Aller au contenu

TTIP : Green­peace divulgue les docu­ments secrets des négo­cia­tions États-Unis – UE

Un commu­niqué de Green­peace :

« Tant que tous ces sujets de préoc­cu­pa­tion n’au­ront pas été pris en compte, nous deman­dons que les négo­cia­tions soient inter­rom­pues. Parce que les règles qui garan­tissent notre santé et celle de la planète méritent un véri­table débat »,
Jean-François Julliard, direc­teur géné­ral de Green­peace France

Vous l’avez peut-être décou­vert hier dans les médias : nos collègues de, Green­peace Pays-Bas a rendu publiques 248 pages tenues secrètes du traité de libre-échange actuel­le­ment négo­cié entre les États-Unis et l’Union euro­péenne.

Ce traité, discuté en cati­mini depuis bien­tôt trois ans, est le plus grand accord commer­cial de tous les temps. Il couvri­rait en effet près d’un tiers des échanges commer­ciaux mondiaux.

Absence du prin­cipe de précau­tion, confir­ma­tion de l’in­fluence des lobbys écono­miques sur les négo­cia­tions… Ces docu­ments confirment ce que les orga­ni­sa­tions de la société civile ne cessent de clamer : ce traité ferait passer les inté­rêts des grandes entre­prises avant la protec­tion des consom­ma­teurs et de l’en­vi­ron­ne­ment et porte­rait un coup terrible à la démo­cra­tie.

Première consé­quence directe de ces révé­la­tions : le secré­taire d’État au Commerce exté­rieur, Matthias Fekl, a déclaré ce matin que l’ar­rêt des négo­cia­tions était « l’op­tion la plus probable ».

Ce traité nous concerne toutes et tous et mérite un véri­table débat démo­cra­tique. En tant que citoyen-ne, vous pouvez prendre connais­sance des docu­ments, diffu­ser l’in­for­ma­tion autour de vous et deman­der aussi une régle­men­ta­tion pour mieux proté­ger les lanceurs d’alerte, coura­geux et néces­saires pour défendre nos liber­tés et nos droits.

Pour soute­nir celles et ceux qui prennent des risques pour notre démo­cra­tie, signez la péti­tion !

Merci pour votre confiance et votre soutien,

L’équipe de Green­peace France

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.