Aller au contenu

Où va la psychia­trie ?

Voici la présen­ta­tion de la nouvelle livrai­son de la revue amie Pratiques, les cahiers de la méde­cine utopique. C’est un numéro centré sur la psychia­trie, son évolu­tion actuelle, son histoire, son état cala­mi­teux.  Les mouve­ments dans les insti­tu­tions psychia­triques se muti­plient: Saint Etienne du Rouvray, Le Havre, Amiens, Niort, Caen, etc. Au moment où de partout on crie que ça ne peut plus durer ainsi, ce numéro vient à point nommé.

Un numéro à lire, à faire connaitre. Une occa­sion aussi de connaitre cette revue enga­gée, si néces­saire.  
Pascal Bois­sel    

Pratiques, les cahiers de la méde­cine utopique.

Pratiques N°84 Où va la psychia­trie ?
La folie, comme toute aven­ture humaine, s’ins­crit dans le contexte social et cultu­rel. Dans nos socié­tés de plus en plus compé­ti­tives, norma­tives et patho­gènes, nombre de personnes perdent leurs repères jusqu’à présen­ter des patho­lo­gies du spectre psychia­trique
Depuis trop long­temps, une grande partie de nos déviants, voire de nos « fous », sont aban­don­nés à eux-mêmes. Ils peuplent les prisons, occupent les trot­toirs, les gares et les couloirs du métro faute de soins et de places vivables pour eux dans la société.
Or, pour soigner, il faut savoir ce que l’on a à soigner afin de déter­mi­ner comment s’y prendre, d’où la ques­tion cruciale : quel est l’objet de la psychia­trie ? Selon la chapelle du pratiquant : psycha­na­lyse, psychia­trie, neuro­lo­gie, recherche en neuros­ciences, Haute auto­rité de santé, la nature de cet objet varie du tout au tout. Elle serait : psychique, mentale, andro­gé­né­tique, neuro-compor­te­men­tale, cogni­ti­ve… Ceci condi­tion­nant cela, le sens et la place accor­dés aujourd’­hui au soin psychia­trique sont plus que jamais contro­ver­sés.
L’ac­cès aux soins se dégrade du fait de la dispa­ri­tion conti­nue des hôpi­taux de proxi­mité et des recon­fi­gu­ra­tions inces­santes des lieux de soin. La dimi­nu­tion du nombre de lits, le déman­tè­le­ment de la psychia­trie de secteur, la réduc­tion des effec­tifs, les démis­sions en chaîne des psychiatres abou­tissent au manque de dispo­ni­bi­lité des soignants pour prendre soin des patients. Il a fallu que des soignants, à bout de souffle, fassent la grève de la faim et grimpent sur les toits pour faire entendre leur voix.
La rela­tion soignant-soigné est empê­chée et déna­tu­rée, se heur­tant à l’injonc­tion para­doxale de faire toujours plus avec toujours moins : soins sous contrainte, enfer­me­ment, conten­tion, cami­soles chimiques, proto­co­les… Le discours sécu­ri­taire prédo­mine, enfer­mant les patients, les soignants et la société dans une méfiance réci­proque… L’ac­cueil se déshu­ma­nise, les urgences sont encom­brées, les délais d’at­tente s’al­lon­gent… Les critères juri­diques, gestion­naires, admi­nis­tra­tifs, écono­miques souvent sous couleur mora­li­sa­trice prennent le pas sur les critères authen­tique­ment humains, théra­peu­tiques et éthiques. Comment, dans un tel contexte, accueillir un patient quand on connaît l’im­por­tance de cet accueil qui condi­tionne toute la suite et l’ac­com­pa­gner dans la durée ?
Comment pensée, praxis et poli­tique peuvent-elles s’agen­cer au mieux afin de sauve­gar­der l’in­té­rêt de tous ?
Avant que la folie ne gagne la société tout entière, il est urgent que ceux qui ont la préten­tion de nous gouver­ner ouvrent leurs yeux… Car comme le disait Lucien Bonnafé : « On juge du degré de civi­li­sa­tion d’une société à la manière dont elle traite ses marges, ses fous et ses déviants ». À NOTER  :
La case cochée en vert clair devant les articles indique que celui-ci peut être lu direc­te­ment sur le site. Ce sont soit des articles en accès libre, soit des versions longues d’ar­ticles parus dans la revue.

