Aller au contenu

Gilets jaunes : les propo­si­tions de la France insou­mise pour répondre aux attentes

Commu­niqué du groupe « La France insou­mise » à l’As­sem­blée natio­nale

Les gilets jaunes, soute­nus par plus de 70 % des Français·e·s ont exprimé pour le deuxième week-end consé­cu­tif leur colère et leurs attentes, qui ne retombent pas aujourd’­hui.

Partout en France, des reven­di­ca­tions de justice sociale et envi­ron­ne­men­tale se sont expri­mées paci­fique­ment mais avec la déter­mi­na­tion du déses­poir. Ce déses­poir est le produit de la poli­tique du président des riches, injuste et mépri­sante. Celui qui disait cet été « qu’ils viennent me cher­cher » est respon­sable du fait que les gens l’aient pris au mot .

Le groupe parle­men­taire de la France insou­mise demande ce jour, alors que le budget 2019 n’est pas encore voté, la mise au vote immé­diat des mesures suivantes :
le réta­blis­se­ment de l’ISF
– la suspen­sion des hausses des taxes sur les carbu­rants

Alors que le discours du président devant le Conseil Natio­nal de la Tran­si­tion Écolo­gique ne dessine aucune vision cohé­rente de ce que doit être la plani­fi­ca­tion écolo­gique et l’éco­lo­gie popu­laire, nous propo­sons de recti­fier le budget :
– la fin des niches fiscales anti-écolo­giques (kéro­sène aérien, fioul des bateaux de croi­sière, gazole routier)
– la fin de l’injus­tice fiscale par l’éta­blis­se­ment de 14 tranches d’im­pôts
– la re-natio­na­li­sa­tion des auto­routes
– la réaf­fec­ta­tion des 40 milliards du CICE à la tran­si­tion écolo­gique, notam­ment de façon prio­ri­taire vers la réno­va­tion ther­mique des 7 millions de loge­ments « passoires »

Enfin, dans le cadre des discus­sions budgé­taires, la récep­tion d’une délé­ga­tion de gilets jaunes à l’As­sem­blée Natio­nale pour que leurs propo­si­tions soient enten­dues par les dépu­tés

L’éco­lo­gie sera popu­laire ou ne sera pas.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.