Aller au contenu

Ordon­nances « travail » : une réduc­tion des droits aux couleurs du mépris social

Nous repro­dui­sons le commu­niqué natio­nal de la LDH :

La LDH, fidèle à son orien­ta­tion de défense de tous les droits, dénonce l’at­teinte à la dignité humaine de toutes et tous dans le travail que consti­tuent les ordon­nances, et l’adop­tion de certaines dispo­si­tions géné­rales qui péna­li­se­ront plus parti­cu­liè­re­ment les femmes. Souvent précaires, en familles mono­pa­ren­tales, char­gées des tâches domes­tiques et d’édu­ca­tion des enfants, elles restent les plus vulné­rables.

Cliquer sur le lien pour lire le commu­niqué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.