Aller au contenu

Contre les réformes de Macron qui attaquent la jeunesse scola­ri­sée


Les raisons de se mobi­li­ser ne manquent pas pour les lycéen.ne.s et étudiant.e.s. Les mobi­li­sa­tions de l’an passé n’ont pas réussi à stop­per Parcour­sup qui orga­nise la sélec­tion géné­ra­li­sée à l’en­trée de l’uni­ver­sité.

Or, depuis la rentrée 2018 le gouver­ne­ment fait pleu­voir des coups redou­blés sur la jeunesse scola­ri­sée et les étudiant.e.s : 
  • La réforme du bacca­lau­réat, au nom d’un prétendu choix d’un  « parcours person­na­lisé » va mettre en œuvre une orien­ta­tion précoce, dès la classe de seconde ; 
  • Dans les lycées profes­sion­nels, l’en­sei­gne­ment géné­ral est sacri­fié et l’ap­pren­tis­sage, large­ment confié aux entre­prises, devient le modèle domi­nant de l’en­sei­gne­ment profes­sion­nel ;
  • La sélec­tion à l’en­trée de l’en­sei­gne­ment supé­rieur renforce les discri­mi­na­tions sociales ;
  • L’an­nonce de la hausse des droits d’ins­crip­tion pour les étudiant.e.s étran­ger.e.s extra-commu­nau­taires, multi­pliés par 16 : en plus de son carac­tère ouver­te­ment discri­mi­na­toire, préfi­gure une augmen­ta­tion géné­ra­li­sée des frais d’ins­crip­tion.

Face à ces attaques, les réac­tions ne se sont pas fait attendre : dans plusieurs univer­si­tés des assem­blées géné­rales se sont tenues, et des lycéen.ne.s ont bloqué leurs lycées dans plusieurs villes vendredi 30 novembre. Les slogans des lycéen.ne.s rejoignent ceux des « gilets jaunes » et dénoncent la nouvelle société en marche, dans laquelle ils/elles ne se retrouvent pas et qu’ils/elles rejettent. Ces réac­tions et ce début de mobi­li­sa­tion sont plei­ne­ment justi­fiés.

Le SNESUP-FSU appelle les person­nels des univer­si­tés à être aux côtés des étudiant.e.s et lycéen.en.s, pour la défense d’une univer­sité publique, gratuite et ouverte, sans sélec­tion ni discri­mi­na­tion.

SYNDICAT NATIONAL DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
Paris, le 3 décembre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.