Aller au contenu

9 septembre – 17 octobre: Marche natio­nale des Sans-Papiers

https://blogs.media­part.fr/marche-des-soli­da­rites/blog/120820/19-septembre-17-octobre-marche-natio­nale-des-sans-papiers

A l’ap­pel de 20 collec­tifs de Sans-Papiers, de la Marche des Soli­da­ri­tés, des Etats Géné­raux des Migra­tions et de plus de 230 orga­ni­sa­tions, des Sans-Papiers marche­ront à partir du 19 septembre des quatre coins du pays pour atteindre Paris en une grande mani­fes­ta­tion le samedi 17 octobre. Ci-dessous la liste des premiers signa­taires.

De toutes les villes, de tous les foyers et de tous les quar­tiers

 On marche vers l’Ely­sée !

Acte 1 : Le 30 mai des milliers de Sans-Papiers et de soutiens ont bravé l’in­ter­dic­tion de mani­fes­ter à Paris et dans plusieurs autres villes.

Dans les jours et les semaines qui ont suivi des dizaines de milliers de personnes ont mani­festé contre le racisme et les violences poli­cières.

Acte 2 : Le 20 juin des dizaines de milliers de Sans-Papiers et soutiens ont mani­festé à Paris, Marseille, Lyon, Lille, Rennes, Mont­pel­lier, Stras­bourg et dans de nombreuses autres villes.

Mais Macron n’a eu aucun mot pour les « premierEs de corvée », aucun mot pour les Sans-Papiers, exploi­téEs dans les pires des condi­tions ou perdant leur emploi sans chômage partiel, rete­nuEs dans les CRA, vivant à la rue ou dans des héber­ge­ments souvent précaires et insa­lubres. Aucun mot pour les jeunes migrantEs isoléEs. Il n’a eu aucun mot contre le racisme, aucun mot pour les victimes des violences poli­cières.

Nous disons qu’une société qui refuse l’éga­lité des droits aux prétextes de la natio­na­lité, l’ori­gine, la couleur de peau sera de plus en plus gangré­née par le racisme et les violences d’Etat.

Nous disons qu’une société qui accepte l’iné­ga­lité des droits, la surex­ploi­ta­tion, la répres­sion, l’en­fer­me­ment, l’ex­pul­sion des Sans-Papiers au nom de la crise, sera désar­mée face à toutes les attaques sociales.

 Alors nous orga­ni­sons l’Acte 3 des Sans-Papiers.

En septembre des Sans-Papiers et des soutiens parti­ront de Marseille, de Rennes, de Toulouse, de Lille, de Stras­bourg, Mont­pel­lier, Bayonne, Grenoble, Le Havre… de tous nos quar­tiers, de toutes nos communes et traver­se­ront le pays.

Ces marches conver­ge­ront le 17 octobre à Paris pour aller vers l’Ely­sée.

Parce qu’il s’agit de liberté et de soli­da­rité, nous mani­fes­te­rons le 17 octobre en hommage à toutes les victimes du colo­nia­lisme, du racisme et des violences de la police, en hommage à toutes les victimes des poli­tiques anti-migra­toires et des contrôles au faciès.

Parce qu’il s’agit tout simple­ment d’éga­lité nous mani­fes­te­rons pour impo­ser enfin la régu­la­ri­sa­tion de touTes les Sans-Papiers, la ferme­ture des centres de réten­tion et le loge­ment pour touTEs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.