Poitiers-Ouest) comme annoncé d’ailleurs après notre rencontre avec le vice-président du CD…

L’OVL 86 regrette et déplore cette situa­tion. Irait-elle dans le sens du « lien » proclamé ce lundi 9 avril par M Macron (lors de la confé­rence des évêques à laquelle il avait été invité) entre la Répu­blique et l’église catho­lique ? Cela, alors même que la loi de 1905 dans son article 2 affirme l’in­verse : « la Répu­blique ne recon­naît, ne sala­rie ni ne subven­tionne aucun culte » ! A son niveau, l’OVL 86 conti­nuera à exer­cer sa vigi­lance quant au respect de cette loi pour que partout l’école publique demeure l’école de la Répu­blique.

Le 10 avril 2018.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.