Aller au contenu

Tous à Guéret le 13 juin !

Un départ collec­tif de Poitiers est en cours d’or­ga­ni­sa­tion

Samedi 13 juin aura lieu à Guéret, dans la Creuse, une mani­fes­ta­tion natio­nale pour la défense et le déve­lop­pe­ment des services publics. Les orga­ni­sa­teurs espèrent regrou­per dix mille personnes lors de cette première étape d’une mobi­li­sa­tion qui s’en­ra­cine.

En 2005, la première mani­fes­ta­tion natio­nale de Guéret avait marqué le début d’une forte mobi­li­sa­tion de la popu­la­tion des villes rurales et des campagnes contre la ferme­ture de nombreux services publics, avec un certain succès. Depuis, la situa­tion a bien changé. On assiste aujourd’­hui, sur tout le terri­toire, à une offen­sive géné­ra­li­sée contre l’en­semble des services publics remet­tant en cause leur proxi­mité, leur qualité et les condi­tions de travail, d’em­ploi et de statut des person­nels.

Or, l’exis­tence de services publics forts et nombreux en France est l’un des éléments qui explique que les poli­tiques libé­rales ont eu des consé­quences moins drama­tiques que dans les pays du sud de l’Eu­rope.

Si la poli­tique d’aus­té­rité est le vecteur essen­tiel de cette offen­sive, celle-ci prend corps et s’am­pli­fie dans la réor­ga­ni­sa­tion de l’Etat (loi NOTRe) qui orga­nise la mise à mal de l’éga­lité d’ac­cès des citoyens aux services publics et un déve­lop­pe­ment « profi­table » au maxi­mum des terri­toires.

Face à ce proces­sus, il est déci­sif de faire appa­raître non seule­ment un refus natio­nal de la casse des services publics, mais aussi, à partir des besoins sociaux expri­més par la popu­la­tion, de réflé­chir ensemble sur les services publics du XXIe siècle : défi­ni­tion, missions, finan­ce­ment, modes de gestion, contrô­le…

C’est le but prin­ci­pal de la mani­fes­ta­tion natio­nale de Guéret orga­ni­sée par la Conver­gence des services publics et ses collec­tifs locaux. La Conver­gence regroupe des orga­ni­sa­tions syndi­cales, poli­tiques et asso­cia­tives, et Ensemble ! parti­cipe plei­ne­ment à ses travaux.

Objec­tif : 10 000 personnes

Le nombre de mani­fes­tant-e-s marquera l’en­ra­ci­ne­ment du mouve­ment dans tout le terri­toire avec la présence de person­na­li­tés de premier plan, poli­tiques, syndi­cales et asso­cia­tives. D’ores et déjà, des départs collec­tifs sont prévus ou envi­sa­gés, orga­ni­sés par des collec­tifs de la Conver­gence des services publics depuis Angou­lême (16), Ruffec (16), Sarlat (24), Quim­per (29), Toulouse (31), Tours (37), Lille (59), Montai­gut en Combrailles (63), St Gervais d’Au­vergne (63), Saint-Eloy-les-Mines (63), Tarbes (65), Lure (70), Luçon (85), Montaigu (85), Paris et l’Ile-de-France, sans parler des comi­tés du Limou­sin (Creuse, Corrèze et Haute-Vienne), etc. Les mili­tant-e-s ou les collec­tifs qui voudraient parti­ci­per à cette initia­tive peuvent prendre contact avec la Conver­gence des services publics (www.conver­gence-sp.org    conver­gen­ce­ser­vi­ces­pu­blics@g­mail.com).

Tous les services publics concer­nés

L’ini­tia­tive de Guéret témoi­gnera de la profon­deur et de la diver­sité des luttes de sauve­garde des services publics menées actuel­le­ment (essen­tiel­le­ment dans la santé, le rail, la poste) dans tout le terri­toire et le plus souvent dans le cadre de collec­tifs unitaires. Une quaran­taine de stands d’or­ga­ni­sa­tions, de collec­tifs, permet­tront de visua­li­ser cet ancrage et permet­tront des échanges d’ex­pé­riences, des prises de contacts… Six ou sept débats seront aussi orga­ni­sés ce 13 juin, entre 12h30 et 15 heures, avant le départ de la mani­fes­ta­tion.

Et parce que la lutte n’est jamais triste, une soirée festive conclura la jour­née.

