Aller au contenu

Penser les migra­tions pour repen­ser la société – 30 ans de recherche à MIGRINTER

Une série de vidéos des confé­rences de ce colloque tenu à Poitiers en 2016

La produc­tion rela­tive aux migra­tions, encore margi­nale dans les années 1980, est aujourd’­hui foison­nante. L’étude des phéno­mènes migra­toires est deve­nue un domaine de recherche à part entière avec ses colloques, ses labo­ra­toires de recherche, ses programmes scien­ti­fiques et ses revues. Le labo­ra­toire MIGRINTER, dont le champ de recherche couvre des domaines aussi divers que les circu­la­tions, les diaspo­ras, ou les mobi­li­tés urbaines a, au cours des trois décen­nies passées, marqué de son empreinte l’ap­proche fran­co­phone des migra­tions inter­na­tio­nales. L’objec­tif de ce colloque inter­na­tio­nal célé­brant le tren­tième anni­ver­saire du labo­ra­toire MIGRINTER est d’exa­mi­ner la contri­bu­tion de la recherche sur les migra­tions inter­na­tio­nales aux sciences de l’Homme et de la Société. Ce colloque encou­rage en parti­cu­lier la parti­ci­pa­tion de non-spécia­listes des migra­tions dans la pers­pec­tive de nour­rir un dialogue entre sphères disci­pli­naires et théo­riques.La produc­tion rela­tive aux migra­tions, encore margi­nale dans les années 1980, est aujourd’­hui foison­nante. L’étude des phéno­mènes migra­toires est deve­nue un domaine de recherche à part entière avec ses colloques, ses labo­ra­toires de recherche, ses programmes scien­ti­fiques et ses revues. Le labo­ra­toire MIGRINTER, dont le champ de recherche couvre des domaines aussi divers que les circu­la­tions, les diaspo­ras, ou les mobi­li­tés urbaines a, au cours des trois décen­nies passées, marqué de son empreinte l’ap­proche fran­co­phone des migra­tions inter­na­tio­nales. L’objec­tif de ce colloque inter­na­tio­nal célé­brant le tren­tième anni­ver­saire du labo­ra­toire MIGRINTER est d’exa­mi­ner la contri­bu­tion de la recherche sur les migra­tions inter­na­tio­nales aux sciences de l’Homme et de la Société. Ce colloque encou­rage en parti­cu­lier la parti­ci­pa­tion de non-spécia­listes des migra­tions dans la pers­pec­tive de nour­rir un dialogue entre sphères disci­pli­naires et théo­riques.

Toutes les vidéos ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *