Aller au contenu

Encore un migrant mort dans les Alpes.

Macron est en bonne santé: il pérore pendant des heures sous haute protec­tion poli­cière pour dire pourquoi il ne chan­gera rien à sa poli­tique en faveur des plus que riches.

Benalla a pris un peu de retard dans ses affaires, mais rien de grave jusqu’à présent.

Pendant ce temps: encore un mutilé ce samedi. Mains broyées et yeux crevés: le décompte devient diffi­cile. Casta­ner avait annoncé que certains venaient à Paris pour « tuer »; il annonçait ainsi que ses soudards avaient reçu le permis de muti­ler, donc de tuer si besoin.

Et pendant que l’Ely­sée s’amuse, la mort frappe encore, en montagne comme en mer. Et la liste des exac­tions poli­cières est recen­sée dans cette montagne. Voici, trans­mis par DNSI86:

https://blogs.media­part.fr/270664/blog/100219/encore-un-mort-en-montagne-la-fron­tiere-franco-italienne

Dans la nuit du 6 au 7 février, Tami­mou, jeune togo­lais, est mort d’hy­po­ther­mie entre Mont­ge­nèvre et Briançon. La poli­tique migra­toire répres­sive mise en oeuvre par le gouver­ne­ment, au défi des droits fonda­men­taux des personnes, tue. Un rassem­ble­ment s’est tenu samedi à Briançon. Des panneaux évoquaient les trai­te­ments subis par ces personnes lors de leur périple.

© Michel Pinault

voir le blog pour en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.