Aller au contenu

Appel « Madame Buzyn, il faut donner plus de moyens pour notre santé ! »


La grève des person­nels des urgences et les autres mobi­li­sa­tions dans les hôpi­taux et les EHPAD
sont le témoin d’un système de santé qui va mal, avec une aggra­va­tion des diffi­cul­tés pour accé­der
aux soins, avec des délais d’at­tente inad­mis­sibles, avec la perte de la proxi­mité, et des obstacles
finan­ciers, notam­ment avec les dépas­se­ments d’ho­no­raires.

Sauf à aller vers une catas­trophe sani­taire, une trans­for­ma­tion du service public de santé est
néces­saire pour l’adap­ter aux besoins de la société actuelle. Cela ne peut se faire à moyens
constants et doit se traduire dans la loi de finan­ce­ment de la Sécu­rité Sociale de 2020.
La France dépense 20 % de moins que l’Al­le­magne par habi­tant pour la santé, est au 11ème rang
des pays de l’OCDE : augmen­ter le budget de l’as­su­rance mala­die est légi­time et néces­saire pour
sortir de la crise sani­taire et répondre aux besoins de la popu­la­tion. Cela doit se traduire
concrè­te­ment par un accrois­se­ment de l’Objec­tif Natio­nal des Dépenses d’As­su­rance Mala­die, tant
médi­cal que médico-social que va voter le parle­ment pour 2020.
Ceci permet­trait dans les hôpi­taux publics :
l’ar­rêt de toutes les ferme­tures de services, suppres­sions de lits program­mées et de struc­tures
ambu­la­toires et fusions de Secteurs en psychia­trie ;
la réou­ver­ture de services, de struc­tures ambu­la­toires psychia­triques et de lits déjà fermés,
des créa­tions de postes de person­nels médi­caux, para­mé­di­caux et d’ac­com­pa­gne­ment dans
les hôpi­taux et les EHPAD ainsi que la reva­lo­ri­sa­tion de ces métiers,
Ces mesures sont incon­tour­nables pour une réelle prise en charge sani­taire de toutes et tous quels
que soient l’âge, le lieu de vie et le niveau social.
La néces­saire adap­ta­tion de notre système de santé aux besoins actuels néces­site aussi :

  • un grand plan de forma­tion de profes­sion­nels médi­caux, para­mé­di­caux et de l’aide aux personnes
    en perte d’au­to­no­mie ;
  • des inves­tis­se­ments consé­quents dans les hôpi­taux, pris en charge par le budget natio­nal.
  • une créa­tion massive de centres de santé, la régu­la­tion de l’ins­tal­la­tion et une meilleure répar­ti­tion des profes­sion­nels sur le terri­toire ;
  • la suppres­sion des dépas­se­ments d’ho­no­raires ;
  • des mesures pour que la fabri­ca­tion et la distri­bu­tion des médi­ca­ments répondent aux besoins ;
  • une démo­cra­tie effec­tive en santé pour que les avis des usagers, des profes­sion­nels et des élus
    soient réel­le­ment pris en compte.
    Enfin l’AME (aide médi­cale de l’Etat) doit être main­te­nue sans restric­tion aucune.

  • Nous, orga­ni­sa­tions sous­si­gnées, mettons cet appel à la dispo­si­tion de la popu­la­tion pour signa­ture
    massive.
    Nous appe­lons nos mili­tants à le décli­ner dans les terri­toires en faisant état des besoins locaux
    et à en faire un outil d’ac­tion vis à vis des ARS (Agences Régio­nales de Santé), de leurs
    délé­ga­tions dépar­te­men­tales, et des parle­men­taires.
    Nous appe­lons aussi à une multi­pli­ca­tion de débats pour échan­ger ensemble avec la
    popu­la­tion sur les propo­si­tions que porte chacune de nos orga­ni­sa­tions.

  • Liste provi­soire des orga­ni­sa­tions signa­taires
    Asso­cia­tions et collec­tifs : Coor­di­na­tion Natio­nale des Comi­tés de défense des hôpi­taux et
    mater­ni­tés de proxi­mité, Confé­dé­ra­tion Natio­nale du Loge­ment, Ligue des Droits de l’Homme,
    Prin­temps de la psychia­trie, Réseau Educa­tion Popu­laire, Résis­tance Sociale.
    Mutuelle : Alter­na­tive mutua­liste

  • Syndi­cats :FSU, CGT santé et action sociale, Sud Santé Sociaux, Union Syndi­cale de la psychia­trie.
    Partis et mouve­ments poli­tiques ; Ensemble !, Gauche Démo­cra­tique et Sociale, Groupe de la
    France Insou­mise à l’As­sem­blée Natio­nale, Mouve­ment écolo, Lutte Ouvrière, Nouveau Parti
    Anti­ca­pi­ta­liste, Parti Commu­niste Français, Pôle de Renais­sance Commu­niste en France,
    Répu­blique et Socia­lisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.