Aller au contenu

Affaire de l’an­cien Théâtre de Poitiers

Humour corro­sif et bien troussé

Suite aux rebon­dis­se­ments judi­ciaires dans la bataille pour l’an­cien théâtre de Poitiers, « L’autre ecclaey­sas­tique » a sorti sa plume et lancé les traits  que voici :

  • Défi­ni­tion de l’af­faire du Théâtre selon la Mairie de Poitiers : pièce tragique en trois actes admi­nis­tra­tifs.
  • Même défi­ni­tion selon Molière, Les four­be­ries des copains.
  • Le collec­tif va en appel, la mairie se prend la pelle ! C’est toujours mieux qu’un râteau surtout lorsqu’on ratisse large !
  • Pour le rappor­teur publique de la cour d’ap­pel admi­nis­tra­tive de Bordeaux, la Mairie commet des bourdes et donne pour­tant raison à l’une des requé­rantes Maryse Desbourdes ! C’est à n’y rien comprendre.
  • La Mairie répon­dra encore qu’elle a été débou­tée sur une simple ques­tion de forme. Pas très en forme la Mairie !
  • Comme aurait dit Molière le Mairie de Poitiers joue très bien le Misan­thrope mais pour la mise en forme, à revoir.
  • Tout le monde sait que le vert porte malheur au théâtre, tout le monde mais pas la Mairie de Poitiers !
  • La Mairie ou le non sens des mots : après avoir baptisé la salle d’art visuel le Miroir en réfé­rence au verre gravé de Pansart qui n’est pas un miroir, n’au­rait-t-il pas été plus logique d’ap­pe­ler la pati­noire géante située devant la Mairie Glace d’Armes.
  • Justice à Bordeaux : Bordel à Poitiers. Certai­ne­ment un effet miroir.
  • Après l’af­faire du théâtre, chat échaudé craint l’eau froide. Le maire prend Labaille, pas Manon !
  • Toujours avec les histoires d’O, au théâtre le terme « baignoire » désigne la loge du rez-de-chaus­sée. Lecclaey­sas­tique veut dézin­guer l’abbé noire, y aurait-t-il un spécia­liste en droit canon pour enga­ger une procé­dure ?
  • Après la restau­ra­tion du Prin­temps, l’hi­ver pour le théâtre ? Vite un pizza quatre saisons et du Vivaldi.
  • Comme l’a indiqué théâ­tra­le­ment le père de Sophie Marceau, il paraî­trait qu’en ce moment le maire de Poitiers a mauvaise mime.
  • Souve­nez vous ! Au théâtre, le grime ne paie pas, la rime si !
  • Quand le PS entre en scène.
  • DSK jouera ce soir Fame­lette de j’ex­pire ou Anti­cone de Lanouille. Une autre forme de culture !
  • La mairit jaune !
  • La Mairie voulant détruire le théâtre, il ne manque­rait plus que Maire nous fasse une scène. Rideau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.