Aller au contenu

Photo et prise de parole de DNSI

Rassem­ble­ment du 04 novembre 2015 de « D’ailleurs Nous Sommes d’Ici »

Soli­da­rité avec les migrantE et les sans-papiers

Un devoir d’en­ga­ge­ment

L’hor­reur du bidon­ville de Calais, les dizaines de milliers d’hommes de femmes et d’en­fants qui errent en cortèges, de jour comme de nuit, aux confins de l’Eu­rope pour trou­ver une fron­tière ouverte, les naufrages quasi quoti­diens en médi­ter­ra­née, la misère ordi­naire des migrantEs déjà présentEs dans notre région qui attendent un titre de séjour ou vivent dans la clan­des­ti­nité.

A l’ap­proche de l’hi­ver c’est un désastre huma­ni­taire qui s’an­nonce.

Face à cette situa­tion c’est un enga­ge­ment citoyen massif et durable qui est néces­saire pour espé­rer amener nos gouver­nants à un réel chan­ge­ment de la poli­tique d’im­mi­gra­tion dans notre pays, mais aussi pour peser sur les gouver­ne­ments des autres pays euro­péens.

Il s’agit d’une bataille poli­tique qui porte sur les valeurs de la société dans laquelle nous voulons vivre. C’est notre huma­nité qui est mena­cée.

C’est pourquoi DNSI conti­nuera à appe­ler à mani­fes­ter nombreux en soli­da­rité avec des personnes ou familles chaque fois que possible et tous les 1er mercre­dis du mois pour marquer publique­ment que notre déter­mi­na­tion ne faiblit pas.

Que nous ne tairons pas. Que nous conti­nue­rons à exiger le respect des droits fonda­men­taux pour tous les migrants et les migrantes avec comme mesure d’ur­gence :

  • L’ou­ver­ture des fron­tières et la liberté de circu­la­tion.
  • Un accueil huma­ni­taire des migrantEs et sans-papiers
  • Un plan d’ur­gence consé­quent pour ceux et celles de Calais
  • Un Droit au loge­ment pour toutes et tous quelle que soit la natio­na­lité.

DSCF4515

DSCF4516

DSCF4509

DSCF4513

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.