Aller au contenu

Où va la psychia­trie ?

Voici la présen­ta­tion de la nouvelle livrai­son de la revue amie Pratiques, les cahiers de la méde­cine utopique. C’est un numéro centré sur la psychia­trie, son évolu­tion actuelle, son histoire, son état cala­mi­teux.  Les mouve­ments dans les insti­tu­tions psychia­triques se muti­plient: Saint Etienne du Rouvray, Le Havre, Amiens, Niort, Caen, etc. Au moment où de partout on crie que ça ne peut plus durer ainsi, ce numéro vient à point nommé.

Un numéro à lire, à faire connaitre. Une occa­sion aussi de connaitre cette revue enga­gée, si néces­saire.  
Pascal Bois­sel    

Pratiques, les cahiers de la méde­cine utopique.

Pratiques N°84 Où va la psychia­trie ?
La folie, comme toute aven­ture humaine, s’ins­crit dans le contexte social et cultu­rel. Dans nos socié­tés de plus en plus compé­ti­tives, norma­tives et patho­gènes, nombre de personnes perdent leurs repères jusqu’à présen­ter des patho­lo­gies du spectre psychia­trique
Depuis trop long­temps, une grande partie de nos déviants, voire de nos « fous », sont aban­don­nés à eux-mêmes. Ils peuplent les prisons, occupent les trot­toirs, les gares et les couloirs du métro faute de soins et de places vivables pour eux dans la société.
Or, pour soigner, il faut savoir ce que l’on a à soigner afin de déter­mi­ner comment s’y prendre, d’où la ques­tion cruciale : quel est l’objet de la psychia­trie ? Selon la chapelle du pratiquant : psycha­na­lyse, psychia­trie, neuro­lo­gie, recherche en neuros­ciences, Haute auto­rité de santé, la nature de cet objet varie du tout au tout. Elle serait : psychique, mentale, andro­gé­né­tique, neuro-compor­te­men­tale, cogni­ti­ve… Ceci condi­tion­nant cela, le sens et la place accor­dés aujourd’­hui au soin psychia­trique sont plus que jamais contro­ver­sés.
L’ac­cès aux soins se dégrade du fait de la dispa­ri­tion conti­nue des hôpi­taux de proxi­mité et des recon­fi­gu­ra­tions inces­santes des lieux de soin. La dimi­nu­tion du nombre de lits, le déman­tè­le­ment de la psychia­trie de secteur, la réduc­tion des effec­tifs, les démis­sions en chaîne des psychiatres abou­tissent au manque de dispo­ni­bi­lité des soignants pour prendre soin des patients. Il a fallu que des soignants, à bout de souffle, fassent la grève de la faim et grimpent sur les toits pour faire entendre leur voix.
La rela­tion soignant-soigné est empê­chée et déna­tu­rée, se heur­tant à l’injonc­tion para­doxale de faire toujours plus avec toujours moins : soins sous contrainte, enfer­me­ment, conten­tion, cami­soles chimiques, proto­co­les… Le discours sécu­ri­taire prédo­mine, enfer­mant les patients, les soignants et la société dans une méfiance réci­proque… L’ac­cueil se déshu­ma­nise, les urgences sont encom­brées, les délais d’at­tente s’al­lon­gent… Les critères juri­diques, gestion­naires, admi­nis­tra­tifs, écono­miques souvent sous couleur mora­li­sa­trice prennent le pas sur les critères authen­tique­ment humains, théra­peu­tiques et éthiques. Comment, dans un tel contexte, accueillir un patient quand on connaît l’im­por­tance de cet accueil qui condi­tionne toute la suite et l’ac­com­pa­gner dans la durée ?
Comment pensée, praxis et poli­tique peuvent-elles s’agen­cer au mieux afin de sauve­gar­der l’in­té­rêt de tous ?
Avant que la folie ne gagne la société tout entière, il est urgent que ceux qui ont la préten­tion de nous gouver­ner ouvrent leurs yeux… Car comme le disait Lucien Bonnafé : « On juge du degré de civi­li­sa­tion d’une société à la manière dont elle traite ses marges, ses fous et ses déviants ». À NOTER  :
La case cochée en vert clair devant les articles indique que celui-ci peut être lu direc­te­ment sur le site. Ce sont soit des articles en accès libre, soit des versions longues d’ar­ticles parus dans la revue.

