Aller au contenu

Pia Klemp refuse la médaille de la ville de Paris !!!

LA NAVIGATRICE ET SAUVETEUSE EN MER PIA KLEMP REFUSE LA MÉDAILLE DE LA VILLE DE PARIS !!!

Mena­cée de 20 ans de prison en Italie pour avoir sauvé des milliers de migrant.e.s en Médi­ter­ra­née à la barre du Iuventa puis du Sea Watch 3, la navi­ga­trice et sauve­teuse en mer Pia Klemp a décidé de refu­ser la médaille que voulait lui remettre Anne Hidalgo, maire de Paris. Après avoir évoqué cette inten­tion à Athènes samedi soir, elle vient d’an­non­cer offi­ciel­le­ment son refus sur sa page Face­book.

Voici la lettre qu’elle vient de publier :

« Paris, je t’aime. Je t’aime pour tous les gens libres et soli­daires qui vivent en ton sein. Des gens qui se battent pour la liberté chaque jour, debout, bras dessus bras dessous, distri­buant des couver­tures, de l’ami­tié et de la soli­da­rité. Je t’aime pour ceux qui partagent leur loge­ment, leur amour et leurs luttes chaque jour, sans se soucier de la natio­na­lité des personnes ni de savoir si elles ont des papiers ou pas.

Madame Hidalgo, vous voulez me déco­rer pour mon action soli­daire en mer Médi­ter­ra­née, parce que nos équi­pages « travaillent quoti­dien­ne­ment à sauver des migrants dans des condi­tions diffi­ciles ». Simul­ta­né­ment votre police vole les couver­tures de gens contraints de vivre dans la rue, pendant que vous répri­mez des mani­fes­ta­tions et crimi­na­li­sez des personnes qui défendent les droits des migrants et des deman­deurs d’asile. Vous voulez me donner une médaille pour des actions que vous combat­tez à l’in­té­rieur de vos propres remparts. Je suis sûre que vous ne serez pas surprise de me voir refu­ser votre médaille Grand Vermeil.

Paris, je ne suis pas une huma­ni­taire. Je ne suis pas là pour « aider ». Je suis soli­daire à tes côtés. Nous n’avons pas besoin de médailles. Nous n’avons pas besoin de pouvoirs déci­dant qui est un « héro » et qui est « illé­gal ». En fait, il n’y a pas lieu de faire cela, car nous sommes tous égaux.

Ce dont nous avons besoin, c’est de liberté et de droits. Il est temps de dénon­cer les honneurs hypo­crites et de combler le vide par la justice sociale. Il est temps que toutes les médailles soient lancées comme des fers de lance de la révo­lu­tion!

Papiers et loge­ments pour toutes et tous!
Liberté de circu­la­tion et d’ins­tal­la­tion! »

Pia KLEMP, 20 août 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.