Aller au contenu

Contre l’état d’ur­gence perma­nent. Une vidéo, Amnesty inter­na­tio­nal

l’Ob­ser­va­toire de la discri­mi­na­tion et de la répres­sion syndi­cales, impulsé par la Fonda­tion Coper­nic, a tenu un colloque passion­nant.
Rémy Krameyer, porte-parole d’Am­nesty inter­na­tio­nal France, montre comment, sous couvert de lutte contre le terro­risme, a été déve­loppé tout un arse­nal légal et répres­sif pour décou­ra­ger le droit de mani­fes­ter et les résis­tances pour­tant néces­saires.
L’État d’ur­gence ayant été consti­tu­tion­na­lisé, plus que jamais la régres­sion des liber­tés renforce les régres­sions sociales.

Bien amica­le­ment,
La Fonda­tion Coper­nic

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.