Aller au contenu

9 septembre – 17 octobre: Marche natio­nale des Sans-Papiers

https://blogs.media­part.fr/marche-des-soli­da­rites/blog/120820/19-septembre-17-octobre-marche-natio­nale-des-sans-papiers

A l’ap­pel de 20 collec­tifs de Sans-Papiers, de la Marche des Soli­da­ri­tés, des Etats Géné­raux des Migra­tions et de plus de 230 orga­ni­sa­tions, des Sans-Papiers marche­ront à partir du 19 septembre des quatre coins du pays pour atteindre Paris en une grande mani­fes­ta­tion le samedi 17 octobre. Ci-dessous la liste des premiers signa­taires.

De toutes les villes, de tous les foyers et de tous les quar­tiers

 On marche vers l’Ely­sée !

Acte 1 : Le 30 mai des milliers de Sans-Papiers et de soutiens ont bravé l’in­ter­dic­tion de mani­fes­ter à Paris et dans plusieurs autres villes.

Dans les jours et les semaines qui ont suivi des dizaines de milliers de personnes ont mani­festé contre le racisme et les violences poli­cières.

Acte 2 : Le 20 juin des dizaines de milliers de Sans-Papiers et soutiens ont mani­festé à Paris, Marseille, Lyon, Lille, Rennes, Mont­pel­lier, Stras­bourg et dans de nombreuses autres villes.

Mais Macron n’a eu aucun mot pour les « premierEs de corvée », aucun mot pour les Sans-Papiers, exploi­téEs dans les pires des condi­tions ou perdant leur emploi sans chômage partiel, rete­nuEs dans les CRA, vivant à la rue ou dans des héber­ge­ments souvent précaires et insa­lubres. Aucun mot pour les jeunes migrantEs isoléEs. Il n’a eu aucun mot contre le racisme, aucun mot pour les victimes des violences poli­cières.

Nous disons qu’une société qui refuse l’éga­lité des droits aux prétextes de la natio­na­lité, l’ori­gine, la couleur de peau sera de plus en plus gangré­née par le racisme et les violences d’Etat.

Nous disons qu’une société qui accepte l’iné­ga­lité des droits, la surex­ploi­ta­tion, la répres­sion, l’en­fer­me­ment, l’ex­pul­sion des Sans-Papiers au nom de la crise, sera désar­mée face à toutes les attaques sociales.

 Alors nous orga­ni­sons l’Acte 3 des Sans-Papiers.

En septembre des Sans-Papiers et des soutiens parti­ront de Marseille, de Rennes, de Toulouse, de Lille, de Stras­bourg, Mont­pel­lier, Bayonne, Grenoble, Le Havre… de tous nos quar­tiers, de toutes nos communes et traver­se­ront le pays.

Ces marches conver­ge­ront le 17 octobre à Paris pour aller vers l’Ely­sée.

Parce qu’il s’agit de liberté et de soli­da­rité, nous mani­fes­te­rons le 17 octobre en hommage à toutes les victimes du colo­nia­lisme, du racisme et des violences de la police, en hommage à toutes les victimes des poli­tiques anti-migra­toires et des contrôles au faciès.

Parce qu’il s’agit tout simple­ment d’éga­lité nous mani­fes­te­rons pour impo­ser enfin la régu­la­ri­sa­tion de touTes les Sans-Papiers, la ferme­ture des centres de réten­tion et le loge­ment pour touTEs.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.