Condi­tions d’uti­li­sa­tion des articles de Pratiques.

Sommaire du N°84
Jaune soleil par Les cahiers de la méde­cine utopique Pratiques (p. 1) Jean-Robert Dantou, photo­graphe par Philippe Bazin (p. 4)

  « Je rêve d’une société qui enferme moins » par Sandrine Deloche, Adeline Hazan (p. 6)  

— DOSSIER — (p. 11)  
…quel est l’objet de la psychia­trie ? par Eric Bogaert (p. 12)
D’où vient la psychia­trie ? par Olivier Boitard (p. 15)
Le temps à l’hô­pi­tal psychia­trique par Aman­dine Durie, Teresa Liszka, Benoit Marsault, Chris­tel Meyer (p. 16) T’as pas coté ton Hamil­ton par Guillaume Getz (p. 19) Le bruis­se­ment de l’hu­main … ou de l’en­fer­me­ment du sujet à la stéri­li­sa­tion de la langue par Patrick Fauge­ras (p. 20)  

La peur qui fait taire les infir­mières par Anne Perraut Soli­veres (p. 24)
Victor notre sauva­ge­rie par Sandrine Deloche (p. 28)

  Tour­ner le dos à la rési­gna­tion par Fethi Bretel (p. 30)
La pédo­psy­chia­trie low-cost par Cathe­rine Laval (p. 32)
Carnet de campa­gne… par Philippe Gasser (p. 34)

La fleur dans la neige par Gilles Métais (p. 38)
  Les étapes d’un sabor­dage programmé par Jean Darrot (p. 40) C’était avant… par Olivier Boitard (p. 42)  Quand j’avais 10 ans par Sandrine Deloche (p. 44)   Inter­ro­ger les racines par Chris­tiane Vollaire (p. 46)

Une psychia­trie sans la psycha­na­lyse ? par Yann Diener (p. 50) Fous que vous soyez par Eloi Valat (p. 52) Une dérive par Françoise Laga­brielle (p. 54)  

Situa­tion à l’hô­pi­tal Philippe Pinel par Eric Legrand (p. 56)
Où vas-tu l’asile, je vais à la ville… par Olivier Boitard (p. 59)
Plus qu’hier et bien moins que demain ? par Claire Gekiere (p. 60)  

Exilés et soins psychiques par Brigitte Tregouet (p. 62)
Et les enfants dans tout ça ? par Sylvie Cognard (p. 64)  
Un retour en arrière par André Bitton, Chris­tine Farge, Henri Faure (p. 68)
Suis-je un « libé­ral » ? par Pascal Bois­sel (p. 72)
Face à la détresse psycho­so­ciale par Stefa­nia Marsella (p. 76)
Les sentiers des communes inté­rieures par Mathieu Rigouste (p. 78)
Préfet et hospi­ta­li­sa­tion contrainte par Olivier Boitard (p. 80)  
Infor­ma­tion préoc­cu­pante pour l’en­fance par Natha­lie Batar­dière (p. 82)

  — MAGAZINE — (p. 83)   Ne confon­dons pas logo­pèdes et lago­pèdes par Brigitte Cappe (p. 84) Injonc­tion à Docto­lib par Anne Marthe (p. 85) Pour une clinique « impliquée » par Camille (p. 86) La méta­phore du champ de maïs par Mano­lis Kosa­di­nos, Brian Stork (p. 88)
La valise migra­toire par Cathe­rine Thomas (p. 91)
Smaïn Laacher, Croire à l’in­croyable – Un socio­logue à la Cour natio­nale du droit d’asile, Coll. NRF essai, Éditions Galli­mard par Martine Devries (p. 92)
De chaque instant, film de Nico­las Phili­bert par Claire Ange­lini (p. 94)  

— LES SUPPLÉMENTS DU SITE — (p. 100)
Soigner en son âme et conscience ? par Eric Bogaert (p. 101)
Le bruis­se­ment de l’hu­main par Patrick Fauge­ras (p. 109)

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.