Aller au contenu

Photos et sons de la mani­fes­ta­tion à Poitiers du 17 mai 2016

Le départ était à la préfec­ture. les pancartes person­nelles étaient de sortie :

DSCF1038

DSCF1039

DSCF1057

DSCF1056

DSCF1058

DSCF1062

DSCF1063

Une délé­ga­tion a déposé une vota­tion citoyenne à la préfec­ture contre cette réforme du travail :

DSCF1044

DSCF1045

Sous le regard de la caméra des cama­rades de l’UD CGT 86, qu’on peut retrou­ver ICI et

DSCF1059

Puis nous avons cheminé vers la gare et vers la porte de Paris :

DSCF1054

DSCF1042

DSCF1064

DSCF1066

Au concours de l’ori­gi­na­lité des affiches et des slogans, Soli­daires se taille la part du lion :

DSCF1046

DSCF1047

Dans le montage ci-dessous il manque la droite mais les cama­rades ont pris soin d’en­le­ver nos élu-es de « Osons Poitiers« 

DSCF1048

Au bon souve­nir de l’homme qui coura­geu­se­ment (?!) plombe l’ac­cès et les condi­tions de travail de toute la popu­la­tion : chapeau l’ar­tiste !

DSCF1049

DSCF1050

DSCF1051

DSCF1071

DSCF1076

DSCF1082

DSCF1083

Cathe­rine Giraud, secré­taire de l’UD CGT, au micro de Radio France Bleu :

DSCF1084

DSCF1086

DSCF1087

DSCF1089

DSCF1091

Un origi­nal avait un drapeau français et hurlait à tue tête qu’il n’était pas facho, qu’il avait un drapeau parce qu’il aimait la France.

Ques­tion : laquelle ?

DSCF1096

DSCF1104

DSCF1105

DSCF1107

DSCF1123

DSCF1118

Arri­vés à la porte de Paris, moment de tension. L’ac­tion inter­syn­di­cale qui, semble-t-il, était prévue n’a pas eu lieu.

Puis des « auto­nomes » (il faut bien trou­ver un mot) se sont regrou­pés d’un seul coup, ont sorti la bande­rolle ci-dessous (pourquoi seule­ment à ce moment-là ?) , se sont atti­fés d’un foulard devant le visage et de lunettes noires : plus personne ne les recon­nais­sait.

Sauf les flics.

Mais Poitiers n’est pas Rennes et ils sont repar­tis en groupe vers la fac suivi d’un contin­gent non négli­geable de poli­cier de la BAC (Brigade Anti Crimi­na­lité, ceux qui tapent en civile)

DSCF1122

Sur place Nuit Debout est resté avec Soli­daires pour un sitting

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.