Aller au contenu

Contre l’aus­té­rité en Europe, comprendre et prépa­rer les prochaines batailles

Par l’Équipe d’Ani­ma­tion Natio­nal d’En­semble !

La victoire de Syriza le 25 janvier dernier, le bras de fer engagé pendant plusieurs mois face aux gouver­ne­ments de l’Union Euro­péenne pour en finir avec l’aus­té­rité et enfin le succès du « Non » au réfé­ren­dum début juillet 2015 ont suscité un formi­dable espoir dans toute l’Eu­rope. Le 13 juillet dernier, dans un contexte d’as­phyxie finan­cière et face au chan­tage d’une violence inédite orga­ni­sés par les créan­ciers, les insti­tu­tions et les autres gouver­ne­ments euro­péens, le gouver­ne­ment grec a accepté sous la contrainte un 3ème mémo­ran­dum. Ce qui a signi­fié une défaite majeure. Les diri­geants euro­péens sont déter­mi­nés à démon­trer que toute velléité de rompre avec les poli­tiques d’aus­té­rité et d’ou­vrir une voie alter­na­tive n’a aucun avenir. Ils ont montré le véri­table visage de l’Union euro­péenne telle qu’elle est aujourd’­hui : un carcan de fer qui écrase les peuples.

Les élec­tions en Grèce du 20 septembre se sont dérou­lées dans un contexte de forte absten­tion. La nette victoire de Syriza marque le refus d’un retour d’une droite réac­tion­naire, xéno­phobe, corrom­pue et respon­sable de la situa­tion dans laquelle se trouve plongé le pays. Mais il n’en reste pas moins que le gouver­ne­ment Tsipras va devoir appliquer les sévères mesures d’aus­té­rité impo­sées par le troi­sième mémo­ran­dum. La bataille est loin d’être termi­née pour que le peuple grec puisse prendre son avenir en main, en finir avec l’aus­té­rité et les diktats des insti­tu­tions euro­péennes

C’est une étape dans une confron­ta­tion globale entre les peuples et l’oli­gar­chie euro­péenne. Ce combat oppose ceux qui défendent la démo­cra­tie, la souve­rai­neté des peuples, contre les inté­rêts de la finance, des banques et des puis­sants. Dans de nombreux pays en Europe, des forces se rassemblent dans leur diver­sité pour contes­ter la logique de l’aus­té­rité et du produc­ti­visme sans fin. En Espagne, le mouve­ment Pode­mos consti­tue une alter­na­tive. En Angle­terre, la victoire de Jeremy Corbyn à la tête du Labour, dans un contexte de puis­santes mobi­li­sa­tions sociales qui ont agité le pays ces derniers mois, consti­tue un évène­ment d’une portée consi­dé­rable.

Pour pour­suivre ce combat, des leçons doivent être tirées de l’échec du gouver­ne­ment Tsipras et des forces de la gauche radi­cale euro­péenne à stop­per le rouleau compres­seur de l’aus­té­rité. Comment un gouver­ne­ment qui veut rompre avec l’aus­té­rité en Europe peut-il mener une poli­tique de rupture ouvrir une poli­tique alter­na­tive ? Comment construire un véri­table mouve­ment de soli­da­rité entre les peuples ? Comment faire conver­ger les forces de la gauche anti-austé­rité et ne pas lais­ser isolée une première expé­rience gouver­ne­men­tale anti­li­bé­rale ? Comment desser­rer l’étau des dettes insou­te­nables et illé­gi­times ? Comment trai­ter la ques­tion de l’Euro aujourd’­hui ? Quelle Europe sociale, écolo­gique, démo­cra­tique est-il possible d’en­vi­sa­ger ? Ces ques­tions, et bien d’autres, doivent faire l’objet des plus larges échanges possibles entre les forces du mouve­ment social, les syndi­cats, les forces poli­tiques de la gauche de trans­for­ma­tion sociale.

Plusieurs initia­tives sont en prépa­ra­tion : les débats orga­ni­sés par ATTAC et la Fonda­tion Coper­nic, ceux au sein du Parti de la Gauche Euro­péenne, la propo­si­tion de Jeremy Corbyn pour une confé­rence euro­péenne sur la dette, celle d’un sommet du Plan B initié par le Parti de Gauche, l’ap­pel « Auste­rexit » impulsé par le NPA. Le mouve­ment Ensemble ! parti­ci­pera aux échanges qui se déroulent dans la pers­pec­tive de ces diffé­rentes initia­tives afin de favo­ri­ser l’émer­gence de réponses poli­tiques à la hauteur de la situa­tion. C’est la conver­gence des forces poli­tiques, sociales et syndi­cales qui consti­tue un levier essen­tiel pour ouvrir une issue à la crise euro­péenne. Dans le même temps, le mouve­ment Ensemble ! engage un proces­sus de débat à partir de la réunion de son Collec­tif natio­nal des 3 et 4 octobre pour appor­ter sa propre contri­bu­tion à ces échanges.

Le lundi 21 septembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.