Condi­tions d’uti­li­sa­tion des articles de Pratiques.

Sommaire du N°84
Jaune soleil par Les cahiers de la méde­cine utopique Pratiques (p. 1) Jean-Robert Dantou, photo­graphe par Philippe Bazin (p. 4)

  « Je rêve d’une société qui enferme moins » par Sandrine Deloche, Adeline Hazan (p. 6)  

— DOSSIER — (p. 11)  
…quel est l’objet de la psychia­trie ? par Eric Bogaert (p. 12)
D’où vient la psychia­trie ? par Olivier Boitard (p. 15)
Le temps à l’hô­pi­tal psychia­trique par Aman­dine Durie, Teresa Liszka, Benoit Marsault, Chris­tel Meyer (p. 16) T’as pas coté ton Hamil­ton par Guillaume Getz (p. 19) Le bruis­se­ment de l’hu­main … ou de l’en­fer­me­ment du sujet à la stéri­li­sa­tion de la langue par Patrick Fauge­ras (p. 20)  

La peur qui fait taire les infir­mières par Anne Perraut Soli­veres (p. 24)
Victor notre sauva­ge­rie par Sandrine Deloche (p. 28)

  Tour­ner le dos à la rési­gna­tion par Fethi Bretel (p. 30)
La pédo­psy­chia­trie low-cost par Cathe­rine Laval (p. 32)
Carnet de campa­gne… par Philippe Gasser (p. 34)

La fleur dans la neige par Gilles Métais (p. 38)
  Les étapes d’un sabor­dage programmé par Jean Darrot (p. 40) C’était avant… par Olivier Boitard (p. 42)  Quand j’avais 10 ans par Sandrine Deloche (p. 44)   Inter­ro­ger les racines par Chris­tiane Vollaire (p. 46)

Une psychia­trie sans la psycha­na­lyse ? par Yann Diener (p. 50) Fous que vous soyez par Eloi Valat (p. 52) Une dérive par Françoise Laga­brielle (p. 54)  

Situa­tion à l’hô­pi­tal Philippe Pinel par Eric Legrand (p. 56)
Où vas-tu l’asile, je vais à la ville… par Olivier Boitard (p. 59)
Plus qu’hier et bien moins que demain ? par Claire Gekiere (p. 60)  

Exilés et soins psychiques par Brigitte Tregouet (p. 62)
Et les enfants dans tout ça ? par Sylvie Cognard (p. 64)  
Un retour en arrière par André Bitton, Chris­tine Farge, Henri Faure (p. 68)
Suis-je un « libé­ral » ? par Pascal Bois­sel (p. 72)
Face à la détresse psycho­so­ciale par Stefa­nia Marsella (p. 76)
Les sentiers des communes inté­rieures par Mathieu Rigouste (p. 78)
Préfet et hospi­ta­li­sa­tion contrainte par Olivier Boitard (p. 80)  
Infor­ma­tion préoc­cu­pante pour l’en­fance par Natha­lie Batar­dière (p. 82)

  — MAGAZINE — (p. 83)   Ne confon­dons pas logo­pèdes et lago­pèdes par Brigitte Cappe (p. 84) Injonc­tion à Docto­lib par Anne Marthe (p. 85) Pour une clinique « impliquée » par Camille (p. 86) La méta­phore du champ de maïs par Mano­lis Kosa­di­nos, Brian Stork (p. 88)
La valise migra­toire par Cathe­rine Thomas (p. 91)
Smaïn Laacher, Croire à l’in­croyable – Un socio­logue à la Cour natio­nale du droit d’asile, Coll. NRF essai, Éditions Galli­mard par Martine Devries (p. 92)
De chaque instant, film de Nico­las Phili­bert par Claire Ange­lini (p. 94)  

— LES SUPPLÉMENTS DU SITE — (p. 100)
Soigner en son âme et conscience ? par Eric Bogaert (p. 101)
Le bruis­se­ment de l’hu­main par Patrick Fauge­ras (p. 109)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.