Vers des assises en 2016

La réus­site de cette mani­fes­ta­tion aidera à ampli­fier les luttes dans tous les secteurs concer­nés et de les lier avec celles menées par d’autres collec­tifs sur des sujets communs (collec­tif AAA, COP 21, etc.). Elle permet­tra aussi de lancer sous les meilleurs auspices la réflexion la plus large et la plus décen­tra­li­sée devant abou­tir, au premier semestre de 2016, à des assises qui lance­ront la rédac­tion d’un mani­feste des services publics du XXIe siècle fondé sur les besoins des popu­la­tions.

Une confé­rence de presse est orga­ni­sée le 12 mai à l’As­sem­blée natio­nale, en présence de person­na­li­tés repré­sen­tant les orga­ni­sa­tions syndi­cales, poli­tiques et asso­cia­tives appe­lant à la mani­fes­ta­tion du 13 juin à Guéret. Elle lancera la dernière phase de la mobi­li­sa­tion pour que cette initia­tive soit un succès.

Les orga­ni­sa­tions asso­cia­tives, syndi­cales et poli­tiques qui appellent à la mani­fes­ta­tion du 13 juin 2015 à Guéret : 

Confé­dé­ra­tion CGT, FSU, Union Syndi­cale Soli­daires, Confé­dé­ra­tion paysanne, Fédé­ra­tion Auto­nome de la Fonc­tion Publique Terri­to­riale, UGFF-CGT, Fédé­ra­tion des Services Publics-CGT, FNME-CGT, Fédé­ra­tion CGT Equi­pe­ment-Envi­ron­ne­ment, SYAC CGT, CGT Banque de France, FERC-CGT, Fédé­ra­tion CGT des Chemi­nots, SNA Concur­rence Consom­ma­tion Répres­sion des Fraudes CGT, Syndi­cat CGT des Finances Publiques, l’Union Fédé­rale des retrai­tés de la Police natio­nale CGT, Sud PTT, Sud Rail, Sud-Santé Sociaux, Sud-Santé Soli­daires APHP, Soli­daires Finances publiques, Sud Collec­ti­vi­tés terri­to­riales, Soli­daires Douanes, CGT Lille et envi­rons, Sud éduca­tion Limou­sin, Conver­gence des Hôpi­taux en Lutte contre l’Hôs­té­rité, Coor­di­na­tion Eau Bien Commun France, Coor­di­na­tion Natio­nale des Comi­tés de défense des Hôpi­taux et Mater­ni­tés de Proxi­mité, Conver­gence natio­nale Rail, Collec­tif « La santé n’est pas une marchan­dise », Coor­di­na­tion Eau IDF, Coor­di­na­tion natio­nale des asso­cia­tions pour le droit à l’avor­te­ment et à la contra­cep­tion, Fonda­tion France-Liber­tés, Le Plan­ning Fami­lial, Asso­cia­tion d’usa­gers pour la Défense du Service Public du pays de Luçon, Asso­cia­tion de défense des Services Publics et de leurs usagers-Hautes-Alpes, Collec­tif 37 notre santé en danger, Collec­tif des résis­tances en Comminges, Collec­tif nantais pour le droit à la santé et à la protec­tion sociale pour toutes et tous, Collec­tif de défense et de déve­lop­pe­ment des services publics (CDDSP) de l’Ar­dèche, CDDSP Combrailles, CDDSP Corrèze, CDDSP Creuse, CDDSP Hautes Pyré­nées, Comité de vigi­lance pour le main­tien des services publics de proxi­mité Lure-Luxeuil (Haute-Saône), Comité Plura­liste de Défense et de Promo­tion de la ligne SNCF-Béziers-Cler­mont, comité citoyen de vigi­lance des services publics Romo­ran­ti­nais, Conver­gence Services Publics d’Indre et Loire, Mouve­ment de sauve­garde, de promo­tion et de démo­cra­ti­sa­tion des services publics en sud gironde, Vivent les services publics Bouches-du-Rhône, Collec­tif Alter­na­tive A l’Aus­té­rité, l’Ap­pel des Appels, ATTAC, AITEC, CNAFAL, les Econo­mistes Atter­rés, Droit au Loge­ment, Fonda­tion Coper­nic, Réseau Éduca­tion popu­laire, Résis­tance Sociale, UFAL, Union natio­nale des retrai­tés et des personnes âgées, ANECR, Cap à Gauche en Corrèze, Démo­cra­tie et Socia­lisme, Gauche Avenir, Main­te­nant la Gauche, Ensemble!, EELV, Gauche Unitaire, Jeunes Ecolo­gistes, Mouve­ment Jeunes Commu­nistes de France, NPA, PCF, PCOF, PG, Parti de la Gauche Euro­péenne, Répu­blique et Socia­lis­me…

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.