Aller au contenu

Venue de Macron sur le site nucléaire de Civaux

Commu­niqué de presse de la « Coor­di­na­tion Poite­vine pour la Sortie du Nucléaire »

A l’oc­ca­sion de la visite du ministre de l’éco­no­mie à la centrale de Civaux, la Coor­di­na­tion Poite­vine pour la Sortie du Nucléaire rappelle qu’un acci­dent lié aux armes ou centrales nucléaires est désor­mais une hypo­thèse sérieuse pour l’Etat français. Ajouté au coût fara­mi­neux pour les finances publiques, au problème inso­luble des déchets radio­ac­tifs et au déni de démo­cra­tie, c’est toute la filière nucléaire qui est discré­di­tée, donc inac­cep­table.

La Coor­di­na­tion demande :

– la mise en place d’un réfé­ren­dum d’ini­tia­tive parta­gée sur le désar­me­ment nucléaire pour lequel elle rencontre les parle­men­taires : deux d’entre eux dans le dépar­te­ment ont déjà répondu posi­ti­ve­ment

– l’en­clen­che­ment du proces­sus de sortie du nucléaire avec la mise à l’ar­rêt immé­diate de Fessen­heim suivie d’une plani­fi­ca­tion pour un arrêt rapide de toutes les autres centrales nucléaires qui serait compensé par un déve­lop­pe­ment des éner­gies renou­ve­lables et une dimi­nu­tion raison­née des dépenses d’éner­gie.

Contacts : coor­di­na­tion­poi­te­vi­nesdn@o­pen­mail­box.org

https://www.face­book.com/coor­di­poi­te­vi­nean­ti­nuke/

Fait à Poitiers, le 15 mars 2016

Une réflexion au sujet de « Venue de Macron sur le site nucléaire de Civaux »

  1. Herpin J Luc dit :

    Qu’est ce que ce maquereau de La République, inféodé aux grands argentiers de notre bounne Terre, vient foutre dans nout bon pouétou au milieu du troupeau de La Vache et de ses Six Veaux?

    Nou’t bon président F H ne devrait-il pas lui prêter son avion présidentiel pour un voyage sans retour à Fukushima avec visite de complaisance au milieu des carcasses de vaches crevées et abandonnées vivantes après la cata. Nous pourrions aussi lui suggérer un bain chaud dans les piscines des réacteurs plutôt qu’o balnéa de la planète des crocodiles?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.