Aller au contenu

Poitiers en commun ?

Il n’est pas de modèles suprêmes. Simple­ment, ici une expé­rience gagnante — la victoire de la plate­forme citoyenne « Barce­lone en Commun » — qui devrait inspi­rer celles et ceux qui souhaitent eux aussi « gagner la ville » de Poitiers (ou d’autres villes et communes) aux prochaines muni­ci­pales en annonçant un projet de progrès social, écolo­giste et soli­daire. Je tiens à préci­ser que je publie ce billet à titre person­nel comme je le fais sur ce site de temps en temps.

En préam­bule à la présen­ta­tion du vade mecum, il est inté­res­sant de souli­gner que les citoyens ont commencé par diffu­ser quatre prin­cipes et enga­ge­ments préa­lables sur lesquels ils se fondaient pour se présen­ter « avec l’in­ten­tion de gagner » :

  1. Gagner pour garan­tir les droits sociaux de base et une vie digne pour toutes les personnes.
  2. Gagner pour promou­voir une écono­mie pour­vue de justice sociale et envi­ron­ne­men­tale.
  3. Gagner pour démo­cra­ti­ser les insti­tu­tions et déci­der de la ville que nous voulons
  4. Gagner pour assu­mer un enga­ge­ment éthique avec les citoyens

Barce­lone en Commun publie la version en français de son guide muni­ci­pa­liste

Le 24 mai 2015, contre toute attente, la plate­forme citoyenne “Barce­lone en Commun” gagnait les élec­tions muni­ci­pales de Barce­lone et la mili­tante du droit au loge­ment Ada Colau deve­nait la première femme à être maire de la ville.  Au même moment, d’autres plate­formes simi­laires furent cata­pul­tées à la tête de nombreuses villes du pays comme Sara­gosse, Madrid ou La Corogne.

Depuis ces élec­tions, “Barce­lone en Commun” a été submer­gée de messages de mili­tants prove­nant de villes du monde entier, tous posant la même ques­tion: Comment avez-vous fait ? C’est pour cette raison que nous publions “Comment rempor­ter la ville en Commun”. Le guide, élaboré par la Commis­sion Inter­na­tio­nale de la plate­forme, cherche à expliquer aux mili­tants du monde entier les origines, la philo­so­phie et la stra­té­gie du nouveau mouve­ment muni­ci­pa­liste espa­gnol.

Cette publi­ca­tion fait partie de la stra­té­gie de “Barce­lone en Commun” pour appuyer la construc­tion d’un réseau de “villes rebelles” afin de trans­for­mer l’Eu­rope depuis la base. La plate­forme souhaite que “Comment gagner la ville en Commun” contri­bue à la conver­sion globale de la ville en un espace de droits et de démo­cra­tie et le muni­ci­pa­lisme comme un outil de radi­ca­li­sa­tion démo­cra­tique.

Télé­char­ger « Comment rempor­ter la ville en Commun »

Cliquer pour accé­der à gagner-la-ville.pdf

Nous savons qu’il existe de nombreuses initia­tives soeurs qui cherchent à rompre l’ac­tuel régime poli­tique et écono­mique depuis la base. Chaque ville devra trou­ver son propre chemin, que ce soit par la voie élec­to­rale ou non. Cepen­dant, après la victoire des élec­tions de Barce­lone, c’est avec enthou­siasme que nous publions cette guide de réfé­rence sur la philo­so­phie et l’or­ga­ni­sa­tion de “Barce­lone en Commun”, depuis notre lance­ment jusqu’à notre entrée au Conseil muni­ci­pal. Nous espé­rons qu’il sera utile pour la construc­tion de plate­formes citoyennes  qui auront voca­tion à gagner les élec­tions locales partout dans le monde. Comment gagner la ville en commun.

Partout, des mili­tants s’ins­pirent du travail et du succès de “Barce­lone en Commun”. Ils ont démon­tré que l’on peut faire de la poli­tique d’une autre manière, en s’ap­puyant sur les mouve­ments sociaux qui impulsent le chan­ge­ment à la base. Ce guide sera une source d’in­for­ma­tion bien­ve­nue pour comprendre comment les succès de “Barce­lone en Commun” pour­raient être adap­tés aux efforts des mili­tants, aux États-Unis comme ailleurs. Bob Master, Co-Président du Parti des Familles Travailleuses, New-York. (Working Fami­lies).

Barce­lone en Commun” a inspiré de nombreux échanges dans le débat poli­tique #Deci­dea­citta (Décide la ville) à Naples. Comment pouvons-nous aller au-delà des vieilles formes pour faire de la poli­tique? Comment pouvons nous repen­ser les formes et langage de la poli­tique et gouver­ner depuis la base? Ce guide servira a renfor­cer le muni­ci­pa­lisme révo­lu­tion­naire dans le sud de l’Eu­rope. Mauro Pinto, “Massa Critica”, Naples.

Take Back the City” remer­cie cette guide oppor­tune sur comment gagner la ville par “Barce­lone en Commun”. BCom­mun et ses orga­ni­sa­tions soeurs en Espagne ont profon­dé­ment inspiré toutes celles qui comme TBTC à Londres, voulons récu­pé­rer nos villes pour les gens simples. Glyn Rhys, Take Back the City, Londres.

Le guide est main­te­nant dispo­nible en anglais, espa­gnol et français.

Ressources

 

Billets en relation :

Une réflexion au sujet de « Poitiers en commun ? »

  1. Ping : Poitiers en commun ? – Pour une info rouge et verte dans la Vienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.